Ariane Walter
Agrégée de lettres, auteur (théâtre, roman), blogueuse.
Abonné·e de Mediapart

98 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 août 2013

Ariane Walter: Les complotistes sont-ils sains ou zarbis?

Ariane Walter
Agrégée de lettres, auteur (théâtre, roman), blogueuse.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Will Summer, ayant publié dans le club de Mediapart, un article très partagé, intitulé, « Les complotistes sont sains …», soulagement pour tous les lanceurs d’alerte du net, Philippe Huneman a éprouvé le besoin de remettre les pendules à l’heure.

D’une part en traitant Summer de menteur, ou plus précisément d’incapable puisqu’il n’est pas fichu de traduire de l’anglais et que jamais les auteurs qu’il cite  n’ont dit que les complotistes  étaient  « sains », et ensuite d’ignare, puisqu’il cite des revues qu’il croit importantes alors, Huneman, le sait très bien, qui connaît parfaitement les revues importantes, qu’elles ne le sont pas.

Il faut dire que M. Huneman est philosophe, directeur de recherches à l'Institut d’histoire et de philosophie des sciences et des techniques (CNRS/Paris I Sorbonne)

Avant BHL, ce titre « Philosophe » avait une aura plus consistante et depuis que l’AIEA décrète que Fukushima n’est pas trop dangereux, et que l’OMS veut vacciner la planète entière dès que quelqu’un tousse, tout organisme officiel n’emporte pas notre conviction sur simple présentation de sa carte de visite. Cet heureux temps n’est plus.

Surtout chez ces diables de complotistes !!

(On apprenait dans l’article de Summer que ce mot avait été créé par la CIA  pour déconsidérer  ceux qui doutaient  que JFK ait été tué par le seul Oswald et sa fameuse balle de billard. ( La CIA, la fameuse Complotist Intelligence Agency ?) Mais Summer a-t-il bien traduit ?)

 Pour en revenir à M. Huneman, il est, en particulier, l’auteur d’un article sur la prostitution, paru  dans Libération , l’ex journal de gauche, et intitulé : « Payer pour jouir est-ce mal ? » . La réponse étant « non ». Il  est vrai qu’à partir du moment où tu as du blé et que tu veux jouir, dans tous les domaines, on ne voit pas pourquoi ce serait mal surtout si l’autre en face est miséreux et si tu l’aides.

Mais laissons la haute philosophie et revenons à nos complotistes.

Je ferai quelques remarques rapides sur l’article de M Huneman pour en venir à l’essentiel, à la raison de toute cette prose, raison que semble-t-il, personne n’a trop remarqué et qui intéresse beaucoup la politique de la France et la stratégie des communicants du PS. (Ils devraient m’engager. Je leur dirai quand c’est trop gros.)

Je passe rapidement sur quelques questions de forme : il est vrai, sans vouloir être trop cruelle, c’est l’été,  que cet article est un complot contre la clarté de la langue française.

« Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement » disait le noble Boileau. Une défense de la thèse officielle du 11 septembre s’énoncerait-elle obscurément pour des raisons obscures ?

Quelques extraits :

-L'article en question, en réalité, détecte simplement dans les commentaires complotistes étudiés une tendance à critiquer les “ versions officielles ” plutôt qu'à défendre une contre-version spécifique. (?????)

 -Les commentaires sur Internet sont souvent biaisés, parce que les gens qui ont une opinion un peu plus « bizarre » (le mot est volontairement vague, mais je pense qu’on s’y retrouvera) que la moyenne s’y adonnent bien plus que la moyenne.

Cher Monsieur Huneman, quand on écrit un article pour démontrer qu’un autre article n’est pas précis, on évite ces tournures imprécises : « Le mot est volontairement vague mais je pense qu’on s’y retrouvera. ») Quant à « cette  moyenne  qui s’y adonne(nt sic) bien plus que la moyenne », j’avoue que j’ai du mal à suivre.

En fait Huneman précise plus loin que si les forums débordent d’opinions favorables aux thèses « complotistes »   c’est parce que les gens sérieux n’ont pas de temps à perdre à leur répondre et que lui-même spécialiste dans ce domaine,  ne va pas répondre aux fadaises créationnistes. (Mais il répond aux fadaises complotistes et un long article, même. Diable ? Et pourquoi ?)

