anouka
Abonné·e de Mediapart

55 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 févr. 2019

Surtout, n'éteignez pas la lumière !

S’ennuyer ? Au spectacle du pouvoir ? Allons donc… Où que vous soyez, la pitrerie des mises en scène, en continu.

anouka
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Lazare, Ô Saint Lazare, réveille-toi.

Sur les planches du salut,

Le vôtre, le nôtre, en toute discrétion.

Comme si vous y étiez, le président…

Lazare, Ô Lazare, Saint Martin et tous les saints réveillez-vous !

Mais à qui donner la médaille aujourd’hui, dites-moi ? La médaille du saint Sauveur ?

Sur quelles scènes ? Où sont les projecteurs ?

Dans la nuit du monde, que la lumière soit.

La médaille du plus grand des acteurs ?

Aux artistes ? A celles et ceux que l’on ignore ? Qui, à force de s’entêter à exercer leurs talents, en pénurie d’emploi, en pénurie de reconnaissance, en pénurie de, en pénurie … D’acteurs ?

Ah ! Mais non. Dit le clown blanc.

Devant vous, l’exemplaire, le talentueux, l’homme nouveau. L’homme de théâtre. Le plus résistant, le plus éloquent, le plus forcené des olympiades, le plus valeureux chevalier des jeux et des Je.

Devant vous, à tomber la chemise, à vous couper le souffle et le caquet. Qui dit mieux.

Entrez, entrez messieurs dames… Voici celui que vous n’avez pas encore vu. Dit l’Auguste.

Le pape, en toute grandeur et humilité d’âme, viendra-t-il, une fois, au moins, s’agenouiller et lui donner l’onction ? Au plus fervent, au plus courageux, au plus souffrant de nos présidents ? Scarification oblige. Et sainte onction. Murmure le clown.

Le pape ? La venue du pape ?

Ah ! Mais non, le pape a bien d’autres soucis, mesdames et messieurs. Sa sainteté et son humble personne doivent donner du corps, de la voix, de toutes les âmes, pour que la parole soit… Entendue, la parole. Réparatrice, la parole. Vindicative, la parole… Comme une goutte de pluie, pure, limpide. Une seule goutte d’eau, perdue dans l’océan de nos misères et souffrances, humaines. Une seule goutte effacera nos doutes, une seule goutte, avant de s’éteindre dans le gouffre de nos incertitudes.

Impudeur ? Insignifiance ? Le crime, le parjure, le mépris, le silence… Tuons le diable !

Oui, le diable. Crie l’Auguste.

Invisible et éternel coupable. Le tour est joué. Disculpé. Pardonné. Bonté divine. La faute. Puisqu’il y a faute, c’est de s’être laissé corrompre. Par le Diable. Prince des enfers. Prince de tous les maux. Ange déchu. Ange maudit.

Cherchez le diable… Et la justice divine saura, sera. Et vous sauvera !

Oui, le pape, le président et d’autres, bien d’autres encore… Qui font la scène, qui se répartissent et tiennent les rôles, au théâtre, au mauvais théâtre, du monde. En une mise en scène. D’eux-mêmes. Et quelle scène ! Messieurs dames.

Quelle scène ! De désillusions. De déni. D’impudiques gesticulations.

Qui salit, qui abîme, qui insulte… Les humains ? Oui, bien sûr. Les humains, objets de désir inassouvi de puissance, en rejet, en mépris, de l’autre. Les humains ? Oui, bien sûr.

Pour qui croyez-vous qu’ils se donnent tant de peine ?

S’il vous plaît. Apprenez à vous taire, à faire pénitence et à obéir, pauvres humains.

Et contentez-vous d’applaudir.

Que la honte demeure…

Vous avez bien filmé, l’Auguste ?

Mais, vous n’auriez pas quelque peu dé-drapé, euh… Dérapé, au final ?

Oh ! Vous pensez, sire ?

De cuir ou de peau. Le chaud et le froid, la glace et le feu, bien dosés, font partie du spectacle…

Alors, dosez le clown, dosez… Mais surtout, n’éteignez pas la lumière.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
L’impunité et la lâcheté des puissants
Après la révélation des accusations contre l’ancien ministre, le parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une enquête préliminaire. Au-delà de son devenir judiciaire, cette affaire nous interpelle sur l’insuffisance de la lutte contre les violences sexuelles et sur l’impunité des sphères de pouvoir.
par Lénaïg Bredoux
Journal — International
Le variant Omicron, identifié en Afrique australe, déjà repéré en Europe
La communauté scientifique est en alerte depuis l’identification d’un nouveau variant au Botswana. Les premiers séquençages en Afrique du Sud font craindre une propagation à grande vitesse. L’Organisation mondiale de la santé vient de le classer parmi les variants préoccupants et l’a baptisé Omicron.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — International
Paris et Rome s’accordent à moindres frais pour tenter de peser dans l’après-Merkel
Emmanuel Macron et Mario Draghi ont conclu un traité pour tourner la page des années de tensions entre la France et l’Italie. Une façon aussi, pour le président de la République, de se rapprocher d’un homme bien plus influent que lui sur la scène européenne.
par Ludovic Lamant et Ellen Salvi
Journal — France
Dans la Manche, les traversées de tous les dangers
Le naufrage meurtrier survenu le 24 novembre, qui a coûté la vie à 27 personnes, rappelle les risques que les personnes exilées sont prêtes à prendre pour rejoindre les côtes anglaises. En mer, les sauveteurs tentent, eux, d’éviter le plus de drames possible.
par Sheerazad Chekaik-Chaila

La sélection du Club

Billet de blog
À l'indignation, monsieur Darmanin, a succédé la rage
Au lendemain du drame qui a coûté la vie à 27 personnes dans la Manche, Michaël Neuman, directeur d'études au Centre de réflexion sur l'action et les savoir humanitaires de la fondation MSF, dénonce les responsabilités de l'État français et du ministre de l'Intérieur.
par Médecins sans frontières
Billet de blog
Tragédie de Calais : retrouvons d’urgence notre humanité
Au moins 27 personnes sont mortes noyées au large de Calais ce mercredi 25 novembre. Ce nouveau drame vient alourdir le bilan des morts à cette frontière où, depuis une trentaine d’années, plus de 300 personnes ont perdu la vie, soit en essayant de la franchir soit en raison de leurs conditions de (sur)vie sur le littoral Nord.
par La Cimade
Billet de blog
Migrants : du naufrage aux larmes de crocodile
Qu’elles sèchent vite, les larmes de crocodile ! De plus en plus vite, car il y en a de moins en moins, de larmes. Même de crocodile. Et surtout pour les réfugiés. Vous vous rappelez la photo du petit corps d’Aylan, 3 ans, rejeté sur une plage de Bodrum en 2015 ? Nous oublierons tout aussi vite le naufrage qui a tué 27 migrants dans La Manche, mercredi. Place au Black Friday !
par Cuenod
Billet de blog
L'Europe-forteresse creuse sa tombe dans le faux abri de ses fantasmes d'invasion
L'épisode dramatique à la frontière Pologne/Biélorussie confirme une fois de plus la fausse sécurité d'une Europe-forteresse qui se croit en sécurité en payant pour refouler et bloquer migrants et réfugiés, ignorant ses fondements, ses valeurs, son histoire. La contre-offensive massive à rebours des renoncements successifs matraqués en certitudes au coin du bon sens est une nécessité vitale.
par Georges-André