Macron, marchand d’esclaves…

 

C’est un job qui rapporte. À toutes les époques. Dans tous les pays.

Voici l’affaire telle qu’elle se présente, de nos jours en France et dans l’Union européenne.

La population est encore prospère et le Capitalisme, qui ne s’embarrasse d’aucune loi puisque c’est lui qui les créé à sa guise, ne pouvant plus coloniser l’Amérique, l’Afrique, l’Asie, s’est rendu compte qu’en Europe, il y avait un beau troupeau à exploiter.

Nous sommes les colonisés du 21 ème siècle.

Colonisés par les multinationales, les gouvernements alliés à une finance mafieuse, les populations migrantes privées de leurs richesses naturelles, par un manque d’élégance, de culture, d’avenir.

Le seul avenir des esclaves, comme des prostituées, c’est de racheter leur dette à leur mac

On y est. Notre mac, c’est Macron

Un simple employé.

Le garde-chiourme de la légion de Satan.

La seule ambition, le seul sujet de conversation de l’Europe, c’est « Rembourse ta dette » !!

Evidemment, quand on n’appartient pas à la clique supérieure qui n’a jamais de dette parce que ses pertes sont compensées par l’argent de notre labeur, il faut bien travailler pour vaguement survivre et se faire ponctionner de tous les côtés .

La dernière fantaisie en date : les amendes pour non-respect des gestes barrières.

Une barrière, bien plus que ce qui protège, me semble être ce qui renferme…Mais enfin. On fait croire ce qu’on veut à des peuples affolés.

Macron est une nouvelle recrue de la légion de Satan. Il y a de tout là-dedans.

Des pédophiles dans les plus hautes sphères de l’Etat.

Des multimilliardaires qui veulent créer, pour 500 milliards de dollars, en Arabie Saoudite, une nouvelle ville, NEOM, qui ne sera réservée qu’à cette élite décrite par L. Alexandre (pas le grand), le fou. La surhumanité servie par des robots pendant que les autres vaccinés iront crever dans les bois.

 Il y a les idoles de ce temps, genre Nabilla, à qui Brigitte Macron téléphone et qui nous apprend qu’elle fait partie de ces VIP qui se font injecter du sang dans le visage pour paraître plus aimable.

Il y a les grands pontes, Soros ou Gates qui ont trouvé la porte secrète de la citadelle Europe : la peur de mourir des moutons-crétins.

 

Très drôle, ce grand mouvement universel « Black lives matter ».

On traque les vendeurs d’esclaves, genre Colbert…

Diable…

Et si vous traquiez les vendeurs d’esclaves, genre Macron ?

Les amis de Macron ? La Finance qui nourrit Macron ?

Voilà qui demanderait, évidemment, un plus grand engagement.

La Bête a plus de défense qu’une statue.

Vous ne voyez pas vos liens ? Bientôt les étoiles jaunes seront sous votre peau. Vous ne le comprenez pas ?

 

Et pourtant, sans cette prise de conscience, sans un engagement vers un monde vraiment Humain. Rien ne se fera.

Il faut prendre conscience des enjeux. Terribles et violents.

Sinon cette violence, elle sera pour nous.

Elle est pour nous.

Qui ne voit que notre monde est bouleversé, arraché comme un arbre, jeté à terre. Les feuilles sont encore vertes, mais pour combien de temps ?

 

Merci aux professeurs Raoult et Perronne d’être, par leur courage, leur refus de céder face à la puissance et au mensonge, un exemple dont nous avons besoin.

Faire face. Ne pas céder. Comprendre. Créer.

Merci à eux d’avoir été ce grain de sable qui enraye les plus puissantes machines.

Toutes les histoires sont longues.

L’Histoire de l’Humain, la véritable Humanité qui a semé tant et tant de graines de bonté et de beauté au cœur des carnages, continue son illustre chemin.

Et nous sommes, en ce présent qui nous voit vivre, comprendre, nous engager, construire, les nouveaux Hommes bâtisseurs.

Maintenant.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.