Freeway

Un texte écrit en toute improvisation.

Freeway

 

Bonjour, nous sommes le 15/10/2020 et il est 15h08.

 

Après avoir épluché comme quotidiennement les nouvelles,

je me suis arrêté et je me suis demandé si l'on était forcément obligé,

de parler du temps qu'il fait, au sens propre comme au figuré.

Mes intrusions dans vos boites mail ne sont qu'une expression rebelle.

Sans jugement de votre part j'espère ?

Construisons un monde fait de bien.

Nous voulons tous une vie prospère,

Et ne plus exister comme des chiens.

Pendant que la résilience atteint son paroxysme,

Eux atteignent des sommets de cynisme.

La pagaille une fois semée,

Il est facile de manigancer.

Ne nous regardons pas à travers cette barrière,

Et faisons éclater cette verrière.

Des luttes intestines, souvent instrumentalisées,

Faisons fi et oublions ce monde matérialisé.

Une fois nos esprits réparés,

nous retrouverons notre pré carré.

 

Sans compréhension pas d’adhésion,

Et sans réflexion pas de compréhension.

 

Ou peut être que c'est l'inverse.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.