Etienne, Etienne ! Je vais te rallumer...

Etienne, Etienne ! Je vais te rallumer...

Comme dans la chanson des années 80 de Guesch Patti, sur laquelle je me déhanchais sauvagement, quand je pouvais encore *:) Heureux, Etienne Chouard se fait allumer et rallumer à rythme régulier, depuis environ deux ans... La première fois que j'ai vu ça, c'était à propos d'une conférence annulée - dudit Etienne - par le cinéma Utopia, à Toulouse. J'en étais tombée de ma chaise, devant la pauvreté invraisemblable des arguments. Etienne aurait des accointances des plus louches avec Soral  et d'autres énergumènes de la tendance fascisante... Donc, il était fasciste et mieux valait l'éviter, lui et ses théories.

Parce que j'aimais bien le mouvement Utopia et Etienne aussi, je me suis interrogée. Puis, ce fut la chasse au loup Etienne, ici aussi, sur Mediapart (le Club) où cela m'a un tantinet gonflé. Il s'agissait de choisir son camp : où on appréciait les propos dudit Etienne ou on le rejetait (tout) en bloc, lui et ses théories. Pas de quartier ! Choisit ton camp, camarade...

Je connaissais Soral, de loin, ne l'appréciant pas du tout. En premier lieu pour sa misogynie échevelée, en second lieu pour son grand écart inégalé entre PCF et Front National... Incompréhensible pour moi. Je ne l'avais qu'entrevu dans des émissions télévisées. A cette époque de la curée d'Etienne sur le club de Mediapart, un certain Uleski, abonné ici même, faisait régulièrement l'apologie de ce fameux Soral et m'énervait au plus haut point. Uleski fut éjecté de Mediapart, visiblement pour des propos outranciers (que je n'ai pas lu, ni compris, ayant suivi ça de très loin). Dans la défense de ce fameux Uleski (dont je me foutais pas mal) se trouvait des conclubliotes que j'appréciais et dont l'opinion m'importait (Virgil Brill, entre autres). Ce qui m'a poussé à encore plus m'interroger. Peu après (ou avant, je ne sais plus très bien) Clément Méric se faisait assassiner à Paris par des néo-fascistes. A cette occasion, on parla beaucoup, ici même (journal et club) d'un certain Serge Ayoub, leader du groupe d'extrême droite Jeunesses nationalistes révolutionnaires, du mouvement Troisième Voie et de son café « Le Local » où le fameux Soral (entre autres) donnait des conférences.

C'est là, que j'ai décidé d'y aller voir d'un peu plus près. Qui étaient exactement ces gens d'extrême-droite. Ne me fiant pas à ce que dit truc sur machin, je suis allée directement écouter les propos des protagonistes en question, comme je l'avais fait pour Etienne Chouard lui-même. Et pour tout vous dire, j'y ai consacré une semaine entière de ma petite vie, n’enquillant vidéo sur vidéo (et elles sont longues !), jusqu'à la nausée totale. Ce fut fort instructif !

Tout d'abord, contrairement à ce que je pensais, Alain Soral n'est pas un gros naze. Ces discours sont très bien construits, il est très cultivé et c'est bien ce qui en fait, à mon humble avis, un véritable danger, pour les esprits faibles et non instruits de l'Histoire. Je me suis vue, écouter (entre autres), une conférence qu'il a donné à Lyon - de plus d'une heure - sur les SEL (Système d'Echange Local) et les Amap, à laquelle j'aurais pu adhérer en grande partie, si ce n'est qu'il était accompagné d'un néo-nazi italien de la Casa Pound (groupe d'extrême droite italien ). Tout ça pour en arriver à une ferme, qu'il aurait acquis dans la prévision du chaos généralisé et à des thèses survivalistes (armées), que je réprouve évidement.

J'ai passé une partie de mon après-midi aujourd'hui, à tenter de retrouver certaines de ces vidéos éclairantes, sans succès malheureusement, elles ne sont visiblement plus publiques et libre d'accès. Dois-je pour autant quitter sur le champ, le SEL que j'ai créé avec des copines et cessez d'acheter mes légumes à mon AMAP, sous prétexte que Soral en fait l'apologie pour des buts, diamétralement opposés à ceux que je poursuis ???

Soral (et ses petits camarades fascistes) est antisémite ou antisioniste. Et là, la frontière est très floue... C'est bien pour cela que les antisémites en jouent autant à l'envie ! Je ne suis pas antisémite, je ne suis pas révisionniste (je connais parfaitement la mémoire de la Shoah) et pourtant, je soutiens très franchement la cause Palestinienne, je combats le gouvernement d'extrême-droite (faut-il le rappeler !) de Netanyahu et le soutien invraisemblable, qu'y apporte les dirigeants des gouvernements français (socialiste !) et américain. Suis-je antisioniste, oui. Après m'être renseignée, là aussi, visionnée et lu de nombreux documents, je ne peux soutenir des thèses d'apartheid et de meurtres sur une population innocente, pas plus qu'une industrie d'armement qui utilise comme argument de vente : "testé in-vivo sur les palestiniens" ! (voir le film "The Lab - le laboratoire, en français) du réalisateur israélien Yotam Feldman) que je tente de promouvoir dans ma ville.

Donc, je l'espère, vous l'aurez compris, je n'ai rien à voir avec Soral et ses thèses, pas plus qu'avec la famille d'extrême-droite. Je me situe très clairement de cœur, à gauche, j'y milite en tant que citoyenne, même si je ne suis et ne désire surtout pas, m'encarter dans un des partis de gauche existants, réprouvant le système des partis politiques, tels qu'ils sont actuellement, me situant plutôt a-partide (comme dit une de mes jeune amie, Camille, plutôt zadiste...*:) Heureux ) comme le sont énormément de jeunes qui m'entourent. Les partis politiques déclarés actuels, en France, m'ayant montré leurs limites et incohérences.

Revenons-en à Etienne Chouard et à ses thèses. Pourquoi me séduisent-elles ? Etienne Chouard s'est fait connaître comme simple blogueur, en 2005, pour sa position pour le NON au  référendum français sur le traité établissant une constitution pour l'Europe. J'ai aussi voté NON à ce référendum. On sait ce qu'il est advenu de ce vote et je n'ai toujours pas décoléré, les futurs traités félons (Tafta and Co) me renforçant dans cette position. Etienne Chouard propose une Constituante dont les membres seraient tirés au sort (exemple de la démocratie Athénienne) dont on peut très facilement voir les tenants et les aboutissants sur ce site, d'esprit très "éducation populaire" là : Le Message | Comprenez le, diffusez le, reprenez le pouvoir.www.le-message.org/   Afin de comprendre concrètement la force de ce message prenez maintenant quelques minutes pour lire les six chapitres du site, ils sont très courts. Site que je promeus souvent, car il a le mérite d'être clair, vite lu, et compréhensible par le plus grand nombre. Ce qui n'empêche pas, si on s'y intéresse de creuser plus amplement la question, au vu des bouquins ou des nombreuses vidéos d'Etienne Chouard, accessibles, gratuitement, elles (!!!) très facilement sur le Net. Etienne Chouard est un simple citoyen, qui travaille comme tout à chacun comme enseignant  dans un lycée à Marseille. Comme moi, a-partide. Il n'a jamais brigué de poste de professionnel de la politique et à ce que je sache, n'en brigue aucun !!! Et ça, cela me plait par dessus tout et me donne confiance. Il est bien le seul !

Etienne Chouard est ami (aussi) avec des gens, que j'ai en la plus haute estime, tels que Franck Lepage, Frédéric Lordon ou Bernard Friot (entre autres). La très idiote maxime : "les amis de mes ennemis sont mes ennemis" (que l'on peut retourner dans tous les sens, d'une façon aussi idiote) fait-elle, que je doivent aussi bannir ces gens-là de ma réflexion ?

Écoutons (en direct) ce qu'en dit Franck Lepage, justement lui aussi allumé dans cette hallali chouardesque.

Franck Lepage : "Soral c'est un piège" (fév. 2014)

image

Etienne Chouard, c'est un gentil... Et c'est aussi pour cela que je l'aime bien.

Écoutons maintenant, ce que dit Etienne, lui-même, sur ce qu'on lui reproche :

Chouard s'explique sur Soral

image

En plus de dire beaucoup de choses que je trouve intelligentes (sur le Front National, entre autres...), moi, personnellement, il m'a convaincue.

Ayant signé pour la VIeme République, présentée par JL Mélenchon en septembre dernier, que je ne trouve pas incompatible avec les thèses d'Etienne Chouard (jusque là !), comme bon nombre de mes amis et bon nombre de membres de ma famille, comme Etienne Chouard lui-même, comme Judith Bernard (qui vient d'en faire un billet très intéressant : http://blogs.mediapart.fr/blog/judith-bernard/241114/les-militants-du-sort-portent-un-projet-radicalement-antifasciste?onglet=commentaires#comment-5614843), comme le conclubliote gonetoufar (qui a tenté courageusement face à la horde, l'écume aux lèvres, de défendre la cause d'Etienne, sur le bilet de Pascale Fautrier : http://blogs.mediapart.fr/blog/pascale-fautrier/211114/m6r-tirage-au-sort-etienne-chouard-alain-soral-judith-bernard), dois-je me désinscrire de cette liste pour la VIeme République ? Suis-je une horrible facho qui s'ignore ?

S'il vous plait, Madame Pascale Fautrier, pouvez-vous rajouter mon nom (Annie Lasorne), en tant que solidaire, à cette liste maudite, qui énonçait l'épuration bien-pensante, dans le titre de votre billet ?

Signée : un gentil virus.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.