anneanimee
Infirmière
Abonné·e de Mediapart

5 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 mai 2018

anneanimee
Infirmière
Abonné·e de Mediapart

MANIFESTE DU 5 MAI 2018

Soyons réalistes, demandons ce qui est possible, exigeons la démocratie, résistons ensemble !

anneanimee
Infirmière
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

MANIFESTE DU 5 MAI 2018

Soyons réalistes, demandons ce qui est possible, exigeons la démocratie, résistons ensemble !

Préambule : Chaque citoyen a le pouvoir de s'exprimer et de contribuer ainsi au changement. Il n'y a a pas une vie qui vaille mieux qu'une autre. Tout le monde compte ou personne ne compte !

Nous, citoyens français, attendons de l’Etat et du gouvernement qu’il remplisse ses devoirs en regard des principes inscrits dans la Constitution du 4 octobre 1958 de la cinquième République française, à savoir : « le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple ». Article 2 du Titre premier « De la souveraineté ».

A ce titre, nous estimons que ces devoirs ne sont pas respectés :

En février 2017, le nombre de français en âge de voter était de 53 millions.

5,4 millions de français ne sont pas inscrits sur les listes électorales.

Si le vote présidentiel était obligatoire il y aurait donc 53 millions de votants. Et si l'on comptabilisait les votes blancs au même titre que les votes pour un candidat, comme c'est le cas en Belgique, les élections seraient réellement démocratiques.

En effet, le choix de dire « non » à travers les votes blancs, les votes nuls, les abstentions et les non inscrits, n'est pas reconnu par notre système électoral . Ainsi, notre choix se résume à un « oui » pour un candidat ou un autre mais si nous ne souhaitons aucun des deux, nous ne sommes pas entendus !

Mr Macron a été élu au 2ème tour, le 7 mai 2017, avec 20 millions 743.128 voix (43,61% des inscrits). Contre 10 millions 638 475 voix pour Mme Le Pen.

Ne pas prendre en compte la majorité des citoyens français est anti-démocratique.

Il est temps de réviser ce mode de scrutin qui va depuis trop longtemps à l’encontre des fondements démocratiques défendus par la Constitution.

Le Président de la République n'est pas le Président de tous les français.

Le peuple n’est pas gouverné par le peuple !!!

La Constitution est le fruit d'un débat démocratique et doit être votée par le peuple.

Epilogue : « En Islande, lors de la crise financière mondiale de 2008, l'Islande se déclara en faillite et le gouvernement demanda aux citoyens islandais de rembourser la dette contractée par les banques islandaises privées vis à vis des banques étrangères privées.

Devant les protestations des islandais, le chef de l'Etat organisa la tenue d'un référendum en 2010 au cours duquel 93% de la population votèrent contre le remboursement de la dette.

Le peuple islandais rédigea une nouvelle Constitution et procéda à des élections selon un processus de démocratie participative.

Nous pourrions tous apprendre beaucoup de l'Islande, en déclarant haut et fort que le peuple peut reprendre et reprendra le pouvoir. »

Exigeons un mode de scrutin démocratique !

Anne CALLIZO

Traduit par VicFlame de Iceland's On-going Revolution

http://www.positivenewsus.org/editions/fal11/fal1105.html

Les chiffres cités plus haut sont disponibles sur : https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Presidentielles/elecresult__presidentielle-2017/(path)/presidentielle-2017/FE.html

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Justice
« Après Perdriau maître chanteur, voici Perdriau maître censeur »
Un nouveau conseil municipal sous tension s’est tenu lundi à Saint-Étienne, dix jours après la censure préalable d’un article de Mediapart. Les appels à la démission du maire se sont multipliés, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’hôtel de ville. Inflexible, Gaël Perdriau a déclaré qu’il ne démissionnera pas, même s’il est mis en examen. 
par Mathieu Martinière (We Report)
Journal
Entre les États-Unis et l’Europe, l’ombre d’une guerre commerciale
L’adoption d’un programme de 369 milliards de dollars par le gouvernement américain, destiné à attirer tous les groupes sur son territoire, fait craindre une désindustrialisation massive en Europe. Les Européens se divisent sur la façon d’y répondre. 
par Martine Orange
Journal — Services publics
« RER régionaux » : une annonce qui masque la débâcle des transports publics
En lançant soudainement l’idée de créer des réseaux de trains express dans dix métropoles françaises, Emmanuel Macron espère détourner l’attention du délabrement déjà bien avancé de la SNCF et de la RATP, et du sous-investissement chronique de l’État.
par Dan Israel et Khedidja Zerouali
Journal — Fiscalité
Le budget de la ville de Paris est-il vraiment une escroquerie ?
Le ministre des comptes publics Gabriel Attal estime que la gestion budgétaire de la mairie de Paris s’apparente à une pyramide de Ponzi. Une vision caricaturale, qui plus est venant d’un gouvernement qui creuse le déficit de l’État à coups de baisses d’impôts.  
par Mathias Thépot

La sélection du Club

Billet de blog
Témoignage d'une amie Iranienne sur la révolution en Iran
Témoignage brut d'une amie Iranienne avec qui j'étais lorsque la révolution a débuté en Iran. Ses mots ont été prononcés 4 jours après l'assassinat de Masha Amini, jeune femme Kurde de 22 ans tuée par la police des moeurs car elle ne portait pas bien son hijab.
par maelissma
Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Dieu Arc-en-Ciel
« Au nom du Dieu Arc-en-ciel ». C'est ainsi que Kian Pirfalak (10 ans) commençait sa vidéo devenue virale depuis sa mort, où il montrait son invention. Tué à Izeh par les forces du régime le 16 Novembre. Sa mère a dû faire du porte-à-porte pour rassembler assez de glaçons et conserver ainsi la dépouille de son fils à la maison pour ne pas que son corps soit volé par les forces de l’ordre à la morgue.
par moineau persan
Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial