Les mots peuvent tuer, Monsieur Coudurier

En réponse à M Hubert Coudurier, patron du Télégramme, qui publie ce 6 Octobre 2018 un long entretien élogieux de Eric Zemmour à propos de son livre Destin français.

Que vous choisissiez de publier Eric Zemmour en vous appuyant sur Voltaire " Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous puissiez le dire", soit. Que vous n'ajoutiez pas la réflexion basique d'un élève de Terminale "A-t-on le droit de tout dire?", cela inquiète un peu. Mais que vous preniez parti pour cet "intellectuel" en déclarant que "cet auteur controversé revisite l'Histoire de France avec brio", c'est proprement scandaleux au vu des inepties historiques que ce personnage accumule.
"la France est un pays fondé par le catholicisme". Non. La nation française se fonde au 18ème siècle par la Révolution française...et son combat contre l'obscurantisme catholique.
"On n'oblige pas les nouveaux arrivants à se soumettre aux valeurs et moeurs issues du christianisme". Dans une République qui se construit autour de la laïcité, c'est le moins qu'on puisse attendre. De plus un certain nombre de "moeurs et de valeurs" rattachées à la culture musulmane sont plus proches des moeurs et valeurs catholiques - virginité avant le mariage, refus du divorce, refus de l'avortement, glorification de la femme mère et épouse, etc - que des convictions laïques ou athées. Sans compter que nombre d'africains qui viennent en France ne sont pas musulmans mais chrétiens...
"Les barbares adoptaient la religion chrétienne et la langue latine". Aïe, aïe. Les barbares bretons venus conquérir la Bretagne gallo romaine au Vème siècle ont imposé la religion chrétienne aux païens gallo romains à coup de moines guerriers et imposé leur langue, le Breton, contre la langue latine.
Quand au fantasme de la submersion migratoire de l'Afrique, il faudrait rappeler à Eric Zemmour, et à vous M Coudurier, que 80% des migrations africaines sont intra africaines et ne se dirigent pas vers l'Europe.
Bref le discours de E. Zemmour est un tissu de contrevérités et d'approximations historiques. C'est surtout un discours de peur, de repli sur soi, profondément anxiogène qui risque de provoquer -en paroles, mais aussi en actes - la haine de l'autre.
Alors que vous choisissiez de le publier est une chose. En y ajoutant un commentaire qui valide ses propos et ses inepties, en est une autre. Les mots de Eric Zemmour peuvent tuer. Vous serez responsable et coupable pour les avoir propagés. Et glorifiés.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.