La Révolte de l'Esprit

"La prise de conscience écologique met en cause, pour la première fois depuis trois siècles, le 'tout est possible' du prométhéisme moderne. L'humanité se découvre responsable de la planète. L'assassinat insidieux de la mer - et surtout de la Méditerranée, pour nous la mer originelle - sonne comme un assassinat de la Mère. Car nous portons dans notre sang le rythme de ces eaux premières sur lesquelles souffle l'Esprit, et chacun de nous a baigné en elles durant son existence prénatale." Olivier Clément, La Révolte de l'Esprit, Stock, 1979, p. 63.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.