anne fontaine
étaleuse de peinture, cogneuse de clavier, en cavale par nature mon site peinture : www.afont-tableaux.fr
Abonné·e de Mediapart

408 Billets

0 Édition

Billet de blog 3 déc. 2021

la crèche

anne fontaine
étaleuse de peinture, cogneuse de clavier, en cavale par nature mon site peinture : www.afont-tableaux.fr
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La crèche

Maman, papa avait de l’ambition

Pour eux , tant mieux

Pour moi, hélas !

Dans le conte du vilain petit canard

J’étais le canard

Je suis toujours le canard

Depuis peu , je boite un peu

C’est dire que j’ai épousé l’état de canard

Dans la pensée machiavélique de mes parents, l’école privée catholique était le lieu idéal d’éducation

Chose désespérante , ils connurent l’adresse de home d’enfants chez les sœurs en auvergne, le loup Boisillou

La vie des saints en diapositive , j’en conserve la mémoire

Mimer l’évangile , je me vois encore un voile sur la tête à faire Marie au jour de l’annonciation ,coté éducation sexuelle c’est toujours compliquée chez les catholiques

Alors, forcément , petite à noël je faisais ma crèche

A coup de coton blanc

Ou en collant des huitres vidées , la nacre me fascinait

Ma chatte attirée par l’odeur n’en décollait pas

Je ne connaissais pas le mot : Ubiquité , mot qui m’a toujours laissée rêveuse

Mais mon baigneur , il roulait vachement vite sur les lattes du parquet, l’autre amusement de ma chatte étant de le faire valser dans tout le salon

Les chats et l’église sont des mondes qui s’ignorent (bien que je lise les aventures d’un chat débattant de la bible avec ses maitres grâce à Joann Sfar)

Du reste dans la crèche , il y a le veau, l’âne, l’animalerie s’arrête là , le reste c’est décor

Donc ,mon petit luxe était d’ajouter quelques moutons

Je construisais des crèches de base, à faible budget

Mes parents surveillaient l’enfant sage, sans plus

Dans leur mission eschatologique ils n’avaient jamais souhaité la naissance d’une religieuse ou d’une sainte,  juste une enfant en blouse bleue occupée à tirer la boucle de ses a et de ses o.

Le temps a passé

J’ai grandi en lisant pomme d’Api, Okapi, toutes les revues de jeunesse de Bayard presse et je suis reconnaissante envers ces journaux de m’avoir présenté les autres religions

La passion de la peinture m’a avalée toute crue

Des images d’icônes, les tableaux de Giotto, les passions, les saints en majesté remplissent mes bibliothèques

A coté ronronnent doucement mes livres sur le japon, l’Afrique, les portraits du national géographic ….

J’ai grandi et mon monde s’est agrandi, l’histoire de l’art est une merveilleuse clé pour découvrir l’humanité

La poésie , une merveilleuse musique de chambre

Celui qui croyait au ciel Celui qui n'y croyait pas

Je suis née en 64, vis toujours dans la même petite ville de banlieue parisienne

Je pique des bougies dans les églises, on peut résumer ma pratique religieuse à ce petit larcin

Dans ma ville, notre église  Saint-Gervais-Saint-Protais est classée monument historique, elle habite notamment un diorama de Daguerre , homme illustre de ma ville.

Voila longtemps que je n’ai pas poussé la porte, j’imagine que la crèche de noël y sera installée

Je n’imaginais pas que notre nouveau maire installerait une crèche parvis de l’hôtel de ville, qui trône en face de cette église.

Au nom d’une quelconque tradition ? nous n’en avons jamais eu, nous ne sommes pas une ville de santonniers

Alors, pourquoi ? Sans doute se joindre au plaisir de ceux qui brouillent les messages entre état, laïcité, christianisme.

C’est moche car c’est une petite ville jolie qu’on rêve toujours un peu loin du contemporain

Amusant, si on pense que cette ville manque de crèche, je parle de vrai crèche, sans âne , ni bœuf.

