Annie Lasorne
Abonné·e de Mediapart

200 Billets

8 Éditions

Billet de blog 15 janv. 2011

Anne, ma soeur Anne n'as tu rien vu venir ?

Annie Lasorne
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Anne, ma soeur Anne n'as tu rien vu venir ?

Y'a des trucs que j'comprends pas...

Pourquoi un dictateur comme Ben Ali, dictateur émérite, qui a réussit à rester 23 ans comme une tique sur la Tunisie, en muselant tout un peuple - dont un jeune compatriote disait, qu'il avait même réussi à ce qu'ils n'osent plus penser - se fait renverser comme ça, en à peine un mois (et sans doute plus de 60 morts) et doit se tirer (facilement somme toute) comme un voleur en moins de 24h ? Il était con ou quoi ?

Il était bien conseillé quand même cet homme ? A l'intérieur comme à l'extérieur ? Il avait-il même choisit, à prix d'or (payé par le peuple tunisien), une française pour le conseiller en communication ?

Cette petite française, Anne Méaux, pour la nommer, était -elle de bon conseil, quand on voit les résultats ?

Un gars comme Sarkozy, avec qui il était copain comme cochon le Ben Ali, après bien des hésitations, le lâche comme une vieille chaussette. Qu'il aurait pu se scratcher dans son bel avion plein de biftons, à cause de lui. Et maintenant, le Sarko, il va surveiller les mouvements de fonds... On compte bien fort sur lui.

Elle ne l'avait pas prévu, ça, la Anne Méaux ?

Pour nous, cette calamiteuse gestion diplomatique, ça la fout mal pour commencer à gérer le G8 et le G20... Si au moindre pépin, on lâche les potes, ça promet !

Même une fille comme Michelle Alliot Marie, qui il y encore moins de quinze jours, passait le nouvel an à Tabarka et qui lui a gentiment proposé nos forces de l'ordre pour mâter ses manifestant (Dieu sait, si depuis la guerre d'Algérie, nous avons de l'expérience en matière de torture. On a pas de pétrole, mais on a des idées à exporter...) ne l'a pas invité à St Jean de Luz. Et depuis pas un mot, rien !

Pourtant elle en a fait des discours la Michelle sur la Tunisie, rampart des méchants talibans...

Et tu faisais confiance aux français Ben Ali ? C'est la Anne qui t'avait conseillé ça ?

Bon, on a quand même acceuillit ta fifille Cyrine, dans un de nos plus grand palace parisien tout neuf, celle qui dirigeait l'Internet en Tunisie. Tout n'est pas perdu, elle pourra nous refiler des tuyaux, nous on merde un peu là dessus. On verra ça entre deux déclarations officielles sur les droits de l'homme...

Bon, mais Anne t'avais rien vu venir ? Qu'est ce que tu foutais ?

En plus, il paraît que tu comptes bonbon, Anne ! (15 000€, soit plus d'une année de smic net, pour juste prendre rv avec toi, d'après le Point...) Toute puissante patronne, parait-il redoutée, de l'agence Image Sept, tu conseilles les grands patrons du CAC40, mais aussi, entre autre : Rachida Dati, Bernard Kouchner, Eric Woerth, Jacques Servier ... Es-tu sûre que tu prends les bons cheveaux, Anne ? Ou portes-tu la poisse ? Peut-être veillis-tu, Anne ? Peut-être ne comprends-tu plus le monde, Anne ?

Oh ! les mecs, vous qui laissez vos biftons chez Anne, z'avez pas les chocottes ?

Pourtant t'as un C.V. en or, Anne. T'as commencé très tôt, à 16 ans, à Neuilly, à rentrer dans le chou de tes camarades gôchistes dans les grèves lycéennes de 68 . Puis tu milites à Ordre Nouveau, quand tu rentres à Sciences-Po. T'es copine avec les pires ordures d'extrême droite Alain Robert, Alain Madelin (qui de l'extrême droite, penche maintenant vers le centre en donnant des conseils sur la crise, ouarf !) Devedjian, passage chez Giscard, puis bande à Léo. Après un carnet d'adresses bien rempli, tu t'es lancée vers les patrons du CAC. Beau parcours Anne...

Et des "comme toi" Anne, y'en a une tripotée ! Roublardise et connivence avec journalistes, intelligensia, avocats d'affaires, magistrats et puissants, grands patrons et politiques. Vous êtes des sangsues agiles dans l'oligarchie de la finance mondiale. Vous n'êtes pas élus par nous, vous noyautez tout, vous êtes un peu transparents... On vous trouve parfois dans les magazines financiers que le bon peuple ne lit pas. Vous ne passez pas à la télé, vous êtes les silhouettes d'arrière plan, vous êtes les ombres... Minc, Attali, Pigasse, Marc Ladreit de Lacharrière... Vous êtes des nuées de sauterelles. Ici, ailleurs dans le monde, dans tous les lobbys. Tiens, Marc Ladreit de Lacharrière, dont Raphael Jornet nous a fait un portrait édifiant (à lire d'urgence, si vous avez loupé) la semaine dernière. Portrait, que j'ai commenté et qui m'a fichu un gros coup de mou jardinier et télévisuel.

