In the sick little world where I'm king - "Triple faute"

Pour l'ancien premier ministre Verreuz D'Encabane, "la suppression de l’ENA et du corps préfectoral est une triple faute".

Pour l'ancien premier ministre Verreuz D'Encabane, "la suppression de l’ENA et du corps préfectoral est une triple faute".

Pour le petit monde malade où je suis roi, au pire, ça pourrait être une double faute.

Mais je veux bien recompter.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.