Une dernière mignardise :

-La chose essentielle, pour le dire un peu techniquement, ce n’est pas la thèse que, empiriquement, il n’y a jamais de complot – puisqu’il y en a parfois –, mais que, méthodologiquement, l’absence de complot est l’hypothèse par défaut.

Ah ! Technique, que de crimes on connaît en ton nom !

En ce qui concerne le fond, je relèverai trois points.

-Pour le premier, Huneman reprend cet éternel boulgui-boulga qui veut que les gens qui s’interrogent sur le 11 septembre soient  aussi anti-sémite et anti-évolutionnistes. Rajoutons encore quelque chose de grave. Anti Coca-Cola aussi.

De manière générale, cette note de blog, comme tout article conspirationniste, a une rhétorique strictement identique à celle des articles créationnistes ou négationnistes. D’ailleurs, ce n’est pas un hasard qu’une étude récente ait montré que les adeptes des théories du complot sont aussi les plus enclins à être créationnistes, négationnistes, et à douter du changement climatique…

 Oui. Se demander pourquoi le WT7 est tombé tout seul, après avoir été miné, ce qui généralement prend plusieurs jours, se demander pourquoi cette chute n’est même pas mentionnée dans la version officielle des évènements , c’est douter de la shoah et de Darwin !!

Un peu plus loin :

Bien sûr, il y a eu des vrais complots, surtout de la part de la CIA (et on comprend un peu, quand on en lit l'histoire, pourquoi le cinéma hollywoodien est fasciné par ce thème, du Mandchourian candidate à Jason Bourne…). Mais évidemment, ce n’est pas du tout sur le même plan. Il est relativement facile de faire assassiner JFK (et au fond tous les services secrets du monde font ça depuis les Egyptiens…), mais incommensurablement plus difficile de faire croire à un attentat al-qaediste avec 3000 morts… (Pour, en plus, un but totalement obscur…. Notez que pour faire une guerre, en Irak, il a suffi de mentir sur des armes… ce qui est un petit complot, bien sûr, mais beaucoup plus facile à comprendre et démonter que si l’attentat du 11-Septembre était un complot).

 Ainsi, merci M. Huneman, on peut croire à présent, qu’un shadow cabinet, a assassiné Kennedy. Merci de la permission. Dans 20 ans , le même Hunneman écrira :  

« Certes faire croire à la planète entière que le 11 septembre  était de la main de Ben Laden alors que la machine de guerre américaine l’avait concocté, est une réalité admise mais que cela ne nous fasse pas douter de ce qui est une réalité de ce temps : Oui ! Des extra-terrestres ont débarqué et ils veulent que tout le monde ait des puces sous la peau, sinon ils font sauter New-York après avoir fait sauter Mexico et Téhéran ! En douter, c’est du pur complotisme ! »

 Mais venons- en à la raison de ce long article :  

La chose essentielle, pour le dire un peu techniquement, ce n’est pas la thèse que, empiriquement, il n’y a jamais de complot – puisqu’il y en a parfois –, mais que, méthodologiquement, l’absence de complot est l’hypothèse par défaut. (Déjà apprécié plus haut. C’est ce qui s’appelle prendre son élan.)

Autrement dit, c’est celui qui affirme que, par exemple, le 11-Septembre est un complot, ou bien (entre autres) le FN est une création du PS, l’homme n’a jamais marché sur la Lune, ou bien n’importe quel autre exemple, …

Ahahahahahahaaa !!!

Alors là…

C’est bien la première fois que je lis que « le FN est une création du PS » appartient  à la mythologie complotiste !! (On apprécie le « entre autres » entre parenthèse, quand même…)

Je me permets d’imaginer la situation suivante.

Huneman est en train de boire un pastis quand le téléphone sonne. Un de ses potes. Un communicant.

Com : Dis Hu, tu pourrais nous faire un article là ?

Hu : Pas trop le temps-là. Je pars demain en Corse.

Com :  Ecoute, c’est sur les complotistes…

Hu : Oh ! Fais chier ! Surtout pas les complotistes !

Com : Mais on t’a fait les recherches. En fait c’est surtout pour que tu dises que « Croire que le Fn est une création du PS est complotiste. »

Hu : Quoi ? Mais qu’est-ce que c’est que cette connerie ? Evidemment que Mitterrand a utilisé  le FN ! Dumas le disait  à la télé !

