Collège Montaigne à Vannes:décidément, dans le Morbihan, "Les Républicains" n'aiment ni l'école de la République, ni les quartiers populaires!

Collège Montaigne à Vannes dans le Morbihan, encore un mauvais coup contre l'école publique!

A Vannes dans le Morbihan, encore un mauvais coup contre l'école publique!

le-college-montaigne le-college-montaigne

Depuis déjà quelques mois des rumeurs de fermeture par le Conseil Départemental du Collège Public Montaigne de Vannes circulent dans la plus grande confusion, la plus grande opacité. Visites discrètes et répétées de la DASEN, Mme Favreau, auprès des personnels du collège que l'on somme de se taire "par devoir de réserve", et puis  "à cause des élections Régionales", visite d'un membre du Conseil départemental du Morbihan qui dans la même opacité déclare que "peut-être" une fermeture est envisagée, conseil (ferme) donné à l'association des parents d'élèves du collège "de ne pas ébruiter l'affaire" car certains (qui donc grands dieux?) pourraient en profiter pour créer de "la polémique" dans un quartier "difficile", tout est fait pour que le projet de fermeture d'un collège public se fasse en catimini. Aucune audience auprès du Conseil Départemental n'a été accordée aux syndicats, la Dasen a même refusé de recevoir les parents d'élèves!

Et pour cause:alors que dans le Morbihan, il faut des années et des années de luttes et de batailles pour ouvrir un collège Public

  • depuis 30 ans refus d'ouverture d'un collège Public à Saint Avé  et à Guidel (seules communes de plus de 10 000 habitants en France sans collège public)
  • à Plescop prévision d'un collège en 2006 seulement ouvert en 2012
  • décision d'un collège Public à Elven en 2013 prévu  pour 2016 finalement repoussé en...2017

il ne faut que quelques mois au Conseil Départemental pour décider de la fermeture d'un collège Public de près de 200 élèves !

On chercherait à nuire à l'enseignement Public que l'on ne s'y prendrait pas autrement !

Le collège Montaigne de Vannes se situe au sud de la ville; il recrute sur un secteur assez vaste et sur un quartier populaire, le quartier de Kercado. L'absence d'une politique de la ville a contribué à la fonte progressive des effectifs: fonciers et loyers inabordables pour les familles au sud de la ville,vieillissement de la population, quartier HLM de Kercado laissé en déshérence. Progressivement, ce collège public a perdu en mixité sociale entraînant dans un cercle vicieux le départ de familles vers des collèges plus "huppés" du centre ville et surtout vers le Privé catholique qui recrute de manière sélective sans sectorisation géographique.

Pourtant ce collège Public continue à jouer son rôle de collège de proximité au service de tous les élèves, il compte près de 100 externes. Classé REP, il est au centre d'un dispositif de soutien aux élèves en difficulté, il accueille une ULIS et une SEGPA, ce qui permet des passerelles très positives d'un dispositif à l'autre. A proximité d'installations sportives, d'un lycée, d'un IUT, d'écoles, il est au centre d'un réseau scolaire public complet. Malgré une population scolaire fragile, il obtient des résultats satisfaisants au brevet des collèges (75%) et a un taux de passage en seconde de 55%.

Alors pourquoi ce projet de fermeture dans la précipitation par le Président du conseil Départemental François Goulard, membre des "Républicains" qui semble si peu aimé l'école de la République? Austérité budgétaire? Volonté de conforter l'enseignement Privé catholique sur la ville? Désintérêt pour un quartier populaire qui a peu d'intérêt électoral pour les LR?

En tous cas, ce projet de fermeture est un mauvais coup de plus contre l'école publique dans le Morbihan! Car c'est tout le réseau public et laïc qui pâtirait, écoles, lycées en laissant un vaste pan de la ville sans collège public (il n'y aurait plus que 2 collèges publics pour une ville de 50 000 habitants). Notons d'ailleurs que le projet de rénovation d'un internat dans le collège de centre ville est annulé "pour permettre l'accueil éventuel d'élèves supplémentaires dans ses locaux". Et dans le même temps, les candidats aux Régionales Marc le Fur et David Robo (maire de Vannes) n'hésitent pas à proposer  de "doubler les places d'internat en lycée", mais sans doute que ces promesses n'engagent que ceux qui les croient!!!

C'est aussi un mauvais coup contre le quartier populaire de Kercado de Vannes: la disparition du collège ne pourrait qu'accélérer la relégation de ce quartier qui a un besoin urgent de rénovation, de services publics, de commerces.

Alors, après la bataille, toujours en cours pour le Lycée Public de Ploërmel, pour la construction du collège d'Elven, un Collectif d'enseignants, de parents, de citoyens, soutenus par une Intersyndicale (FSU, FO, SUD, CGT Educ) et la FCPE 56 s'est constituée. La mobilisation se met en marche. Une manifestation est prévue le samedi 5 décembre à 10h sur le port de Vannes,

  • pour défendre le collège public
  • pour défendre le quartier de Kercado

Aujourd'hui encore plus qu'hier nous avons besoin d'établissements scolaires Publics et Laïcs qui accueillent dans la diversité, la tolérance et l'ouverture à l'Autre et offrent à tous un enseignement de qualité.

vannes-le-combat-se-durcit-contre-la-fermeture-de-college-montaigne vannes-le-combat-se-durcit-contre-la-fermeture-de-college-montaigne

 

photo-mobilisation-montaigne photo-mobilisation-montaigne
Page face book « Pour la défense du Collège public Montaigne de de Vannes » https://www.facebook.com/Pour-la-d%C3%A9fense-du-Coll%C3%A8ge-Public-Montaigne-de-Vannes-1488058848191385/

Pétition: http://chn.ge/1MID807

adresse mel: collectif.montaigne@gmx.fr

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.