Révélations du Groupe Jean-Pierre Vernant sur l'ESR

“Les gens qui ne pensent qu'aux aspects de fond, ce sont de belles âmes, mais comme ils ne gagnent pas, on en a un peu rien à foutre". Edouard Philippe, PM. C'est ainsi que débutent les révélations édifiantes du Groupe de réflexion Jean-Pierre Vernant (Enseignent Supérieur et Recherche). Si les français ne se réveillent pas, La France des lumières s'éteindra.

Note : Le Groupe Jean-Pierre Vernant est reconnu pour son sérieux dans le milieu universitaire. Je suis membre du snesup-fsu, le Syndicat National de l'Enseignement Supérieur.

Du Groupe Jean-Pierre Vernant, Groupe de réflexion attaché à l'Enseignement Supérieur et à la recherche Recherche.


 

Troisième partie. Nel mezzo del cammin di nostra vita.

Les gens qui ne pensent qu'aux aspects de fond, ce sont de belles âmes, mais comme ils ne gagnent pas, on en a un peu rien à foutre". Edouard Philippe [1]

La colère des classes moyennes se poursuit, délaissant, dédaigneuse, les deux grands partis de gouvernement, en cours de dislocation. Si M. Fillon a conservé, lors de l’élection récente, une assise honorable, il ne le doit qu’aux plus de 65 ans, statistiquement conservateurs et électeurs assidus. Le populisme de M. Macron a optimalement fonctionné et offre au néolibéralisme une adhésion qui a pratiquement doublé, puisqu’elle atteint maintenant 10% du corps électoral [2]. Ainsi, le vieux monde s’offre un peu de répit en prolongeant pour quelque temps son règne avec, pour tout navire amiral, un canot de sauvetage.

Pour notre part, nous inscrivons nos réflexions dans une autre temporalité. Loin de nous limiter à mettre au jour le programme bien caché de M. Macron, nous entamons une exploration des groupes d’influence du supérieur.

lire la suite ici :

http://www.groupejeanpierrevernant.info/#LuttePlaces3



[1] http://www.huffingtonpost.fr/2017/05/15/edouard-philippe-un-rocardo-juppeiste-pour-incarner-la-recompos_a_22079062/

[2] 45% des électeurs de M.Macron (8656346 sur 47582183) disent avoir opté pour un “vote utile” et 54% pour un vote d’adhésion.
https://www.lesechos.fr/elections/emmanuel-macron/0212008570700-le-vote-utile-a-joue-a-plein-pour-le-leader-den-marche-2082108.php

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.