Ariane Walter
Agrégée de lettres, auteur (théâtre, roman), blogueuse.
Abonné·e de Mediapart

98 Billets

0 Édition

Billet de blog 28 juin 2020

Ariane Walter
Agrégée de lettres, auteur (théâtre, roman), blogueuse.
Abonné·e de Mediapart

Macron, marchand d'esclaves.

Ariane Walter
Agrégée de lettres, auteur (théâtre, roman), blogueuse.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Macron, marchand d’esclaves…

C’est un job qui rapporte. À toutes les époques. Dans tous les pays.

Voici l’affaire telle qu’elle se présente, de nos jours en France et dans l’Union européenne.

La population est encore prospère et le Capitalisme, qui ne s’embarrasse d’aucune loi puisque c’est lui qui les créé à sa guise, ne pouvant plus coloniser l’Amérique, l’Afrique, l’Asie, s’est rendu compte qu’en Europe, il y avait un beau troupeau à exploiter.

Nous sommes les colonisés du 21 ème siècle.

Colonisés par les multinationales, les gouvernements alliés à une finance mafieuse, les populations migrantes privées de leurs richesses naturelles, par un manque d’élégance, de culture, d’avenir.

Le seul avenir des esclaves, comme des prostituées, c’est de racheter leur dette à leur mac

On y est. Notre mac, c’est Macron

Un simple employé.

Le garde-chiourme de la légion de Satan.

La seule ambition, le seul sujet de conversation de l’Europe, c’est « Rembourse ta dette » !!

Evidemment, quand on n’appartient pas à la clique supérieure qui n’a jamais de dette parce que ses pertes sont compensées par l’argent de notre labeur, il faut bien travailler pour vaguement survivre et se faire ponctionner de tous les côtés .

La dernière fantaisie en date : les amendes pour non-respect des gestes barrières.

Une barrière, bien plus que ce qui protège, me semble être ce qui renferme…Mais enfin. On fait croire ce qu’on veut à des peuples affolés.

Macron est une nouvelle recrue de la légion de Satan. Il y a de tout là-dedans.

Des pédophiles dans les plus hautes sphères de l’Etat.

Des multimilliardaires qui veulent créer, pour 500 milliards de dollars, en Arabie Saoudite, une nouvelle ville, NEOM, qui ne sera réservée qu’à cette élite décrite par L. Alexandre (pas le grand), le fou. La surhumanité servie par des robots pendant que les autres vaccinés iront crever dans les bois.

 Il y a les idoles de ce temps, genre Nabilla, à qui Brigitte Macron téléphone et qui nous apprend qu’elle fait partie de ces VIP qui se font injecter du sang dans le visage pour paraître plus aimable.

Il y a les grands pontes, Soros ou Gates qui ont trouvé la porte secrète de la citadelle Europe : la peur de mourir des moutons-crétins.

Très drôle, ce grand mouvement universel « Black lives matter ».

On traque les vendeurs d’esclaves, genre Colbert…

Diable…

Et si vous traquiez les vendeurs d’esclaves, genre Macron ?

Les amis de Macron ? La Finance qui nourrit Macron ?

Voilà qui demanderait, évidemment, un plus grand engagement.

La Bête a plus de défense qu’une statue.

Vous ne voyez pas vos liens ? Bientôt les étoiles jaunes seront sous votre peau. Vous ne le comprenez pas ?

Et pourtant, sans cette prise de conscience, sans un engagement vers un monde vraiment Humain. Rien ne se fera.

Il faut prendre conscience des enjeux. Terribles et violents.

Sinon cette violence, elle sera pour nous.

Elle est pour nous.

Qui ne voit que notre monde est bouleversé, arraché comme un arbre, jeté à terre. Les feuilles sont encore vertes, mais pour combien de temps ?

Merci aux professeurs Raoult et Perronne d’être, par leur courage, leur refus de céder face à la puissance et au mensonge, un exemple dont nous avons besoin.

Faire face. Ne pas céder. Comprendre. Créer.

Merci à eux d’avoir été ce grain de sable qui enraye les plus puissantes machines.

Toutes les histoires sont longues.

L’Histoire de l’Humain, la véritable Humanité qui a semé tant et tant de graines de bonté et de beauté au cœur des carnages, continue son illustre chemin.

Et nous sommes, en ce présent qui nous voit vivre, comprendre, nous engager, construire, les nouveaux Hommes bâtisseurs.

Maintenant.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Lula se présente en apaiseur des années Bolsonaro
Dimanche 2 octobre, les Brésiliens choisissent entre Jair Bolsonaro et Lula da Silva. Après un mandat marqué par les violences et une politique favorable aux plus riches, l'ancien chef d’état affirme vouloir réconcilier le pays. Avec l’espoir de l’emporter dès le premier tour.
par François Bougon
Journal — Santé
En ville, à la mer et à la montagne : là où se trouvent les oasis médicaux
Cause sans cesse perdue, la lutte contre les déserts médicaux masque une autre réalité : les médecins libéraux s’installent toujours plus nombreux comme spécialistes dans quelques zones privilégiées. Ils sont aussi toujours plus nombreux à pratiquer des dépassements d’honoraires.
par Caroline Coq-Chodorge et Donatien Huet
Journal — France
Télémédecine : derrière « Sauv Life », le business contestable d’un médecin de l’AP-HP
Pour désengorger les urgences, le ministre de la santé pousse les « unités mobiles de télémédecine », officiellement opérées par une association, Sauv Life, qui envoie, via le 15, des infirmiers dotés de mallettes de télémédecine au chevet des patients. En coulisses, cette expérimentation soulève des questions sur le niveau du service rendu, le coût et les procédures de commande publique. Contre-enquête sur un chouchou des médias.
par Stéphanie Fontaine
Journal — Terrorisme
Une section informatique aveugle à ses propres alertes
Dans les deux années précédant la tuerie à la préfecture de police, les alertes se sont multipliées au sein de la « S21 », la section où travaillait Mickaël Harpon. Sans jamais que cela ne porte à conséquence pour le futur terroriste.
par Matthieu Suc

La sélection du Club

Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol
Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon
Billet de blog
Billet du Brésil #5 / Dimanche, un coup d’État est-il possible ?
S'accrochant au pouvoir, Jair Bolsonaro laisse planer le doute sur l'éventualité d'un coup d'Etat, en cas de défaite aux élections. Mais les conditions sont-elles vraiment réunies pour garantir son succès ?
par Timotinho
Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff