Procès 8 juillet, appel du jugement 16 au 18 mai 2018.

Soyons nombreux !

Le 16 décembre 2016 au Tribunal de Grande Instance de Bobigny, trois policiers ont été condamnés pour s’être adonné à une partie de Flashball et avoir blessé six personnes, mutilant l’un d’entre nous. Non contents des peines pour le moins symboliques dont ils ont écopé, les policiers ont fait appel, prolongeant encore de quelques années une procédure sans fin.

Alors que s’est banalisé l’usage des armes mutilantes, qu’il s’agisse du LBD40, des grenades de désencerclement ou assourdissantes, il est nécessaire de se défendre de la police, dans la rue, les universités, les ZAD, les tribunaux.

Nous appelons à venir assister aux trois jours d’audience à la Cour d’appel de Paris, métro Cité, pôle 2 chambre 7, les après-midi du 16, 17, 18 Mai.

Collectif 8 juillet-Se défendre de la police.

https://collectif8juillet.wordpress.com/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.