M. le ministre de la Justice, nous attendons votre décision

L'asile en France pour Julian Assange, c'est pour bientôt?

Vous êtes un homme, un vrai. Vous n'allez pas vous dédire, vous dégonfler. Avant d'être nommé ministre, vous souhaitiez que la France accorde l'asile à Julian Assange. Maintenant, nous attendons vos actes.

Ne réfléchissez pas trop longtemps. La torture à laquelle cet homme est soumise depuis des années le fait vieillir vite.

Depuis qu'un comité de soutien vous a rappelé ce devoir qui vous attend, nous n'avons entendu que votre silence. Jusqu'à quand?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.