Triste si on pense au camp de roms du bord de l’autoroute vidé le mois dernier, ok je n’avance pas de solutions

Mais je reste logique, je dois cela à mon éducation , à certaines personnes que j’ai croisées.

La règle première de la chrétienté est le partage et l’aide aux démunis, planter des santons aux mètres carrés c’est prendre la religion par le bout de la lorgnette et une magnifique hypocrisie.

Nous vivons des temps glauques, j’eus aimé que mes cygnes du bord de marne puisse rester à l’écart dans leurs blancheurs sur fond de brumes

Moi le vilain canard je crois encore à la magie des cygnes…

Par ailleurs la canardasse remercie son mari de lui corriger mon orthographe (je ne lui donne pas toujours le temps) ,un athée qui croit dans la fraternité.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
En laissant courir Omicron, l’Europe parie sur un virus endémique
Un à un, les pays européens lèvent les restrictions comme les mesures de contrôle du virus. Certains, comme le Danemark ou la France, sont pourtant touchés par une contamination massive. Ils font le choix d’une immunisation collective, avec l’espoir de vivre avec un virus circulant tout au long de l’année à basse intensité.  
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Nouveaux vaccins, traitements… : des pistes pour protéger les plus fragiles
Avec des vaccins peu efficaces pour limiter la transmission d’Omicron, le raz-de-marée des infections se poursuit. Si une quatrième dose est écartée, des vaccins plus adaptés et de nouveaux traitements sont attendus pour aider à protéger les plus vulnérables.
par Rozenn Le Saint
Journal — Énergies
Nord Stream 2 : le gazoduc qui ébranle la diplomatie allemande
Entre intérêts économiques et alliances, Nord Stream 2 se retrouve au cœur des contradictions de la politique allemande. Sous pression, la coalition gouvernementale accepte finalement que le gazoduc construit pour écouler le gaz russe vers l’Allemagne par la mer Baltique soit inclus dans les sanctions en cas d’invasion de l’Ukraine.  
par Martine Orange et Thomas Schnee
Journal — Politique
À Drocourt, le bassin minier oscille entre abandon et vote Le Pen
Dans cette petite ville communiste du Pas-de-Calais, les échanges avec les habitants laissent apparaître l’ampleur de la déconnexion avec les thèmes et paroles qui rythment la campagne électorale médiatique.
par Jean-Louis Le Touzet

La sélection du Club

Billet de blog
La Chimère Populaire
Pourquoi certain·es d'entre nous se sont inscrit·es à la Primaire Populaire et envisagent désormais de ne pas y voter ? Un petit billet en forme de témoignage personnel, mais aussi d'analyse politique sur l'évolution d'un choix électoral - parce que la trajectoire de l'électorat est mouvante, n'en déplaise aux sondages ou aux Cassandre de tous bords.
par Albin Wagener
Billet de blog
Pour la « primaire populaire »
[Archive] Partout, dans mes relations comme sans doute dans les vôtres, les gens se désespèrent de la multiplicité des candidatures de gauche. C’est le découragement, la démobilisation des électeurs potentiels, et la probabilité d’un désintérêt conduisant à l’abstention. Même si les chances de réussite sont faibles, tout, absolument tout, doit être tenté pour éviter une cinglante déroute.
par Jean Baubérot
Billet de blog
La Chimère Populaire (bis)
Un prolongement du billet du chercheur Albin Wagener, sur les erreurs de la Primaire Populaire pour organiser la participation aux élections présidentielles, avec quelques rapides détours sur les formes de participation... Alors que la démocratie repose bien sur des techniques, elle est tout autant une affaire sociale et écologique !
par Côme Marchadier
Billet de blog
L'étrange éthique de la « primaire populaire »
La primaire populaire se pose en solution (unique) pour que la gauche gagne aux présidentielle de 2022. Si plusieurs éléments qui interpellent ont été soulignés, quelques détails posent problème et n'ont pas de place dans les média. Il faut une carte bancaire, un téléphone portable et une adresse e-mail pour participer. La CNIL est invoquée pour justifier l’exigence d'une carte bleue.
par Isola Delle Rose