Et puis nous, on est là comme des couillons. Comme à Rolland Garos, on regarde à droite, à gauche, complètement lobotomisés. Tenez moi, j'en suis à chercher la différence entre 5 et 6 eme république, avec des utopies de reconstruction d'un monde meilleur, sans tous ces profiteurs. J'suis pas mignonne ?... Et couillonne...

Allez on reconstruit tout, on fout tout le monde à la porte, on révolutionne même, hein ? Comme les gentils tunisiens. Pourvu qu'ils ne cassent pas trop à Hammamet, où qu'on irait en vacances à pas cher ?

Mais les sangsues comme Anne, on en fait quoi ??? Parce que Anne, elle n'est pas en Tunisie en ce moment, ça j'en suis sûre.

Non, Anne elle continue à "conseiller", à échaffauder des plans. Avec ou sans Ben Ali. Lui ou d'autres...

Le gros plan c'est le terrorisme, Ben Laden, Alqaida, alqmi, faut qu'on ait PEUR. Dix ans qu'ils nous la jouent. Et ça marche !

Ce soir, on nous explique tout sur la Tunisie, tous les méchants. Hier ? On savait rien.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Affaire Abad : une élue centriste dépose plainte pour tentative de viol
Selon nos informations, Laëtitia*, l’élue centriste qui avait accusé, dans Mediapart, le ministre des solidarités d’avoir tenté de la violer en 2010, a porté plainte lundi 27 juin. Damien Abad avait réfuté « catégoriquement » ces accusations.
par Marine Turchi
Journal — France
Opération intox : une société française au service des dictateurs et du CAC 40
Une enquête de Mediapart raconte l’une des plus grandes entreprises de manipulation de l’information intervenue en France ces dernières années. Plusieurs sites participatifs, dont Le Club de Mediapart, en ont été victimes. Au cœur de l’histoire : une société privée, Avisa Partners, qui travaille pour le compte d’États étrangers, de multinationales mais aussi d’institutions publiques.
par Fabrice Arfi, Antton Rouget, Tomas Madlenak et Lukas Diko (ICJK)
Journal
Tensions autour de la détention au Gabon de deux Français
Une enquête menée par une juge d’instruction française sur la détention au Gabon de deux Français, dont l’ancien directeur de cabinet du président Bongo Ondimba, provoque des remous. Les avocats des deux détenus s’inquiètent pour leur santé et dénoncent un règlement de comptes politique, mettant en cause le fils aîné du chef de l’État gabonais.
par Fanny Pigeaud
Journal — Social
En convalescence financière, le bailleur social Semcoda distribue des primes à ses dirigeants
Malgré sa santé économique fragile, le plus gros bailleur social de la région Auvergne-Rhône-Alpes vient de distribuer à ses dirigeants des primes critiquables car elles intègrent des résultats exceptionnels liés à des ventes de logements. Les salariés, eux, n’ont pas perçu d’intéressement depuis plusieurs années.
par Mathieu Périsse (Mediacités Lyon)

La sélection du Club

Billet de blog
Exilés morts en Méditerranée : Frontex complice d’un crime contre l’humanité
Par son adhésion aux accords de Schengen, la Suisse soutient l'agence Frontex qui interdit l'accès des pays de l'UE aux personnes en situation d'exil. Par référendum, les Helvètes doivent se prononcer le 15 mai prochain sur une forte augmentation de la contribution de la Confédération à une agence complice d'un crime contre l'humanité à l'égard des exilé-es.
par Claude Calame
Billet de blog
Pays basque : le corps d’un migrant retrouvé dans le fleuve frontière
Le corps d’un jeune migrant d’origine subsaharienne a été retrouvé samedi matin dans la Bidassoa, le fleuve séparant l’Espagne et la France, ont annoncé les autorités espagnoles et les pompiers français des Pyrénées-Atlantiques.
par Roland RICHA
Billet de blog
Frontières intérieures, morts en série et illégalités
Chacun des garçons qui s'est noyé après avoir voulu passer la frontière à la nage ou d’une autre manière dangereuse, a fait l’objet de plusieurs refoulements. Leurs camarades en témoignent.
par marie cosnay
Billet de blog
Melilla : violences aux frontières de l'Europe, de plus en plus inhumaines
C'était il y a deux jours et le comportement inhumain des autorités européennes aux portes de l'Europe reste dans beaucoup de médias passé sous silence. Vendredi 24 juin plus de 2000 personnes ont essayé de franchir les murs de Melilla, enclave espagnole au Maroc, des dizaines de personnes ont perdu la vie, tuées par les autorités ou laissées, agonisantes, mourir aux suites de leurs blessures.
par Clementine Seraut