Anne Q
Etudiante en licence de Sociologie à Paris Descartes
Abonné·e de Mediapart

6 Billets

1 Éditions

Billet de blog 27 août 2011

Les dettes odieuses et la fin de la souveraineté

Anne Q
Etudiante en licence de Sociologie à Paris Descartes
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© ThePressProject
© ThePressProject

J'ai regardé hier le documentaire grec en accès libre, Debtocracy (que vous pouvez trouver sur http://www.debtocracy.gr/ ) où un concept nouveau pour moi y est expliqué, LA DETTE ODIEUSE. Sur ce principe, un pays peut décider de ne plus honorer sa dette.

Les grecs, constitués en assemblée regroupant des économistes, des philosophes, des associations, sont en train de faire préssion sur l'état pour obtenir des informations sur leur dette et comprendre de quoi elle est faite afin d'y supprimer tout ce qui n'incombe pas au peuple et pire tout ce qui n'a pas été contracté dans l'interêt des citoyens.

Bien sur le travail est ardu d'autant qu'obtenir les documents est très difficile. On apprend quand même que de l'argent leur a été prété pour acheter des armes! ça faisait parti du deal!

Ce documentaire nous permet de nous questionner; l'état nous présente toujours cette dette comme étant la notre, nous citoyens, sans que l'on sache de quoi elle est constitué, pour quoi elle l'a été et suivant quelles modalités, obligations de la part de notre pays! Je n'avais jamais pensé qu'un moyen légal puisse la remettre en question; un moyen que les USA ont utilisé eux mêmes pour l'Irak!

ça montre aussi la soumission des états face à leurs créanciers. Les gouvernements un à un abdiquent devant les interêts privés alors qu'ils ne devraient être que des représentants que nous avons élu. Mais nos interêts n'ont plus d'importance, on se lance malgré nous dans des plans d'austérité qui finiront par être meurtriers!

En Europe, ces créanciers sont la BCE et le FMI. Les agences de notation abaissent les notes, les usuriers arrivent et moyennant finance s'immiscent dans la politique intérieure et sociale du pays qui à genou passe des lois absurdes et contre productives à long termes et achète ce qu'on lui dit d'acheter! Alors que les mesures éfficaces d'enrichissement d'un état sont simples! Prendre l'argent la o`u il est, revoir la FISCALITE, imposer les plus riches, ceux là même qui "préfèrent une contribution ponctuel à un impôt durable" et qui sont écoutés par notre gouvernement.

Nous nous préférons un impôt durable et juste afin de pouvoir continuer à offrir un enseignement de qualité et gratuit, un système de santé pour tous, des services publiques qui puissent permettre à tous une vie décente.... Nous voulons une réelle démocratie, un état souverain qui ne soit pas aux mains des financiers où les citoyens en connaissance de cause choisissent leur vie.

Et nous le pouvons. J'espère qu'on attendra pas d'être dans la même situation que les grecs dont le niveau de vie à durement chuter!

NON AUX DETTES ODIEUSES

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Redon : un mutilé, les fautes du ministère de l’intérieur et la justice qui enterre
Le 19 juin 2021, en Bretagne, lors d’une opération menée pour interdire une rave party, Alban, 22 ans, a eu la main arrachée par une grenade tirée par les gendarmes. Le 11 mars 2022, le parquet de Rennes a classé sans suite. Pourtant, l’enquête démontre non seulement la disproportion de la force mais les responsabilités de la préfecture et du ministère de l’intérieur. Mediapart a pu consulter des SMS et des appels aux pompiers, accablants, enterrés par le procureur de la République.
par Pascale Pascariello
Journal
La majorité se montre embarrassée
Après les révélations de Mediapart concernant le ministre Damien Abad, visé par deux accusations de viol qui ont fait l’objet d’un signalement à LREM le 16 mai, la majorité présidentielle peine à justifier sa nomination au gouvernement malgré cette alerte. La première ministre a assuré qu’elle n’était « pas au courant ».
par Marine Turchi
Journal
La haute-commissaire de l’ONU pour les droits humains en Chine pour une visite à hauts risques
Michelle Bachelet entame lundi 23 mai une mission officielle de six jours en Chine. Elle se rendra au Xinjiang, où Pékin est accusé de mener une politique de répression impitoyable envers les populations musulmanes. Les organisations de défense des droits humains s’inquiètent d’un déplacement trop encadré et de l’éventuelle instrumentalisation. 
par François Bougon
Journal — Europe
À Kharkiv, des habitants se sont réfugiés dans le métro et vivent sous terre
Dans le métro ou sous les bombardements, depuis trois mois, la deuxième ville d’Ukraine vit au rythme de la guerre et pense déjà à la reconstruction.
par Clara Marchaud

La sélection du Club

Billet de blog
La condition raciale made in USA
William Edward Burghardt Du Bois, alias WEB Du Bois, demeure soixante ans après sa mort l’une des figures afro-américaines majeures du combat pour l’émancipation. Magali Bessone et Matthieu Renault nous le font mieux connaître avec leur livre « WEB du Bois. Double conscience et condition raciale » aux Editions Amsterdam.
par Christophe PATILLON
Billet de blog
Racisme systémique
Parler de « racisme systémique » c’est reconnaître que le racisme n’est pas uniquement le fait d’actes individuels, pris isolément. Non seulement le racisme n’est pas un fait exceptionnel mais quotidien, ordinaire : systématique, donc. Une définition proposée par Nadia Yala Kisukidi.
par Abécédaire des savoirs critiques
Billet de blog
Pap Ndiaye : la nouvelle histoire des migrations
En décembre dernier, en direct de Pessac, Pap Ndiaye a évoqué de façon magistrale la nouvelle histoire des migrations, estimant que la France n’est pas un bloc, mais faite de « variations ». On se grandit en les prenant en compte, disait-il, contrairement au projet des « marchands de haine ».
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
Attaques racistes : l'impossible défense de Pap Ndiaye
L'extrême droite et la droite extrême ont eu le réflexe pavlovien attendu après la nomination de M. Pap Ndiaye au gouvernement. La réponse de la Première ministre est loin d'être satisfaisante. Voici pourquoi.
par Jean-Claude Bourdin