Bling-Blang, l’incohérence est une fête.

Pour vous, qui désirez vivre votre amoralité sans effets secondaires – amertume, remords, anxiété ‒, Bling-Blang est là.

Vous qui désirez vivre votre amoralité sans effets secondaires – amertume, remords, anxiété ‒ Bling-Blang est là. Bling-Blang fait de tout reproche, même aussi gros qu’un nez au milieu du visage, une invitation sur bristol glacé 200 grammes pour une soirée fastueuse qui gommera toutes les conséquences un tant soit peu désagréables de votre mode de vie relâché. Comment ? Bling-Blang fait communier le révolté (l’autre) et le révoltant (vous) dans une même fête bachique et munificente, marie toutes les antagonismes, même les plus violents, et transforme comme par magie une lutte à l’issue douteuse et dangereuse en un deal gagnant-gagnant – pour vous prestige voire investissement spéculatif, pour lui, un peu d’argent et de gloriole…

Avec Bling-Blang, vous pourrez continuer à perpétuer sous une apparence rebelle et anticonformiste l’ancestrale et tragique rapacité sans frein que vous devez pratiquer avec ferveur pour être si riche. Votre soif de puissance restera intacte et solidement protégée par l’incontestable aura de votre progressisme Bling-Blang. Vous pourrez continuer à chasser sans vergogne les places les plus enviées, courtiser les grands sans retenue et mépriser les petits en public avec un discret dédain, vivre dans un luxe insensé, exploiter les êtres inférieurs et fragiles sans jamais avoir à  vous interroger sur votre intégrité morale et le sens de vos actes. Bling-Blang vous offre l’apparence éthique indispensable à votre tranquillité tant intérieure qu’extérieure.

Parler à gauche, exister à droite grâce à la culture Bling-Blang.
Parlez révolution sociale, écologie, accueillez les pensées les plus controversées, couchez avec n’importe qui et n’ayez rien à assumer grâce à Bling-Blang ! En effet, quoi de plus désagréable que rendre des comptes et faire preuve de cohérence voire d’exemplarité. Bling-Blang y remédie par son procédé unique de flétrissement de toute morale : il vous suffit par exemple d’évoquer la vieille hypocrisie du bourgeois bien-pensant donneur de leçons suçant en famille l’ostie le dimanche et le lundi, dans l’alcôve, le clitoris de sa secrétaire ! Bling-Blang fournit des centaines d’exemples à base de prêtres pédophiles, d’instituteurs déviants, d’hommes politiques de droite corrompus et bien évidemment d’intégristes musulmans complètement abrutis ! Le monde et l’histoire sont un gisement inépuisable de justification de votre amoralité. Mais l’immoralité me direz-vous ? A partir d’un certain niveau de revenus, nous le savons, celle-ci est toute relative. Autant un prolétaire doit être vigilant et veiller à ce que son amoralité ne finisse pas  en immoralité puis en prison, la frontière pour le riche est vaste et le risque moindre : un exil dans une île paradisiaque, une grosse amende, au pire une perte temporaire de vos droits civiques…

Qu’attendez-vous encore pour essayer Bling-Blang ? La culture contemporaine est à vos pieds ! Exploiter la lutte épique des pionniers de l’art moderne pour se libérer des carcans de la pensée conforme et la mettre au service d’une fatuité sans bornes, d’une intelligence médiocre et bien sûr d’une soif psychotique de puissance, Bling-Blang l’a fait !

Bling-Blang est un produit de la Société à Culpabilité Limitée. Attention ! Bling-Blang ne protège pas contre l’étripage par une foule de gueux en colère.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.