Ariane Walter: Merci Valls!

 

 Je dois reconnaître que c’est une phrase qui m’écorche la gorge car Valls est quand même le mec qui a demandé aux Français de dénoncer leurs voisins arabes qui paraissaient  extrémistes et qui, adorateur d’Israël, estime que les Roms ont un ADN  inadaptable.

C’est beaucoup pour un seul homme.

Mais voilà qu’il se rattrape.

Dans cette affaire Dieudonné, qui  occupe les medias pendant  que la courbe du chômage fait  sa quenelle, la tête basse et bien molle, il fait naître chez le public un intérêt pour Dieudonné qui a fait que, de clic en clic, chacun a pu écouter ses sketches les plus connus « le cancer » , « le voile » , « Les racistes anonymes », j’en passe et des meilleurs.

Le résultat est simple. Merci Valls d’avoir fait découvrir à bien des internautes le talent d’un homme dont Alexandre Astruc dit, avec un courage qui l’honore, qu’il est un « génie dans l’art de l’écriture et du jeu ».

Oui, vraiment. Dieudonné est non seulement un humoriste, mais un humoriste très engagé, ce qui est toujours dangereux et plus encore un grand humoriste. (Disons à ce sujet que  Valls a autant de culture qu’un mulot quand il dit que Dieudonné ne fait pas de l’humour mais de la politique, ce qui est tout de même la caractéristique des grands humoristes, n’est-ce pas  Coluche  ! ) Les meilleurs  textes de Dieudonné resteront comme les plus brillants qui aient  été écrits en ces temps troublés. Tellement représentatifs de cette pression  que met, de plus en plus visiblement sur notre pays, un sionisme pro-européiste islamophobe qui veut, allié à une oligarchie commerçante qui n’a d’autre bannière que celle du fric, balkaniser l’Europe et détruire les nations. Car tel est l’enjeu au-dessus de nos têtes. Les élections européennes approchent et Valls, le pourfendeur des antisémites étant pro-européiste, si tu es contre l’Europe, tu es antisémite. OK.  

Actuellement, en France, des antisémites, de ceux qui veulent débarrasser la planète de tous les juifs, il doit y en avoir environ trois douzaines.

Non. Internet est passé par là. Tout le monde sait ce qu’est le CRIF qui reçoit les postulants au poste de président comme l’AIPAC aux US. Tout le monde connaît la politique  impérialiste, non pas d’Israël, mais des extrémistes Israéliens, les malheureux Israéliens, comme les malheureux peuples de toute cette planète étant bâillonnés et ne se permettant que quelques promenades vite réprimées. Tel est notre temps.

Il faut dire aussi que des gens comme Attali, BHL, DSK, Valls et bien d’autres, tiens Cohen, sont mille milliards de fois plus nocifs pour leur cause que Dieudonné qui s’en prend, par ailleurs à toutes les communautés. 

 

Mais revenons à Dieudonné puisque il est, comme Rome, le centre vers lequel tout converge.

Ceux qui disent qu’ « ils ne l’aiment pas »,  ne l’ont pas écouté ou appartiennent à ces hommes qui jugent en fonction de présupposés. Je leur conseille le dernier sketch que j’ai visionné : « Le voile. »

Absolument remarquable. Une élève arabe s’est présentée à l’école avec un foulard sur la tête .Un conseil de discipline se réunit avec un arabe, un juif, une française, une chinoise et un Africain. Talent d’acteur qui endosse tous les rôles, tous les accents et nous plonge dans cette France des communautés  dont le public rit à gorge déployée. Un rire libérateur, franc, sans aucun ombre. Le rire de ceux qui sont écrabouillés par tel voisin, telle politique et s’aperçoivent dans cet éclat de rire commun que c’est le cas de tous et qu’on est là pour partager. Non pas la haine. Mais l’esprit critique. La libre pensée.

Oh, que c’est dangereux tout ça !!

 

Le grand problème du blitzkrieg de Valls est là. En affirmant que Dieudonné est une brute, un indigne , un abject, un antisémite féroce, un déchet de l’humanité, un danger pour la patrie, il prend le risque, quand certains veulent quand même voir ce dont il s’agit, de passer pour ce qu’il est : un sbire du sionisme qui ne supporte pas que son arme électorale : « l’antisémitisme »  soit déconsidérée.

Hier il a atteint les sommets.

Convoquer le conseil d’Etat qui ne s’est jamais fait aussi rapidement, faire rendre un verdict par un seul homme qui par-dessus le marché est de religion juive, la boucle est bouclée.

On m’a reproché ce rapprochement : « Stirn. Juge unique. Juif ». Je serai antisémite. Si vous voulez. Bientôt ce sera une décoration.( Je tente un effet de style. Je crains le pire…)

Il faudra qu’on m’explique pourquoi, dans les tribunaux américains, certains jurés sont récusés ? C’est de l’antisémitisme ? Qu’aurait-on dit si une Femen, jugée en un quart d’heure, l’avait été par un juge catholique intégriste ?  Cela aurait quand même paru bizarre. Car le problème n’est pas la religion de chacun dont on n’a même pas à parler,  mais l’engagement dans un clan qui est soupçonné d’imposer sa justice, et ici sa politique au-delà des lois de la république. C’est tout autre chose.

Ce matin, une photo se partage sur le net. On y voit Dieudonné saluant ses spectateurs déçus. Un nouveau PS frappé de sionite aiguë, Edouard Rihan-Cypel, lui reproche un salut  nazi.

 Continuez comme ça… Vous êtes bien conseillés…

 

Il paraît que Valls  va être nommé premier ministre. Je prie tous les soirs à genoux, tous les Dieux de la galaxie pour que ce soit vrai. Qu’on le voie au pied du mur. Face à notre pauvre pays démantelé, face aux européistes, aux oligarchies des multinationales, tel qu’il est, servile. En 24 heures, il en tant fait ! Sarkozy à côté de lui n’était qu’un lambin ! Je ne lui donne pas trois mois pour voir ses ambitions crevées.

 

Dieudonné, lui, peut se reposer. Il est déjà dans cette éternité qui s’appelle : un jour un homme prend la parole pour tous les autres. Il a un talent que les autres n’ont pas. Il le leur offre.

« Prenez et riez car ceci est notre corps et notre sang. »

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.