Antoine Trouillard
Abonné·e de Mediapart

11 Billets

0 Édition

Billet de blog 28 nov. 2020

Un Grand Carnaval (poème)

Un homme sans masque / Dans la rue, devant son bureau, devant son studio / Voyant arriver la police / Un homme sans masque / Rentre chez lui

Antoine Trouillard
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Un Grand Carnaval

Un homme sans masque

Dans la rue, devant son bureau, devant son studio

Voyant arriver la police

Un homme sans masque

Rentre chez lui

Les policiers portent des masques

Eux aussi entrent chez lui

Ils n’ont pas le droit, mais le prennent

Ils le ruent de coups, le tabassent, le gazent

48 heures de garde à vue

Frappé, insulté, humilié

Coupable de n’avoir pas de masque

Outrage à agents dépositaires de la force publique

Rébellion

Inadmissible

Inconcevable

Incompréhensible

Un homme sans masque

Il est chez lui, dans son bureau, dans son studio

Un homme sans masque

Voyant arriver la police

Il est rentré chez lui

N’est-il pas noir ?

Les policiers portent des masques

Eux aussi entrent chez lui

Ils n’ont pas le droit, mais le prennent

Ils le ruent de coups, le tabassent, le gazent

48 heures de garde à vue

Frappé, insulté, humilié

Coupable de n’avoir pas de masque

Outrage à agents dépositaire de la force publique

Rébellion

Inadmissible mais

Non pas inconcevable

Ni incompréhensible

N’est-il pas noir ?

Je vois les images

Cet homme tabassé

Qui s’efforce de montrer

Patte blanche

Quand on le traite de sale nègre

Je l’écoute parler

N’est-il pas noir 

Il lui fallait à tout prix

Éviter de tomber au sol

Comme George Floyd et tant d’autres

Je vois les images

Cette armée de policiers

Avec leurs uniformes, leurs armes, leurs gyrophares

Je vois qu’on le prend pour un terroriste

Il a dû commettre un attentat

Inadmissible

Inconcevable

Un noir qui ne porte pas de masque

Voilà l’outrage

Impardonnable

Quand les policiers voient qu’ils sont vus

Depuis un immeuble d’en face

« Caméra ! »

Aussitôt cesse la débauche

De la violence

Certaines images peuvent nuire

A l’intégrité psychique des agents

De la force

De l’ordre

Non loin de là

A la Chambre

Le débat est tranché

Certaines images peuvent nuire

A l’intégrité psychique des agents

Dorénavant

De la police

Les visages seront floutés

De la violence

Des agents sans visage

De la force

De l’ordre

Un masque indéfini

Bien collé à la peau

Un masque de peau blanche

Légitime

Un masque de légitime défense

Indéfiniment le même masque

Les mêmes dépositions policières

Indéfiniment le même masque

Qu’il va pourtant bien falloir finir

Par définir

Le masque de la nausée

De l’époque

Cette époque de la nausée

Qui n’en finit pas

Un masque de légalité

Que l’on exige

Que l’on refuse

Aux exilés

Aux sans-papiers

Un masque de peau blanche

Légitime

Que l’on exige

Que l’on refuse

Aux noirs

Aux musulmans

Un masque d’égalité et de fraternité

Quand on lacère les tentes de fortune

Des damnés de la Terre

Que l’on a saccagée

Indéfiniment le même masque

Des agents sans visage

Le masque de l’époque

De la nausée qui n’en finit pas

Je rêve d’un Grand Carnaval

Renversement de mascarade

Un beau carnaval renversant

En lieu et place

De l’infamie

Des misérables épouvantails

En crainte de Remplacement

Je rêve d’un renversement

Un beau carnaval renversant

Où l’on échange tous les masques

Le noir le blanc le musulman

Je rêve d’un grand soulèvement

De tous les masques

Un soulèvement renversant

Dans le grand caravansérail

Des noirs des blancs des musulmans

Une ronde cosmopolitique

Main dans la main

Des exilés

De la Terre

Que l’on a saccagée

Le rêve d’un envers de l’Histoire

Un rêve renversant

Ô le plus grand des carnavals

N’est jamais qu’un soulagement

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le passe vaccinal définitivement adopté sous les invectives
Avec 215 voix « pour » et 58 « contre », le projet de loi « renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire » a été adopté par le Parlement dimanche, lors d’un ultime vote des députés. Après de nouveaux débats houleux sur l’utilité et la proportionnalité de sa mesure principale : le remplacement du passe sanitaire par un passe vaccinal.
par Joseph Confavreux
Journal — Gauche(s)
Mélenchon à Nantes : un show pour satelliser ses adversaires
Dans une salle entourée d’écrans projetant des images de l’espace, le candidat insoumis à la présidentielle a évoqué sa ligne en matière de politique spatiale et numérique. Il a aussi beaucoup parlé d’écologie et, un peu, d’union de la gauche.
par Pauline Graulle
Journal
La Gauche révolutionnaire rattrapée par la vague #MeToo
Ce mouvement d’inspiration trotskiste, qui opère depuis Rouen, affronte une sérieuse crise interne avec la remontée à la surface de violences sexuelles supposément commises par l’ancien dirigeant du mouvement, au début des années 2010. L’affaire arrive devant la justice.
par Manuel Sanson (Le Poulpe)
Journal — Éducation
Élèves handicapés : les vilénies de Zemmour, le tollé, et après ?
Les adversaires d’Éric Zemmour ont fait part samedi de leur indignation après ses propos sur « l’obsession de l'inclusion » scolaire, qui serait « une mauvaise manière faite aux autres enfants ». Une « obsession » qui manque pourtant cruellement de moyens en France. Et jusque-là, de propositions à la hauteur.
par Caroline Boudet

La sélection du Club

Billet de blog
La lutte continue !
La lutte continue ! Mais il ne suffit pas de l’énoncer, il faut la faire vivre. Ce n’est que dans la continuité de la mobilisation que nous parvenons à obtenir des avancées, si petites soient-elles. En cette année de présidentielle, les citoyens ont tout intérêt à profiter de cette période pour se rendre visibles et audibles pour faire avancer leurs revendications et apostropher un gouvernement réfractaire aux avancées socio-économiques à destination des petits salaires.
par aeshloi2005
Billet de blog
Absence ou absentéisme : le management néolibéral par les mots
A propos des enseignants non remplacés, absentéisme ou absence ? Un glissement lexical qui traduit la volonté néolibérale d'utiliser insidieusement le discours pour modifier les représentations du travail et augmenter les exigences faites aux travailleuses et travailleurs.
par Paul DEVIN
Billet de blog
Les rendez-vous manqués de la gauche avec l’école (1/2)
Si l’on veut faire progresser la cause de l’école, il faut faire un bilan complet des politiques scolaires de la gauche quand elle était au pouvoir mais aussi lorsque, dans l’opposition, elle tentait de faire avancer son propre agenda.
par Françoise Clerc
Billet de blog
Lettre ouverte à Jean-Michel Blanquer en 31 points
Le vendredi 14 janvier 2022, vous avez déclaré « je ne suis pas parfait, je fais des erreurs… ». La liste des erreurs est longue. Une lettre d'une professeur de Lycée Pro, qui décline la longue liste des excuses qui serait nécessaire à Blanquer, bien plus que ce que le mouvement des derniers jours lui a arraché du bout des lèvres.
par Samy Johsua