Ariane Walter: la couverture de L'Huma-Dimanche zappe Mélenchon.

 

En couverture de « l’Humanité dimanche », un grand titre :

« Ils font échec à la guerre. »

L'illustration présente  quatorze portraits d'hommes et femmes politiques qui s’opposent à l’éventualité d’une guerre en Syrie.  Ils sont tous étrangers. Un seul est Français : Pierre Laurent.  Parmi eux  on reconnaît même Van Rompuy, le futur président de l’Europe choisi par Bilderberg !

Mélenchon n’y est pas. Alors que son rôle dans la dénonciation de la folie de cette guerre a été particulièrement énergique.

A la veille de la fête de l'Huma, qui est aussi celle du PC et du FDG, c'est une maladresse inimaginable.

Pour un lecteur moyen, sur cette couverture, la plupart des  visages sont inconnus.

Celui de Mélenchon était gênant?

A quel jeu joue l'appareil du PC?

Qui est responsable de cette couverture ? Ne lui est-il pas venu à l'idée, une seconde, que Mélenchon avait sa place sur cette photo ? On ne nous fera pas croire qu'au moment de faire cette couverture, l'idée de mettre Mélenchon, une photo sur 14 dont un grand nombre d'inconnus du grand public, n’est pas venu à l’esprit du rédacteur...  

Pourquoi « L’Humanité » oblige-t-il ses lecteurs à se poser des questions, en particulier en ce qui concerne son financement, Lagardère étant actionnaire de l'Huma à 9% et le Qatar, également, en tant qu’actionnaire de Lagardère...Sans oublier 20% détenus par la société  « Humanité Investissements pluralisme ( Hachette- TF1-Caisse d'épargne.)

Non, je ne suis pas anti-communiste. Mon attention vient  au contraire d’une idée du communisme plus noble que celle qui anime les apparatchiks actuels.

Je relève également dans « Le Canard Enchaïné » un dessin qui rend compte, à la veille de la fête de l’Huma, de dissensions inguérissables entre PC de Laurent et PG de Mélenchon. L’un résiste, l’autre joue le jeu de l’ennemi. Les militants ne peuvent que constater. Il ne s’agit pas,  en relevant ces faits de faire éclater le FDG mais au contraire de  donner à ce parti un nouveau départ  qui fera de lui un vrai parti de gauche et non selon l’expression du FN, qui prend actuellement toute sa valeur, « la voiture-balai du PS . » Ce déshonneur, personne n’ en veut .

Mais pour en revenir au dessin du Canard : On voit Laurent qui dit à Mélenchon "Je souhaite que tu n'attaques pas trop fort les socialos à la fête de l'Huma »  et Mélenchon répond"...Si ca te gêne, tu n'es pas obligé de venir."

La situation ne s'arrange donc pas entre Mélenchon et les apparatchiks PC qui souhaitent prendre le leadership de la coalition FDG. Ce qui serait le bouquet car cela signifierait que le PS est devenu maître du FDG !!

La politique du FDG  serait alors: "Paroles, paroles, paroles et vote pour le PS au premier ou au second tour. "

Mais de la même manière qu'à l'International les ruses des uns et des autres apparaissent au grand jour, même dans nos chaumières les grossières manœuvres ne passent pas inaperçues.

 Signalons quand même en passant la dernière de ce noble PS.

Présentant une série de lois pour faciliter le logement, une noble idée, il est décidé, pour rassurer les propriétaires, qu’une « tontine »   sera créée qui permettra de payer le propriétaire si le locataire fait défaut. Mais certains ont aussitôt dit : «  Oui, mais alors les locataires vont se la jouer cool, et ils ne paieront pas en disant qu’on paierait pour eux » . Que les locataires en question soient assassinés par des loyers monstrueux qu’aucune loi ne rendra raisonnable et que ce soient surtout des malheureux que le chômage soudain met sur la paille, ce n’est pas ce genre de réflexion, qui serait entendu dans un gouvernement de gauche, qui a conclu la conversation. Non. Il a été décidé que si les locataires ne payaient pas, ils auraient  des amendes de retard. A un taux gratiné. Ainsi, les huissiers trouveront dans ce système de bonnes affaires.

Mais bien sûr, les socialistes qui se présentent dans les mairies, sont de braves gens totalement ignorants de ce qui se passe dans leur pays et dire que le PS , dirigé par Hollande est une arnaque ignoble à laquelle ils ne veulent pas participer, est au-dessus de leur sensibilité de VIP de la « gauche ». Non, ils ne se mêlent pas aux vulgaires du FDG qui a en son sein des PC qu’ils méprisent mais qu’ils utilisent vaillamment.

Excusez-moi d’avoir les yeux ouverts.

Ce sont les militants et les citoyens  qui auront le dernier mot face aux urnes. Et le grand chantage du vote utile et leur grand cri « ne laissez pas la place à la droite », soutenu récemment par Le Paon qui dit qu’il n’y a aucun rapport entre le PS et l’UMP, ne rencontrera qu’un écho dont on leur laisse la surprise.  

Oui, Le PS, l’ UMP et le FN sont des cartes d’un même jeu, celui de l’Union Europénne. Le seul parti anti-libéral sera le FDG quand il sera débarrassé de la gangrène libérale qui ronge certains de ses apparatchiks et sera porté par la masse des abstentionnistes qui auront enfin un parti au programme clair, en particulier sur la question Européenne.

Au sujet de l’Europe, justement,  on attend avec impatience Samedi à 16h30, sur le stand du PG. La prise de parole de Mélenchon. Il traitera le sujet suivant:

Europe, souveraineté populaire, indépendance, le nouvel état de la question.

De la position de Mélenchon au sujet de l'union Européenne dépend l'avenir du FDG.

 Les EU sont un cancer qui a deux pinces nommées OTAN et UE.

Mélenchon a magnifiquement dénoncé la réalité assassine de l’Otan dans une conférence des Estivales  dont je vous ferai demain un compte-rendu. Il ne peut laisser au seul FN ou UPR une réalité qui s’impose : la sortie de l’UE, la défense de notre patrie   et l’ouverture vers cette Europe des peuples qui ne peut être qu’une seconde étape.

Car avant de créer une nouvelle vie, il faut toujours, tout d’abord, sortir de prison.

Il faut être révolutionnaire M. Mélenchon! 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.