Au secours !

On maltraite et on désespère le Médico-éducatif et le Médico-social : des dérives systémiques aux déviances opportunistes.

Dernier épisode en date : après avoir fonctionné durant toute la période de crise sanitaire et de confinement (par ex. pour l’IME Dr Louis Le Guillant) en structure d’accueil d’urgence et de répit, l’association dénonce sur l’ensemble des établissements 23 accords et usages


L'APAJH 94 : À REBOURS DES PROMESSES DE REVALORISATION DU SECTEUR MEDICO-SOCIAL, LA DÉVALORISATION JUSQU’À L’OS DE MAIGRES AVANTAGES ACQUIS EST LANCÉE !

+ Fermeture brutale de l’internat médico éducatif et de répit du week-end

SANS SCRUPULE EN PLEINE CRISE COVID

 

Présentation de l'association APAHJ 94 et de l’IME (Institut Médico-Éducatif) Dr Louis Le Guillant à Villejuif en particulier - l'APAJH 94 est une association qui gère dans le Val-de-Marne 14 établissements du champ du handicap adulte et enfants. L'association a déjà vécu une situation comparable avec un autre directeur général mais le même président, à l'époque l'association était restée sourde à toutes les alertes des professionnels de terrain, jusqu'à l'absurde ; avant de se présenter comme la victime d'un directeur général déviant face auquel l'innocente et vertueuse association n'avait rien vu venir! Le DG de l'époque, gravement fautif, est parti sans être inquiété avec un petit pactole, avant de rebondir à nouveau au sommet d'une grande association parisienne. L'épilogue de cette période se situe fin 2014 début 2015. 

Puis en 2015 l'association APAJH 94 a connu un directeur général de transition qui faisait quasiment l'unanimité de toutes les parties (malgré une période de restriction qui a pesé sur les projets, les établissements et les salariés et qui était liée aux errances de la direction précédente) ; nouveau DG avec un nouveau président à l'époque. Mais ce directeur général de transition a été écarté bien qu'il se soit porté candidat pour une mission de long terme. 

2016, arrivée du directeur général actuel bientôt rejoint à la tête de l'association par l'ancien et actuel président, en réalité vice-président d'une présidente de 95 ans. Début alors d'une nouvelle ère de gouvernance de DG autocratique, rapidement associé au retour de l'ancien président. Le plus fort est que ce nouveau directeur général avait été renvoyé d'une association gestionnaire du 92 pour faute grave. On peut tracer dans les attendus de jugement une partie des dérives que l'on retrouve à l'A.P.A.J.H 94 aujourd’hui. -Interrogations sur le système qui permet ce type de dérive. Une association comme l'A.P.A.J.H 94 gère des budgets de dizaines de millions d'euros et environ 500 salariés ! Ceci avec le statut d'une association de type loi 1901. Il n'y a pas, par exemple, de différence de statu entre l'association de la pétanque d'Alfortville et une entreprise de ce type ! Il faut se rendre compte que la plupart des administrateurs du conseil d'administration sont des bénévoles, parents d'enfants handicapés ou anciens professionnels, souvent âgés, voire très âgés (redisons que nous avons eu une présidente de 95 ans !). Ce conseil d'administration n'a ni les informations, ni la technicité, ni l'énergie nécessaire. Tout est de + en + verrouillé. Par exemple ce cercle d’administrateurs, qui historiquement avait été ouvert à quelques professionnels s'est vu restreint et verrouillé ces dernières années. Le directeur général est à toutes les places, sans aucune régulation au-dessus de lui. Et, si sur ce type d'association tombe une personnalité particulièrement autocrate, elle ne rencontre aucun frein ; voire même peut recevoir des signaux qui passent pour des encouragements au passage à l'acte. Naturellement il n'y a ni comité d'éthique, ni conseil scientifique, ni autre éclairage que le DG... 

Nous souhaitons dénoncer et inverser la logique actuelle dans cette association Mais, au-delà de ce cas particulier, dénoncer un système qui favorise ce type des comportements, encouragé du fait de l’absence de régulation, tout en étant submergé des codes de bonne conduite pléthoriques, derrière lesquels disparaissent les fondamentaux. 

Nous sommes pourtant dans une entreprise du secteur éthique et solidaire qui pourrait être au contraire un laboratoire pour une autre gouvernance. 

Au contraire, la répétition de ce type de phénomène a un effet maltraitant et traumatique sur une population de professionnels empathiques et altruistes. Bon exemple de sabotage de valeurs humanistes d’un grand groupe par le cynisme de quelques personnes. Une révolution des pratiques dans ce secteur est indispensable, le détonateur pourrait être les promesses de revalorisation pendant la crise sanitaire qui se traduisent par des dévalorisations englobant une dénonciation de tous nos maigres acquis. Un changement d’époque doit être mis en œuvre. 

- L'IME Dr LLG, c’est l'un des « gros » " établissements d’enfants de l'association : agrément pour 91 jeunes de 6 à 20 ans et plus si dérogation. Il dispose d'un externat, un internat et un petit placement familial. Plusieurs spécificités surajoutées à la notion de handicap intellectuel : handicap moteur ; d'une ouverture vers les pathologies et handicaps psychiques (notamment des psychoses infantiles aux troubles du spectre autistique) ; un bon potentiel pédagogique et scolaire en intra, mais avec une capacité aussi à réaliser des prises en charge partagées avec des scolarisations ordinaires ; l'internat pour une partie des usagers avec, jusqu'à très dernièrement, un petit groupe d'accueil et de répit le week-end ; un mini placement familial ; une participation à la coordination d'un réseau entre les secteurs : sanitaires et en particulier la pédopsychiatrie, le médico-éducatif surtout ; mais aussi l'éducation nationale, l'ASE, et plus largement différents milieux ordinaires de proximité. Établissement reconnu pour sa capacité à intégrer un petit nombre de cas dits « sans solution » ou réputés « complexes » dans l'ensemble de la population accueillie. En tout cas volonté de tenter d'être ouvert, tolérant et créatif. Structure réputée capable de réaliser au fil de son évolution des démarches intégratives à partir de repères théoriques et de réalisations concrètes . Démarches portées par l'hybridation des savoir-faire antérieurs avec l'évolution des pratiques professionnelles et des outils de remédiation suivant les nouvelles recommandations professionnelles. Fonctionnement sous-tendu par une équipe professionnellement motivée et engagée auprès des jeunes et leurs familles ; plus, pour les références professionnelles et théoriques, une approche faite de regards et d'analyses transdisciplinaires en tentant d'éviter les écueils des conflits dogmatiques. 

Les syndicats ont créé une intersyndicale, les professionnels ont une histoire de conviction, de mobilisation et de luttes beaucoup soutenues par la CGT ; mais face à la somme des répétitions et à la période actuelle il y a un vrai risque d'épuisement. 

Collectif pluridisciplinaire de professionnels du médico-éducatif et médico-social.

JUIN 2020 

Pour nous joindre : salaries.apajh94@gmail.com 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.