Paroles syriennes et l'actualité politique

Difficile d’y échapper, ces derniers temps l’actualité syrienne tourne essentiellement atour de la conférence de Genève II : ses participants, ses enjeux, et ses chances de succès.   

Difficile d’y échapper, ces derniers temps l’actualité syrienne tourne essentiellement atour de la conférence de Genève II : ses participants, ses enjeux, et ses chances de succès.   

Pourtant, nous voulons vous prévenir, vous ne verrez que peu (ou pas) de références à la conférence dans ce blog. Ce n’est surement pas parce qu’on n’y accorde pas d’importance ou d’intérêts. Bien au contraire. Nous restons persuadés qu’il n’y a pas de solution militaire au conflit et que toute sortie de crise sera politique. Cependant, fidèles à notre mission nous laissons le soin de commenter cette actualité... aux autres. De nombreux analystes politiques le font déjà. Et abondamment.

De notre coté, nous continuons à parler de ceux dont personne ne parle. Nous laissons la politique de coté pour nous concentrer sur les gens qui, par des initiatives courageuses et ambitieuses construisent chaque jour la Syrie qu’ils rêvent pour demain. Au milieu du chaos de la guerre, ils travaillent sans relâche pour réduire les souffrances de leur compatriotes et pour planter les graines d’un avenir meilleur, pacifié et démocratique. Peu est dit ou écrit sur ces gens, et c’est sur eux que nous voulons jeter un coup de projecteur. Nous sommes persuadés que c’est aussi important que de commenter les rebondissements quotidiens de l’actualité.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.