L'Âme de la vie (Hayyim de Volozhyn) : l'humanité à responsabilité illimitée

"L'homme créé à l'image et à la ressemblance d'Elohim est lui aussi l'âme de l'univers non seulement parce que, créé le dernier, il récapitule en lui l'ensemble des forces de l'univers, mais aussi parce que le sort de toute la création est suspendu à son influence. L'homme est donc responsable de l'univers, c’est là le secret de son humanité et le sens de sa ressemblance à Elohim. Aucun détail de sa conduite ne peut jamais être considéré comme ne concernant que lui seul : tout ce que l’homme pense, dit et fait a une portée infinie, bien au-delà de ce qu'il croit parfois pour se rassurer et limiter sa responsabilité en pensant que certaines choses ne regardent que lui et que le reste est hors de sa portée." (Catherine Chalier, à propos de L'Âme de la vie du rabbi Haïm de Volozhyn)
http://www.editions-verdier.fr/v3/oeuvre-lamedelavie.html

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.