anouka
Abonné·e de Mediapart

55 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 sept. 2019

L’urgence en danger. D’extinction.

Le mot urgence a-t-il encore un sens ? Perdu le sens. Dévié le sens. Ne fait plus trembler l’urgence. Non. Il faut éteindre le bruit de l’urgence comme le bruit du silence ? L’apocalypse ? Oh ! Mais oui. Qui détruira toutes les urgences.

anouka
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le mot urgence a-t-il encore un sens ? Perdu le sens. Dévié le sens. Ne fait plus trembler l’urgence. Non. Il faut éteindre le bruit de l’urgence comme le bruit du silence ? L’apocalypse ? Oh ! Mais oui. Qui détruira toutes les urgences.

Ou alors ? La conscience d’un réveil ? Réveil de la conscience ? D’un autre possible ? Une révolution de nos regards ?

Urgences, non. N’allez plus aux urgences. Danger, danger de mort, d’attente de la mort… Au secours, à l’urgence des urgences. Secours en urgence.

Non, aucun écho, aucune résonance, aucune lueur d’empathie, d’écoute… Juste une question de réorganisation, de culpabilisation de celles et ceux qui abusent… Oh ! Abusent ? Mais qui abuse ? Les abuseurs. Les faiseurs de nuages trompeurs, à dissiper l’urgence.

Tant de manifestations, de luttes, de cris, de dénonciation des dysfonctionnements… De dénonciations des violences, blessures, atteintes au corps, criminelles.

Au sommet du sommet, la cordée… Pas d’échos. Juste un murmure, un sifflotement, un flottement, tout au plus. De chiffres. De calcul. D’économie. De rentabilité. De gestion.

L’air doit être pur, tout en haut, très haut.

Un manque d’oxygène peut-être ? Qui oblitère ou perturbe la pensée ? En chute libre, la pensée ? Ou tenue en gouvernance. Létale et financière ?

Urgence, ça brûle… Les forêts, les immeubles, les esprits…

Urgence, ça fond… Les glaces, en eau troublée, libèrent les instincts prédateurs. Le goût du sang, des humains, des animaux, marins. Requins frétillants, de la finance et de la puissance. De guerre.

Urgence, ça déborde… Dans les prisons, les bateaux, de sauvetage, les amas, de pierre, la guerre, les morts, les cadavres…

Urgence devant les murs qui séparent, tuent, anéantissent l’espoir…

Urgence de stopper cette machine infernale du tout pouvoir, de ce flux continu des discours de parade, des compromis et dénis assassins, des pousse au crime et à a violence, des flagorneurs de salons, des pourvoyeurs d’insanité…

Urgence de l’entendre cette urgence, d’une ampleur de monde.

Que peut cet élan citoyen, d’une terre, d’un pays, des pays… Qui se battent, qui résistent, qui se révoltent, qui tentent, qui manifestent…

D’y croire, encore et encore… Rien à perdre ? Si, reprendre et tenir le sens de la vie. Là, s’entend l’urgence. Au risque de mourir ? Point de dégâts collatéraux, horrible et indécente formule des faiseurs de guerre. Non. Une volonté farouche de vivre contre une atteinte à la vie, digne. Une dignité tant méprisée.

Urgence et dignité, en voie d’extinction ?

Pourtant. Si loin des tourmentes, des horreurs et des urgences, le jour s’est levé. Ici.

Le ciel, à peine bleuté, de nuages délicatement suspendus au-dessus d’un clocher, se pose sur la ligne des feuillus.

Horizon d’un vert sombre et dense.

Les martinets ont déjà déserté la place. Déjà ? Oui.

Seuls les pigeons s’étourdissent en larges vols au-dessus du fleuve.

Dimanche, jour de repos, dit-on.

La conscience d’instants privilégiés ? Oui.

Mais… Les oiseaux, là, sous mes yeux, se concertent pour échapper, en urgence, à l’assaut des balles tirées à blanc ( ?).

La Feria n’est pas loin.

L’urgence prend son temps, l’urgence….

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Nouvelle-Calédonie: débats autour du colonialisme français

À la Une de Mediapart

Journal — International
En Pologne, le calvaire des exilés
Dans notre émission ce soir, reportage aux portes de l'Union européenne, où des migrants et des migrantes sont toujours retenus dans des conditions inhumaines. En plateau : Anaïs Vogel, qui a fait cinq semaines de grève de la faim pour dénoncer le traitement des exilés à Calais, et Catherine Wihtol de Wenden, directrice de recherche émérite au CNRS. 
par à l’air libre
Journal — France
La candidature de Zemmour prend une mauvaise tournure
L’ancien éditorialiste de CNews et du Figaro a officialisé, mardi, sa candidature à l’élection présidentielle dans un clip reprenant toutes ses obsessions identitaires. Sur le terrain, sa campagne est devenue particulièrement compliquée.
par Lucie Delaporte
Journal — France
Pour Pécresse et Bertrand, une campagne aux airs de pénitence
Après avoir claqué la porte du parti Les Républicains, ils ont repris leur carte pour obtenir l’investiture présidentielle. Pendant des mois, Valérie Pécresse et Xavier Bertrand ont remis les mains dans le cambouis partisan et arpenté les routes de France pour convaincre.
par Ilyes Ramdani
Journal — France
Les macronistes s’offrent un rassemblement de façade
Divisée avant d’être officiellement unie, la majorité présidentielle s’est retrouvée, lundi soir, pour tresser des louanges à Emmanuel Macron et taper sur ses adversaires. Un exercice poussif qui ne risque pas de « marquer l’histoire ».
par Ellen Salvi

La sélection du Club

Billet de blog
Les Œillades d'Albi : « Retour à Reims (fragments) » de Jean-Gabriel Périot
Autour de l’adaptation du livre autobiographique du sociologue Didier Éribon « Retour à Reims », Jean-Gabriel Périot avec l’appui de nombreuses archives audiovisuelles retrace l’histoire de la classe ouvrière de 1950 à nos jours.
par Cédric Lépine
Billet de blog
« Ailleurs, partout » : d’autres images des migrations
« Ailleurs, partout », d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter, sort le 1er décembre. Le documentaire offre une passionnante réflexion sur les paradoxes de la géographie contemporaine, entre fausse ubiquité du cyberespace et vrais obstacles aux migrations. Rencontre avec les deux réalisatrices. (Entretien avec Nashidil Rouiaï & Manouk Borzakian)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
La beauté fragile d'un combat
« Nous ne combattons pas le réchauffement climatique, nous nous battons pour que le scénario ne soit pas mortel. » Parfois, par la grâce du documentaire, un film trouve le chemin de l’unisson entre éthique et esthétique. C’est ainsi qu’il faut saluer « L’hypothèse de Zimov  », western climatique, du cinéaste Denis Sneguirev, à voir absolument sur Arte.
par Hugues Le Paige
Billet de blog
La nullité pollue
Il y a peu, vautré devant un énième naufrage filmique d’une plateforme de streaming, j'ai réalisé que ces plateformes avaient entrainé une multiplication délirante des navets qui tachent à gros budget. Fort bien. Mais quand va-t-on enfin parler de l’empreinte écologique démente de ce cinéma, cet impensé dont on ne parle jamais ? Ne peut-on imaginer des films plus sobres -tels ceux de Carpenter ?
par Mačko Dràgàn