Oncle Bernard

Oncle Bernard (Maris) n'est plus. Assassiné hier avec ses potes. Désormais l'autre Bernard, Guetta et son comparse Dominique Seux, chantres du libéralisme échevelé, ont un boulevard, une avenue, à l'architecture mussolinienne, ouverte devant eux. Sans contradiction, sans humour aucun.

Un Macron, chantre de la profession nationale de jeune milliardaire, qui hier, se réclamait sur touiteur, "d'être Charlie"... 

Passes-moi la bassine !

T'es sûr qu'il faut aller défiler avec ses gars là ?

Permalien de l'image intégrée

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.