Quand le gouvernement s'en prend aux pompiers, aux gilets jaunes et aux musulmans

Billet d'humeur sur l'actualité française, ou comment le gouvernement utilise la violence et la division pour soumettre le peuple.

En 2019 en France, des policiers ont gazé des pompiers. On dirait une blague mais non, c’est bien vrai. Et comme l’humour français n’a pas de limite, comme les gaz lacrymo, les grenades explosives, les tirs de LBD et les coups de tonfa c'est pas assez marrant, les policiers ont aussi utilisé des canons à eau pour dégager les pompiers... Il n'y aurait pas un bon vieux dicton français pour ça ? Ah oui, c’est l’arroseur arrosé... C’est le sauveur de vies matraqué... C’est l’honneur de la France parti en fumée.

Certes, l’honneur de la France ça fait longtemps qu’on l’a carbonisé, le pays des Droits de l’homme n’en a plus rien à foutre de l’homme, et pour ce qui est de la femme elle peut toujours aller se gratter mais ça, ça n’a pas vraiment changé.

Alors qu’est-ce qu’ils voulaient au juste, ces pompiers en colère ? Ne sont-ils pas un peu casseurs et séditieux pour qu’on les frappe, qu’on les blesse, qu’on les éborgne, qu’on les arrose comme un feu dangereux, comme le feu de Lubrizol ? Attendez que je vérifie... Ah bah non, ô surprise ! Ils demandent juste à être écoutés, ils aimeraient un peu de considération après de longs mois de grève et de tentatives de négociations.

Mais le problème, c’est que leur ministre, il s'en fout pas mal de leur grève. S’il a besoin d’eux, il les réquisitionne... tout ce qu’ils peuvent faire c’est porter un brassard « en grève » et encore, même ça on veut leur enlever.

Parce que leur ministre, il a d’autres chats à fouetter en ce moment : les jeunes des quartiers, les migrants, les écolos, les jeunes qui dansent et les gilets jaunes, ça en fait du boulot. Et puis maintenant va falloir gérer toutes les dénonciations de barbus et de femmes voilées... Manquait plus que ça. C’est vrai, ça faisait longtemps... On avait presque fini par les oublier les musulmans. Ça a dû leur faire des vacances, les barbecues sur les rond-points, les saucisses et les merguez qui grillent côte-à-côte sur les feux de palettes...

Les gilets jaunes, eux ça les dérange pas de manger halal, ils demandent juste qu’on arrête de se foutre de leur gueule, ils veulent ressusciter la devise de la France, ils osent croire que la Liberté et l’Egalité renaîtront de leur Fraternité retrouvée. Pour l’instant c’est pas gagné, on leur en fait bouffer de la lacrymo... et elle est pas halal la lacrymo, elle est bien française de souche. Paraîtrait même qu’elle est empoisonnée... Mais chut, ça faut pas en parler.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.