La FASE en phase avec les cinémas UTOPIA

fase-1280X528-438ko.png

Ci dessous un communiqué de la FASE

Utopia accusé pour une réaction de solidarité !

Qu'a bien pu faire de mal le réseau des cinémas UTOPIA pour être, depuis quelques jours, la cible des médias bien pensants ?

Pour protester contre les 9 victimes civiles tuées par les commandos israéliens qui ont donné l'assaut à la flottille de paix se dirigeant vers Gaza, le cinéma de Tournefeuille a choisi de déprogrammer provisoirement le film israélien de Léon Prudowsky, A 5h de Paris, pour le remplacer, toujours provisoirement, par un autre film israélien, Rachel de Simone Bitton. Ce choix est en lien avec l'actualité puisque ce dernier film enquête sur la mort d'une jeune pacifiste américaine de 24 ans, écrasée par un bulldozer alors qu'elle cherchait à empêcher la destruction de maisons palestiniennes.

Rappelons par ailleurs que toutes les salles Utopia programment chaque année plus de films israéliens que n'en verront jamais ceux qui les critiquent aujourd'hui.

La FASE félicite les cinémas Utopia pour « cet acte citoyen et professionnel », comme le dit le cinéaste israélien Eyal Sivan et se tient à leurs côtés face à cet inquiétant déferlement.

 

 

 

 

Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique (FASE)
Contact :
contact@lafederation.org

Courrier : Fédération pour une alternative sociale et écologique (FASE) 20 rue Chaudron 75010 PARIS

Site : http://lafederation.org/

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.