12 sous marins perdus dans le Pacifique

Une humiliation nationale! Rien de moins pour l'annulation d'un contrat d'armement. Peut être l'honneur national est il mal placé.

Les vagues de déclarations indignées se succèdent. Et avec elles les rétorsions infantiles. Rappels d'ambassadeurs, annulations de rencontre interministérielles...crise de nerfs à l'Élysée! Ah, mais Biden a promis de téléphoner pour calmer le petit.

Une mention spéciale à Fabien Roussel "Il faut marquer le coup et quitter le commandement intégré de l'OTAN" . Le même dans un tweet accuse Biden de trahir la France! On prend acte désormais de l'attachement du PCF à la vente d'armes. Mais ce parti qui n'est plus que l'ombre de lui même n'est pas le seul sur le terrain de la surenchère nationaliste. J'attends toujours une déclaration courageuse d'un responsable politique qui tire lucidement les leçons de cet épisode. Si j'en ai raté une, prévenez moi.

Je pense qu'on pourrait dire ceci:

1°) le commerce des armes est une activité immorale et meurtrière. Elle est dangereuse pour la paix. On sait que l'adage romain "si vis pacem, para bellum", servait justement à préparer sans cesse de nouvelles guerres. Elle détourne une partie de la production vers des activités stériles et nocives, tout en étant destructrice pour l'environnement. Faire tourner des sous marins et voler des avions de combat n'est pas sans conséquences dommageables pour la biosphère. Ce n'est pas un bon choix économique, car trop dépendant des aléas des alliances, comme on vient de le voir. En définitive, les meilleurs vendeurs sont ceux qui se servent de leurs armes et font la guerre. Les USA par exemple. Pour soutenir son industrie d'armement, un état est peu ou prou condamner à faire lui même la démonstration de la qualité de son armement et donc à faire la guerre.

2°) malgré sa présence au Conseil de sécurité de l'ONU, qui n'est qu'un résidu d'une histoire ancienne, la France n'est plus une grande puissance. Particulièrement dans la zone Indo Pacifique où s'affrontent d'autres pointures. C'est plutôt une bonne nouvelle pour sa population qui, dans le passé, a payé très cher cette volonté de puissance, depuis les guerres de Louis XIV, celles de Napoléon, les guerres coloniales, 2 guerres mondiales... Les criailleries d'enfant frustré de Macron, n'impressionne pas.

3°) les appels à une défense européenne indépendante n'intéressent personne en Europe. L'UE ne servira pas de rallonge au bras armé français défaillant. L'impérialisme français ne trouvera pas un prolongement dans l'UE. L'UE est un libre marché ouvert aux intérêts US et sous protection US. Contrairement à ce que les europhiles n'ont cessé de répéter, la sortie du Royaume Uni de l'UE ne débouche pas sur un isolement du Royaume Uni, mais sur un affaiblissement de l'UE.

Ces trois constatations sont d'évidence, même si elles ne font pas consensus dans la classe politique française et si les media préfèrent rester évasifs sur ces questions. 

Un homme politique courageux devrait s'appuyer là dessus pour en déduire la nécessité d'un changement radical.

1°) arrêter les ventes d'armes et reconvertir l'industrie d'armement sans licenciement. On pourrait fabriquer des tas de choses utiles à la place de ces engins de mort.

2°) prendre acte de la situation réelle du pays à l'échelle internationale. Prendre acte des limites évidentes du Grand Marché Européen. Cesser de jouer les gendarmes en Afrique ou ailleurs. Décoloniser les peuples qui le demandent, comme le peuple kanake. Tourner définitivement la page de l'esclavage et de la colonisation en reconnaissant tous leurs droits aux populations victimes de ces crimes et à leurs descendants. S'engager pour une véritable politique de paix et de désarmement à commencer par le désarmement nucléaire. Quitter les alliances militaires à commencer par l'OTAN.

Et cesser de donner des leçons au reste du monde. Consacrer ses efforts à rendre ses concitoyens heureux, aider les autres et leur foutre la paix, lutter contre la crise écologique, serait le meilleure exemple que l'on puisse donner au reste du monde. 

Si vous trouvez un candidat qui défend ce programme, je vote pour lui. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.