Et si, comme moi, vous vous installiez en Aveyron???

 

 

Ma famille, originaire de l’Aveyron, avait immigré dans les temps anciens vers Montpellier. L’attrait de la ville face aux campagnes mortifères ! Ainsi, pour moi, petite citadine, ce mot « Aveyron », avait toujours représenté une pampa sans attrait que ses habitants fuyaient.

« Or ne voilà-t-il pas », phrase-clé qui débouche sur de nouvelles histoires, que ma fille, pour abriter ses travaux artistiques, achète à 20 mn de Villefranche de Rouergue, un corps de ferme de 600 m2 de granges à la poutraison de  cathédrale ,plus une maison de 150 M2 ,plus un terrain de 16 000 M2 pour la modique somme de 110 000 euros…. Certes il y a du taf mais le tout est habitable tout de suite. Un hameau. Quand ils s’installent, l’ex-proprio organise une fiesta pour les présenter à tous les habitants. (Une vingtaine.)

J’y vais cet été. L’endroit est à ravir, la sublime campagne parfumée, on respire mieux, le silence est dense, le ciel vaste et étoilé.

Qui aurait cru que tout à coup cette idée folle naisse en moi : « Je veux vivre ici. « !

J’habite depuis cinquante ans dans le Sud, quarante ans dans ma maison de famille agencée aux petits oignons jour après jour, ma maison bien-aimée !!

Et cette phrase incroyable a germé Brusquement, irrésistiblement en quinze jours ! ( Non pas à faire du tourisme mais à participer aux travaux divers et variés de la fermette !)

« Je  vends ma maison et j’achète ici. »

Personne n’y a cru. J’ai moi-même pensé que je changerai d’avis en voyant ma merveilleuse maison bleue.

Mais non.

Ma maison du midi est en vente et je viens d’acheter une maison ici. Dans ce petit paradis.

L’art des promptes décisions.

J’échappe ainsi à la modernité, à la circulation frénétique de la côte méridionale, aux entassements de zones commerciales.

J’échange pour des collines et des petites routes à l’infini.

C’est que j’ai le temps de vivre, moi, maintenant.

J’ai choisi une maison avec une vue à l’infini. Je voulais de l’espace, du ciel, du silence et j’ai trouvé ! J’en ai le cœur qui bat amoureusement.

On me parle de l’hiver. Mais , en hiver , je suis dans mon lit avec un ordinateur sur le ventre…Partout  c’est bon.

 Je suis simplement avide de beauté, la beauté de ce coin-là, du merveilleux silence velouté de la vie. Il va être ma vie.

Les amis ?

Ils ont très envie de visiter l’Aveyron et je suis quand même capable de voyager !

À moi la délicieuse nourriture locale, leurs fromages divins, leurs petits marchés, leurs petites villes, le charme de Villefranche de Rouergue.

 

Si vous êtes libre, si vous avez un bien à vendre pour en acheter un autre, tentez l’aventure !

 

Et à ce sujet je vais vous présenter trois maisons que j’ai visitées avant de choisir la mienne.

Face à Najac et face à une vue jusqu’à l’infini , une maison pour artistes et poètes avec ses petits volets bleus, sa colline de fleurs et d’herbes odorantes. Ses propriétaires ,adorables, vous la feront visiter en vous offrant des fruits de leur jardin. Il y a aussi une piscine auto-nettoyante à débordement !!!

Le tout pour 320 000 euros.

https://www.leboncoin.fr/ventes_immobilieres/1823173252.htm/

 

Au Fel, plus au Nord, la plus belle vue aussi que vous puissiez imaginer. Au sommet d’un adorable village , vous volez au-dessus de la vallée du Lot.

https://www.leboncoin.fr/ventes_immobilieres/1817893530.htm/

 

Encore du côté de Najac, une magnifique maison entièrement restaurée qui permet de gagner sa vie en faisant maison d’hôtes : là aussi, le calme, la campagne, l’air pur et une convivialité souriante.

https://www.green-acres.fr/fr/properties/96961.htm

 

J’ai choisi une autre maison que ces trois pourtant parfaites. À vous de les choisir !

Vais-je moi aussi changer votre vie, comme ma fille l’a fait en quittant, elle aussi, le midi ?

L’exode reprend à l’envers. Pour ceux en particulier qui ont eu une vie de travail dense ou qui peuvent travailler de chez eux et qui ont envie d’un petit paradis.

 

Dernière maison-passion.

À Villefranche de Rouergue se vend un sublime hôtel particulier pour la somme de 298 000 euros. D’une beauté à couper le souffle.

https://www.avendrealouer.fr/vente/villefranche-de-rouergue-12/b-hotel/14-pieces/loc-101-4980/fd-37297816.html

 

Mais tant et tant de petites maisons à moins de 100 000 euros.

L’Aveyron est encore moins cher que des départements plus côtés mais à mon avis, ça ne durera pas.

Aux Français de redécouvrir la France !

 

Que d’aventures, en Aveyron, pour des amis, des familles qui pourraient retrouver la vie simple, un potager avec des légumes dont le goût est oublié.

Oui. Vous l’avez compris, je suis amoureuse.

Je vous attends !!!

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.