Pour une révolution française dans les affaires militaires, par Laurent Henninger

Tous les spécialistes s’accordent à reconnaître qu’une véritable « révolution militaire » a commencé, et qu’elle s’annonce aussi profonde et longue que celle qui débuta au XVe siècle pour aboutir aux deux guerres mondiales du XXe siècle. Que la « gauche » a-t-elle à dire sur ce sujet ? Une analyse des tendances lourdes qui ouvre sur une invite aux partis politiques à s'emparer du sujet :

http://theatrum-belli.org/pour-une-revolution-francaise-dans-les-affaires-militaires-par-laurent-henninger/

 

[...] De fait, et comme les instituts de recherche sur les questions stratégiques sont peu à peu envahis par cette idéologie [l'idéologie anglo-saxonne des « relations internationales », sorte de pendant dans le domaine diplomatique de celle du « management » en économie et de la « gouvernance » en politique], quand ils ne sont pas réduits à des peaux de chagrin, voire à la disparition complète, pour cause de manque de financements, une place s’ouvre donc pour les partis politiques, qui pourraient s’engouffrer dans ce vide pour l’occuper. En consacrant une part de leur énergie intellectuelle à réfléchir sur ces questions, ils pourraient non seulement enrichir le processus démocratique mais aussi mettre enfin sur la place publique des questions qui en ont été trop longtemps absentes. Le peuple français doit se les réapproprier car cette réappropriation est le principal fondement de la Puissance.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.