Nettoyage de printemps…

Nettoyage de printemps….

Paille d’or
Poussière
Le vent soulève les voiles du printemps
Et les jours tournent plus ronds

Là, je vous ais compté la surdité d’un certain
De cet hiver qui tord le cœur tel un vieux pin maritime
En Finistère

Ce galet qui glisse sur un lac toujours impeccable
L’indifférence des nénuphars
L’œil rond du héron

Pur ou salée
La vie lave plus propre
Qu’un centaure paresseux

Le vent soulève les voiles du printemps
Et j’avale des pétales
Rose comme des pralines
Les cerisiers planquent leurs noyaux
Sous l’éclat de leurs fleurs

Là-bas des lilas
Chantent leurs promesses
De profusion violette

 

Je suis née un jour de printemps
En renaissance furieuse
Des choses
De la terre et du ciel

Je suis née sous l’horoscope
D’un cœur crédule
La vie en rose
Le rose de la vie
D’un pinceau teigneux
Voila
Ma palette campe un fard de jeune fille
A mon vieux boulevard
C’est mon almanach
Ma planche de salut
Mon pédalo
Et ma crème glacée

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.