Gabon : un universitaire appelle la France à changer de politique

Alors qu'un hélicoptère français s'est abîmé au large des côtes gabonaises, un universitaire gabonais, Bruno Ben Moubamba, a décidé de rédiger une lettre ouverte au président gabonais. Il y rappelle les relations troubles entre la France et le Gabon.
Gabon : un universitaire appelle la France à changer de poli © Antonin Sabot

Alors qu'un hélicoptère français s'est abîmé au large des côtes gabonaises, un universitaire gabonais, Bruno Ben Moubamba, a décidé de rédiger une lettre ouverte au président gabonais. Il y rappelle les relations troubles entre la France et le Gabon.


 

 

Il fait remarquer qu'on ne connaît pas les raisons de cet exercice rassemblant forces françaises et gabonaises. Le tout sur fond de luttes de pouvoirs au Gabon, alors qu'Omar Bongo se fait vieux et que le temps de la succession approche. "La France son armée ne doivent pas continuer à donner des signes de soutien aux dictatures africaines", appelle-t-il.



"Les quarante ans de votre présidence n'ont servi qu'à votre enrichississement personnel" écrit Bruno Ben Moubamba à Omar Bongo dont la femme se promène en permance avec des sachets de diamants en guise de porte-jarretelle (en cas de coup dur). La simple interrogation par Bruno Ben Moubamba sur l'utilisation des dollars du pétrole gabonais quand les 1,5 million d'habitants du pays vivent dans la misère a valu à nombre de ses proches d'atterrir dans les geôles gabonaises.

 

Bruno Ben Moubamba a pu partir. Cet appel qui lui a valu des menaces de mort, il le lance sur le parvis des Droits de l'Homme. Avec seulement trois journalistes venus l'écouter. Son garde du corps attend à quelques mètres de là.
gabon_appel.jpg


La lettre ouverte des "Acteurs libres de la société civile gabonaise"
Article de Bakchich.info surles liens entre Bernard Kouchner et Omar Bongo. (Bakchich est un des médias français a avoir le plus parlé de ses liens, je vous invite à y jeter un oeil)
Communiqué de Survie sur les rapports France-Gabon

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.