Artivistes
« L'art au cœur du combat politique »
Abonné·e de Mediapart

5 Billets

0 Édition

Billet de blog 14 mai 2018

«Un démocrate» par la Compagnie Idiomecanicthéâtre

Pièce de théâtre écrite et mise en scène par Julie Timmerman, avec Julie Timmerman, Anne Cantineau, Mathieu Desfemmes, Jean -Baptiste Verquin. Critique de Leïla Cukierman

Artivistes
« L'art au cœur du combat politique »
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Connaît-on suffisamment Edward Bernays ?

 Il s’inspira de son oncle, Freud, pour inventer la manipulation publicitaire de masse, sous le règne de quoi nous vivons désormais. Il théorisa la fabrication de l’opinion publique, considérée par lui comme « une force pulsionnelle, irrationnelle qui doit être guidée » et cela au nom même de la démocratie.

 La cigarette comme outil de libération des femmes au moment des luttes des suffragettes, un show aux couleurs de la marque où se pressèrent les vedettes de cinéma, l’inscription de la cigarette au menu des desserts dans la restauration…..il fit feu de tout bois pour augmenter le chiffre d’affaires de Lucky Strike.

Puis il ne se limita pas à la publicité, il mit ses trouvailles au service de coups d’états, de l’installation de politiciens à la présidence des USA….

 Quatre comédien-ne-s énergiques nous content avec malice l’histoire de cette idée du siècle : le détournement du désir, des peurs, des pulsions au profit de la domination du marché et du capital, une arme de domination massive.

"Un démocrate" par la Compagnie Idiomecanicthéâtre © Cie Idiomecanicthéâtre

 Des éclairages spécifiques sculptent différentes ambiances ; show musicaux, studio de radio, onirisme des rêves

 Le décor sobre nous laisse imaginer les divers espaces de la représentation à l’aide de quelques accessoires symboliques.. :

-       un mur où viennent se coller affiches, photos, publicités, fait aussi figure de tableau noir  où, pour notre édification au sens brechtien du terme, viennent s’inscrire à la craie les mots clefs : approche segmentaire, émotionnelle, identification, recueil de données…car Eddie se voulait scientifique et fut étudié dans les universités.

-       Une longue table sert de rangement, tient lieu de bureau, de table de conférence voire de divan des fantasmes ou encore de scène de spectacle, de  discours et défilé de mode.

-       Un fauteuil à roulettes, directorial ou professoral d’où sont énoncées la fable de la grenouille ou quelques répliques telles que « les gens croiront davantage ce que je dis si vous m’appelez Docteur »…l’invention de l’expert qui parade aujourd'hui sur nos plateaux télé, en somme.

"Un démocrate" Compagnie Idiomecanicthéâtre © Cie Idiomecanicthéâtre

La représentation circule allègrement entre démonstration universitaire, apostrophe du public, évocations intimes, apparitions fantomatiques du tonton réprobateur, société du spectacle, allusions à notre actualité plus ou moins récente.

 Drolatique, tonique, exigeant et précis, ce théâtre-là nous interpelle nous, ARTivistes, qui nous interrogeons sur la servitude volontaire, la relation Art/Politique, sur la place de l’Art dans notre société, sur la bataille des imaginaires.

Leïla Cukierman

Pour les prochaines représentations (en Décembre, Janvier, Février Mars, Avril), renseignements sur idiomecanictheatre.blogspot.fr

 du 15/05 au 23/06 à la Reine Blanche www.reineblanche.com

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Extrême droite
Révélations sur les grands donateurs de la campagne d’Éric Zemmour
Grâce à des documents internes de la campagne d’Éric Zemmour, Mediapart a pu identifier 35 de ses grands donateurs. Parmi eux, Chantal Bolloré, la sœur du milliardaire Vincent Bolloré, qui siège au conseil d’administration du groupe. Premier volet de notre série sur les soutiens du candidat.
par Sébastien Bourdon, Ariane Lavrilleux et Marine Turchi
Journal
La réplique implacable de Laurent Joly aux « falsifications » sur Vichy
En amont du procès en appel ce jeudi du candidat d’extrême droite pour contestation de crime contre l’humanité, l’historien Laurent Joly a publié un livre dévastateur. Il pointe ses mensonges sur le régime de Vichy, et analyse les raisons politiques de cette banalisation des crimes de l’époque.
par Fabien Escalona
Journal — Europe
Le double « je » de Macron au Parlement européen
Mercredi, à Strasbourg, Emmanuel Macron et ses adversaires politiques ont mené campagne pour la présidentielle française dans l’hémicycle du Parlement européen, sous l’œil médusé des eurodéputés étrangers. Le double discours du chef de l’État a éclipsé son discours sur l’Europe.
par Ellen Salvi
Journal — Médias
Bolloré : la commission d’enquête se mue en café du commerce
Loin de bousculer Vincent Bolloré, la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est montrée approximative et bavarde, mercredi, au lieu d’être rigoureuse et pugnace. L’homme d’affaires a pourtant tombé un peu le masque, laissant transparaître ses attaches patriotiques ou nationalistes.
par Laurent Mauduit

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre aux candidats : vous êtes la honte de la France
Course à la punchline, postillonnage de slogans... vous n'avez plus grand chose de politiques. Vous êtes les enfants de bonne famille de la communication. Vous postulez à un rôle de gestionnaire dans l’habit de Grand Sauveur. Mais je suis désolée de vous apprendre que nous ne voulons plus d’homme providentiel. Vous avez trois trains et quelques générations de retard.
par sarah roubato
Billet de blog
Primaire et sixième République : supprimons l'élection présidentielle
La dissolution de l'Assemblée afin que les législatives précèdent la présidentielle devrait être le principal mot d'ordre actuel des partisans d'une sixième République.
par Jean-Pierre Roche
Billet de blog
Quand l’archaïsme du système des parrainages s’ajoute à celui du présidentialisme
La question de la pertinence du système des 500 parrainages revient régulièrement au moment de l’élection présidentielle. Plutôt que de revenir au système de l’anonymat des signatures, il serait préférable d’élargir le champ de la responsabilité de la sélection aux citoyens.
par Martine Chantecaille
Billet de blog
Élection présidentielle : une campagne électorale de plus en plus insupportable !
Qu’il est lassant d’écouter ces candidats qui attendent des citoyens d'être uniquement les spectateurs des ébats de leurs egos, de s'enivrer de leurs mots, de leurs invectives, et de retenir comme vainqueur celle ou celui qui aura le plus efficacement anéanti son adversaire !
par paul report