anne buchet
Rédactrice, photographe
Abonné·e de Mediapart

4 Billets

0 Édition

Lien 19 déc. 2014

anne buchet
Rédactrice, photographe
Abonné·e de Mediapart

LE BAGNE DE LA LIBERTE

anne buchet
Rédactrice, photographe
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

http://lebagnedelaliberte.fr/

Au bagne de la liberté

On les croise à toutes heures du jour, voire de la nuit, les coureurs à pied tels des fugitifs cavalent sans se retourner, foulant le bitume des ponts et des chaussées, déferlant par milliers sur le macadam des villes comme des hordes de déchaînés. Mais qu’ont-ils à courir comme ça ?

Si comme moi vous vous êtes un jour demandé ce qui pouvait les animer et justifier leur abnégation à la sacro-sainte grasse mat’ du dimanche quels que soient les caprices du temps, je vous recommande de lire Le Bagne de la Liberté. Un essai singulier tant dans sa forme que dans son approche de la course à pied. Là où les coureurs-auteurs décriront dans des ouvrages de référence leurs sensations, prodigueront  des conseils, l’auteur Marc Desmazières, publicitaire, marathonien et écrivain, se livre, avec jubilation et humour, à une analyse contradictoire de la discipline. Discipline que s’imposent les bipèdes « Nikés », propres matons de leur bagne.

Hommage à Albert Londres, ses Forçats de la route et ses bagnes dénoncés mais également à Spinoza, son Ethique, et Dostoïevski, sa Maison des morts, qui servent ici la cause de ces fugitifs et tracent la ligne droite de la pensée de l’auteur qui narre le plus stupéfiant des trafics, celui d’endorphines.

Pour lui, bagnard de la liberté depuis 1976, courir engendre des paradoxes (addiction/ liberté,…) d’où cet essai dit « contradictoire », menant de la servitude à l’évasion de ses drôles de faux-fuyards qui se cherchent des faux-fuyants pour s’adonner à leur passion parfois non partagée.

On notera au détour de la page 109, le plus beau témoignage d’amour qu’un bagnard puisse faire à une « putain », celui d’un sportif qui « prend »  le Mont Ventoux. « Deux heures à te chauffer, à me chauffer, à embrasser ton corps, mètre après mètre, et à rêver notre abandon qui semblait toujours si loin, inaccessible. » La suite, je vous la laisse découvrir.

6 millions de fugitifs dans l’hexagone méritaient qu’on leur érige un monument : le bagne de la Liberté. Marc Desmazières, après 40 ans de réclusion, une condamnation à perpète et près de trois tours du monde dans le seul périmètre du Bois de Boulogne, multi-récidiviste en victoires de  championnats,  s’y est attelé construisant de ses mots fins et croustillants les murs invisibles de la plus grisante des cellules.

Marc Desmazières, Champion de France de Cross Universitaire par équipe en 1977 et  Champion d’Île-de- France de marathon V2 en 2009, est  l’auteur de :

En attendant que ma mère meure (Chronique aux Éditions de la Moulinette 2005) 

• Mauvaise Graine (Nouvelle, Grand Prix Plume d’Agence 2010)

Je vous salue Maris (Recueil de nouvelles aux Éditions Kirographaires 2011)

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Derrière le triomphe annoncé de l’extrême droite, des élections aux multiples enjeux
Dimanche, les Italiens votent pour renouveler leur Parlement. Une élection décisive qui conclut une campagne morne mais pourrait porter l’extrême droite au pouvoir. Tour d’horizon des programmes et des enjeux. 
par Romaric Godin
Journal — Exécutif
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
Journal — Moyen-Orient
L’Arabie saoudite soudoie des stars des réseaux sociaux pour attirer les touristes
Le royaume entend préparer l’après-pétrole grâce aux revenus du tourisme. Pour faire la promotion des trésors touristiques saoudiens, des influenceurs des quatre coins du monde affluent par avions entiers. Avec un objectif : montrer par leurs publications Instagram que le pays s’est ouvert. 
par Yunnes Abzouz
Journal — Écologie
Trois ans après Lubrizol, Rouen confie aux entreprises la prévention des risques industriels
Trois ans après l’accident de l’usine chimique, la métropole normande a mandaté une association d’industriels pour étudier les attentes de la population et former les élus. Une association de victimes dénonce un « McKinsey » de la pollution.
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste
Billet de blog
Éolien : vents contraires !
[Rediffusion] Mal aimées parmi les énergies renouvelables, les éoliennes concentrent toutes les critiques. La région Provence Alpes-Côte d'Azur les boycotte en bloc sans construire d'alternatives au « modèle » industriel. le Ravi, le journal régional pas pareil en Paca, publie une « grosse enquête » qui ne manque pas de souffle...
par Le Ravi
Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit
Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez