Nucléaire Iranien...et le Nucléaire Français??

NUCLEAIRE IRANIEN, NUCLEAIRE IRANIEN....ET NUCLEAIRE FRANCAIS, PAS UN PROBLEME ??

 

Dans tous les médias, radios, télés, presse écrite, le sujet du nucléaire iranien est l'un des thèmes récurrents très régulièrement, et en particulier ces jours-ci ; à cause de l'utilisation militaire que Téhéran pourrait en faire, LA BOMBE, quoi ! Qui serait bien sûr utilisée contre Israël !...

 

Nul besoin de réfléchir longtemps pour comprendre l'hypocrisie de la soi-disante nécessité de ce principe de précaution à l'égard de l'Iran alors que ce même principe devrait être appliqué à propos du nucléaire civil en général, et plus particulièrement en France, pays le plus nucléarisé du monde, avec 58 réacteurs en fonctionnement. La nature intrinsèquement très dangereuse de cette technologie ( réaction en chaîne de fission nucléaire devant être impérativement et constamment contrôlée, et ceci par refroidissement) et l'extrême dangerosité du plutonium formé au cours de cette réaction ne semblent malheureusement pas être comprises, ainsi que l'insoluble problème des déchets radioactifs que l'on laisse en cadeau aux générations futures.

 

Qui sont les pires irresponsables, les Iraniens, grand pays qui aspire comme les autres à une technologie qu'ils pensent moderne et sûre, ou les Français qui ont, de façon démesurée, développé le nucléaire pour en faire leur principale source d'électricité ( à 75%), mais en plus, ont promu et continuent de promouvoir cette technologie auprès de nombreux pays  et  sont donc grandement responsables du développement du nucléaire dans le monde.

 

Une centrale nucléaire n'est-elle pas, en puissance, une arme de destruction massive ? Les catastrophes de Tchernobyl et de Fukushima ne l'ont-elles pas assez démontré ? Alors que nombre de pays ont décidé d'abandonner le nucléaire comme producteur d'électricité après l'immense désastre de Fukushima qui est toujours en cours et dont le traitement paraît insoluble et infini dans le temps, la France persiste dans son irrationnel pacte d'amour pour le nucléaire !

Sous prétexte d'indépendance énergétique intérieure et pour gagner des marchés à l'export, le nucléaire français, autant dire la France, tant sont liés gouvernement français et industrie nucléaire ( cf Libération 29/08/2013),  est actuellement en train de prodiguer un lobbying intense, d'une part, intérieurement, à l'heure où la transition énergétique devrait imposer le développement des énergies renouvelables et la fermeture assez rapide de nos centrales vieillissantes et donc de plus en plus dangereuses, pour au contraire construire en France de nouvelles centrales ( voir les déclarations officielles de Madame Ségolène Royal, Ministre de l'Environnement !!), et d'autre part fait tout pour vendre un maximum de contrats à l'étranger !

 

Comment peut-on faire preuve à ce point d'irresponsabilité vis à vis du monde, vis à vis des générations futures, en montrant le mauvais exemple et en faisant la promotion sans limite du nucléaire dans le monde en sachant très bien que le nucléaire civil d'une part est extrêmement dangereux et de plus intimement lié au nucléaire militaire ( quelques grammes de plutonium, produit de la réaction de fission de l'uranium, suffit pour fabriquer une tête nucléaire capable de détruire une capitale), alors qu'un traité international de non prolifération des armes nucléaires a été voté. Dans le monde politiquement très instable que nous connaissons, avec les catastrophes géologiques, climatiques actuelles et à venir, avec les risques terroristes qui sont maintenant à prendre en compte, il est complètement irresponsable, de la part de décideurs politiques, de continuer à promouvoir le nucléaire, pour des raisons de profit économique à court terme. Nous savons que de nombreuses alternatives au nucléaire existent et qu'elles doivent absolument être développées. Il s'agit de prise de conscience, d' éthique et de volonté politique.

 

Que l'on ne vienne pas nous faire croire ( comme sur le site web d 'EDF), dans le cadre de la préparation à la Conférence sur le climat de Paris de décembre 2015, que le nucléaire va sauver le climat car émetteur de peu de CO2, cela n'aurait qu'un très faible impact, cela ne doit pas être un faux prétexte pour relancer le nucléaire en France et à l'export !

Si l'on veut vraiment sauver la planète, la biodiversité et l'Homme, on ne peut pas prétendre  le faire en développant de plus belle une technologie qui peut anéantir un pays entier en quelques secondes !!

 

Anny Fradin, docteure en biologie

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.