Les nitrates bons pour la santé ?

Stupeur aujourd'hui en lisant "Le Petit Journal", le journal d'informations locales du Gers, département rural et agricole. Entre l'annonce du prochain tournoi de quilles gasconnes et celle de la Foire aux chevaux, je tombe sur un article intitulé "Les nitrates sont bons et nécessaires pour la santé." Nous sommes en avril, mois des poissons... mais non, tout cela est très sérieux, et Google me confirme rapidement que cet article n'a rien d'une blague. Et c'est bien en effet le 31 mars à la Pitié-Salpêtrière (un lieu ironiquement bien choisi puisque le salpêtre, rappelons-le, c'est l'autre nom... du nitrate de potassium) qu'a eu lieu un colloque intitulé : Nitrates-Nitrites-Oxyde Nitrique : perspectives pour la santé.

Le colloque a donné lieu à divers articles de presse, en particulier dans la presse agricole (cf. par exemple cet article de La France Agricole), mettant tous en avant le fait que le colloque était organisé "sous le patronage de l'Académie Nationale de Médecine" et qu'il avait établi "les nombreux bénéfices santé des nitrates". Mais les choses sont-elles si simples ?

Ce que la presse agricole se garde bien de souligner, c'est que ce colloque a été organisé par un organisme au nom en apparence très officiel, mais néanmoins parfaitement obscur en dehors de la Bretagne nitrifiée : "L'Institut Scientifique et Technique de l'Environnement." Situé à Rennes, cet organisme semble avoir pour obsession unique de démontrer l'innocuité et même les bénéfices voire des nitrates, qui seraient (1) bons pour la santé et (2) inoffensifs pour l'environnement. Le site contient ainsi de nombreuses publications destinés à montrer que les marées vertes bretonnes n'ont rien à voir avec les nitrates rejetés par l'agriculture. La liste des fondateurs de l'ISTE ressemble à un "Who's who" de l'industrie agro-alimentaire bretonne : autant pour pour l'indépendance de cette organisation qui déplore régulièrement, par ses publications et colloques, que les règlementations anti-nitrates nous privent d'une substance aussi bénéfique pour la santé !

Les actes du colloque Nitrates-Santé du 31 mars n'ayant pas été encore publiés, je dois me contenter des résumés, et encore, ils ne sont pas disponibles pour toutes les interventions. J'y apprends que les nitrates sont essentiels au fonctionnement de nombreux organes du corps humain, et que dans certains cas, une supplémentation en nitrates pourrait permettre de lutter contre des pathologies rénales ou cardio-vasculaires.

Je tombe des nues. Le glucose ou le cholestérol, pour ne citer qu'eux, sont indispensables au métabolisme humain, leur consommation excessive reste pourtant fortement nocive : c'est la dose qui fait le poison. Que les nitrates puissent avoir une utilisation médicale, soit, mais devons nous pour autant tous en ingérer au quotidien ? Les antibiotiques et les oestrogènes sont régulièrement prescrits par les médecins, faut-il en ajouter dans l'eau de boisson ?

Enfin je tombe sur un résumé d'un article du Dr De Kok de l'Université de Maastricht, présenté à ce même colloque Nitrates-Santé, qui souligne de nouveau le lien établi depuis longtemps, entre nitrates et cancers du tube digestif, en particulier cancer colorectal. Mais de cet article on ne parle nulle part dans les communiqués du colloque et les articles de presse... qui ne retiennent que les communications pouvnt être utilisées au bénéfice des nitrates.

Il reste maintenant à la sociologue, que je suis à mes heures, à se demander comment de grands professeurs de médecine peuvent tomber aussi facilement dans le piège de certains lobbies... A méditer.

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.