Un checkpoint à Saint-Denis

Inauguration en grande pompe du 551ème checkpoint israélien à l'université Paris 8 Saint-Denis le 12 mai dès 9h. 
Inauguration en grande pompe du 551ème checkpoint israélien à l'université Paris 8 Saint-Denis le 12 mai dès 9h.

 

CheckPointErezGaza.jpg

 

A l’heure actuelle, alors que Gaza est encerclée par un mur qui fait d’elle une prison à ciel ouvert, 550 checkpoints quadrillent la Cisjordanie, territoire de 5655km2, deux fois plus petit que l’île de France. Qu’est-ce qu’un checkpoint en Palestine? Des militaires vous bloquent à un carrefour, à l’entrée d’une ville, lorsque vous allez à l’école, au travail, à l’hôpital vous faire soigner, ou tout simplement lorsque vous rentrez chez vous. Passons sur les malades et blessés qui meurent aux checkpoints parce qu’ils attendent des heures sans soins; passons sur les humiliations de la part de jeunes militaires qui forcent les habitants à se dénuder pour vérifier s’ils n’ont pas d’explosifs sur eux, les tabassent régulièrement pour rire; passons sur le mur de séparation, «mur de la honte», entre Israël et les territoires palestiniens, et passons même sur la liberté fondamentale de circuler que ce dernier insulte chaque jour…
Et parlons plutôt d’un droit que les étudiants français réclament si chèrement : le droit d’étudier, l’accès à l’université et aux cours pour s’assurer un avenir. La jeunesse Palestinienne a rarement ce droit. A cause des checkpoints, elle reste bloquée devant un mirador rempli de soldats armés jusqu’aux dents, et d’un barrage constitués de tank et de barbelés.
Vous ne saviez pas ce qu’était un checkpoint? C’est possible, personne n’en parle nulle part, à part une poignée de militants et d’intellectuels à la marge. Alors, nous estimons qu’aujourd’hui la meilleure façon de s’en rendre compte, c’est encore de vivre un peu ce que c’est, au-delà de quelques images et de quelques mots qui seront très vite effacés par la politique-spectacle quotidienne.
Vous êtes donc, pour quelques heures, au 551ème ckeckpoint israélien. Comme les Palestiniens, vous allez aussi devoir vous faire une raison dans l’absurde, dans la guerre.
Vous êtes bloqués, parce que.

Source : collectif-palestine-paris8(at)googlegroups.com

Photo : http://police.etc.over-blog.net/article-26541830.html

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.