Mensonge quand tu nous tiens.

Ruée vers la désinformation

Mensonge quand tu nous tiens.

 

Pourquoi cette Charge Nationale contre l'hydroxychloroquine.

 

Devant tant et tant de confusion instillée savamment, par une pseudo étude de l'Anset, les médias, et notre chère gouvernement ainsi que ce conseil scientifique, conseil qui n'a rien de tel mais qui est totalement corrompu par les laboratoires pharmaceutiques. Cette manœuvre grossière aurait elle un lien avec la culpabilité de notre gouvernement?

Les questions qui viennent, pourquoi tant d'acharnement à travestir la réalité ? Dans quel but ? Et surtout à qui profite le crime ?

La véhémence et l'empressement avec lesquels, les médias et l'appareil d'état, plus qu'intrigants, et là

le terme est bien choisit, doivent nous interpeller sur les raisons véritable de cette cabale infondée et

plus que jamais inédite.

En assurant en effet que l'hydroxychloroquine est un médicament oulàlà très dangereux, cette affirmation contredit toutes les études de puis plus de 40ans !!!

La preuve est la prescription sans examens préalables jusqu'à ce fameux mois de janvier où subitement, cette molécule quasiment inoffensive est passée subitement en substance vénéneuse !!!

Alors l'un des premier but de cette supercherie est bien sûr de discréditer le Pr Raoult, mais aussi de rendre ce traitement associé à un antibiotique, ne rapportant rien à l'industrie pharmaceutique car génériques tout les deux, comme inefficace et plus encore dangereux.

Mais il y a une autre raison et celle là est beaucoup plus inquiétante.

La doctrine du gouvernement est en effet sur la sellette et son comité scientifique aussi. Car en si l’efficacité de se traitement est avéré, alors qu'a fait l'état ? Discovery dont on aura jamais les résultats ? L'administration d'autre molécules toutes inopérantes et donc potentiellement dangereuses ? Ou encore l'inaction et les protocoles de réanimations inadaptés ?

Oui ne vous y trompez pas, car c'est là, à cet endroit même, qu'est la faille de ce colosse au pieds d'argile. Oui ce château de cartes est prêt à s'écrouler, mais la chute engendrerai un procès général de toute notre institution jusqu'aux plus hautes sphères.

Oui car toutes les décisions prisent alors par notre gouvernement seraient passible de procès dont les accusations pourraient aller jusqu'à l'homicide volontaire, la trahison et l'irrespect total de notre constitution ainsi que des droits de l'homme. Et là vous voyez maintenant !!!

Oui comme dans la guerre des étoiles et Luc trouvant la faille de cette étoile de la mort, les dirigeants, le conseil scientifique derrière lequel se cache nos gouvernants seraient dans une bien mauvaise posture.

Mais alors se posent encore beaucoup de questions. Pourquoi l'état a t'il sciemment prit les mauvaises décisions ? Quels intérêts se cachent ils derrière ? Quelle est l’ampleur de la corruption ?

Et si ce n'était qu'une volonté de nuire simplement aux droits de l'homme ?

La monstruosité apparaîtrait alors comme flagrante et bien que difficile à admettre serait là devant nous comme cette preuve accablante, qui entraînerait avec elle jusqu'à Dark Macron et toute cette république moisie.

 

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000041400024&categorieLien=id (l’arrêté du 13 janvier 2020)

 

https://www.youtube.com/watch?v=KRE6K9QPRpo (l’émission de Silvano Trotta pour plus de sources.)

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.