Edouard Philippe ou, Le Havre d'inquétudes.

58.8/100 au havre

Nous sommes le 28/06/20

 

Au soir du 2ème tour des municipales,je vous fais un aveu.

En effet il est trop fort.

Avec un score de 58,8/100 Édouard Philippe est élu au Havre.

58,8/100 quand même !!!

Ne soyez pas dupes et tout ceci est une fois de plus l’émission " au

théâtre ce soir". Souvenez vous cette émission qui balançait en direct

une pièce de théâtre . Ça faisait tatatattatata ta ta ta et les rideaux se levaient .

Nous avions accès alors dans nos fauteuils, chez nous, et pouvions profiter d'un

spectacle en direct, et certainement mieux assis que les personnes qui avaient

payé pour être aux premières loges ne sachant pas si la pièce qui allait se dérouler

ce soir là méritait plus de relief.Je me rappelle des artistes de talents qui donnaient

de leur temps pour éduquer le quidam et des pièces tant redoutées, avalées en 2h00 .

Alors vous allez me dire ???

C'est quoi la relation avec E.P

Et c'est là que je prends un risque. 58,8/100 ça vous fait pas penser à Poutine ????

Nous verrons bien mais je reste convaincu que ce score n'est pas un incident de parcours.

Nous verrons bien mais ce n'est pas le reflet de la vérité.

Allez je me risque « les procurations ».

Mais allons plus loin dans mon délire.

Quelle municipalité Macron ne pouvait il pas perdre ?

Quel homme pour lui succéder ?

C'est vrai qu'un prétendant à la future machination serait

très mal vu s'il était au chômage.

Bon 52, 54, je veux bien mais 58,8/100

Rendez vous compte de la fraude !!!

Non il ne peut pas perdre, car la gestion de cette pandémie,

pose qu'on le soit ou nom d'accords, de la suite de décisions prises

des questions que même ma chatte n'en voudrait pas en croquettes.

Indigestes, voir mutilantes et surtout d'un fondement douteux.

La suite des événements parlent d'eux même.

Soyez fiers de votre abstention.

Soyez grands et mettez en retraite cet ennemi, multiforme.

Soyez cette France de demain,qui éclaire dans le monde.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.