Com  : Oui, ben , c’est mon boulot maintenant. Dire que le PS est anti-FN.

Hu : Qu’ils se démerdent !

Com : C’est chaud, crois-moi ! Vallsounet a laissé monter le Fn mais là , c’est trop, il faut freiner. Donc il faudrait que tu écrives ça.

HU : Ces imbéciles, ils n’ont qu’à être plus sioux ! Tout le monde sait après l’article de l’Express, que c’est le PS du Vaucluse qui a fait élire Marion le Pen !

Com : Ben justement, machine arrière toute ! Il y a des gars qui viennent d’enregistrer une vidéo au nom des Anonymous pour dire quelle horreur est cette le pen !

Hu : Mais quels cons ! Unevideodes Anonymous !!

Com :  Alors, je peux compter sur toi ?

Imaginez ce que vous voulez pour en finir avec cette conversation hautement stratégique. Et imaginaire, bien sûr.

Alors ?

On a les foies le PS ?

On prépare ses municipales ?

Il faut descendre Frankenstein ?

Un peu plus de finesse s’il vous plaît.

Avec tous ces complotistes qui traînent sur la toile…

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le jugement consacre la liberté d’informer
Dans un jugement du 6 juillet 2022, le tribunal de Nanterre a condamné l’État pour sa tentative de perquisition des locaux de Mediapart du 4 février 2019, la jugeant « ni nécessaire dans une société démocratique ni proportionnée à l’objectif poursuivi ». Le jugement, très sévère pour le parquet de Paris, consacre aussi la protection des sources.
par Edwy Plenel
Journal — Exécutif
À l’Assemblée, Élisabeth Borne invente le « compromis » sans concession
La première ministre a prononcé, mercredi 6 juillet, sa déclaration de politique générale à l’Assemblée nationale. Face aux députés, elle a tenté de tracer les contours d’un quinquennat du « compromis », sans rien céder sur le fond du programme d’Emmanuel Macron.
par Romaric Godin et Ilyes Ramdani
Journal
Face à la première ministre, LFI et le RN divergent sur la stratégie
Les deux forces d'opposition ont fait vivre une séance mouvementée à Élisabeth Borne qui prononçait, mercredi 6 juillet, son discours de politique générale. La gauche a déposé une motion de censure. La droite et l’extrême droite ont annoncé qu’elles ne la voteront pas.
par Pauline Graulle et Christophe Gueugneau
Journal — Santé
Au ministère de la santé, un urgentiste qui rêvait de politique
La nomination de François Braun au chevet d’un système de santé aux multiples défaillances est plus qu’un symbole. Ce médecin de terrain, formé dans les déserts médicaux, est aguerri aux crises sanitaires. Mais il laisse, à Metz, un service d’urgences en grandes difficultés.
par Caroline Coq-Chodorge et Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
Un ministère au double intitulé et à la double tutelle pour un double jeu ?
Carole Grandjean vient d'être nommée ministre déléguée en charge de l'Enseignement et de la formation professionnels auprès du ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse mais aussi du ministre du Travail. Cet intitulé et cette double tutelle n'ont pas de précédent. Serait-ce propice à un double jeu ?
par claude lelièvre
Billet de blog
Boone : « La pauvreté est contenue »
Quand l’économiste Laurence Boone considérait que « l’argent est très bien redistribué vers les pauvres » et quand le chef de l’État fustige les « profiteurs de guerre ». Petit retour également sur les Gilets jaunes d’avant les Gilets jaunes.
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
Sous Macron, l'écologie chute en 10ème place mais l'homophobie se classe en 1ère
Au dernier remaniement, plusieurs homophobes rentrent définitivement au gouvernement. Le plus notable, Christophe Béchu, maire d'Angers, devient Ministre de la transition écologique, domaine où il n'a aucune compétence. Le rang protocolaire du Ministère de l’Ecologie, lui, passe du 5ème au 10ème rang.
par misterjbl
Billet de blog
Est-ce la fin du Bac Pro ?
Carole Grandjean vient d'être nommée ministre déléguée à l'enseignement professionnel. Dans un tweet daté du 17 mars, elle expliquait vouloir "une réforme du lycée professionnel sur le modèle de l'apprentissage" laissant présager d’un bouleversement de l’éducation nationale.
par Germain Filo