Un été sur le littoral : mangez du poisson local !

Comment manger du poisson local en direct des pêcheurs ? On vous dit tout dans ce billet !

C’est l’été, l’époque des sardinades, des maquereaux grillés, des carpaccios de thon rouge … on salive déjà ! Mais comment faire pour manger du poisson en minimisant son impact sur les écosystèmes marins ?

La première chose est de savoir d’où vient le poisson et comment il a été pêché, afin de choisir librement les modes et les segments de pêche que l’on souhaite encourager. Chez Pleine Mer, nous vous conseillons de privilégier la pêche artisanale locale, qui fait vivre le littoral et impacte peu les écosystèmes.

Pour cela, le plus efficace est d’acheter ses produits de la mer en direct des pêcheurs artisans locaux. En effet, la vente directe permet au pêcheur de mieux valoriser son poisson, et de fixer lui-même le prix de vente. Pour le consommateur, ce système est tout aussi avantageux puisque les prix seront souvent moins élevés que dans un supermarché, et le poisson sera issu de la pêche du jour, donc d’une qualité inégalable !

C’est le principe des « Community Supported Fisheries », expliqué par Thibault Josse, coordinateur de l’association Pleine Mer : « les citoyens peuvent choisir d’encourager les pêcheurs artisans et les méthodes de pêche durables en achetant leurs produits directement auprès des pêcheurs locaux. Un contrat se met en place entre le consommateur qui s’engage à acheter du poisson à un prix juste, en direct du pêcheur, et le pêcheur qui s’engage à mettre en place des modes de pêche durables »   

Mais concrètement, comment faire pour soutenir cette dynamique ? Pleine Mer propose un outil, la cartographie des circuits courts, qui permet de trouver  les points de vente directe de poisson sur le littoral. Des centaines de pêcheurs apparaissent sur cette carte, et l’association en a rencontré une majorité, afin de créer un véritable réseau de la pêche locale. Et quand vous ne trouvez pas le nom exact du pêcheur, vous aurez des informations sur les lieux et horaires de vente directe. Alors n’hésitez pas à cliquer sur les différents points de la carte pour retrouver le pêcheur artisan local le plus proche de chez vous ou de votre lieu de vacances : https://associationpleinemer.com/cartographie-des-circuits-courts-dans-la-peche/

Cet outil interactif est une première étape dans la construction du réseau de la pêche locale. Avec le soutien du 1% pour la planète, de la fondation Humus, de la fondation Carasso, de la fondation Léa Nature, et du réseau URGENCI, Pleine Mer travaille actuellement sur une interface innovante et ergonomique qui facilitera la mise en lien entre pêcheurs et mangeurs de poisson. Cette future cartographie permettra aux pêcheurs de s’inscrire eux même sur la carte en adhérant à une charte, et les mangeurs de poisson pourront rentrer en contact avec les pêcheurs via leur téléphone mobile.

Charles Braine, président de l’association Pleine Mer, souligne les conséquences positives de cette démarche : « Certains pêcheurs ont adopté la vente directe et ont diminué leur effort de pêche, parfois jusqu’à 30%. C’est un impact énorme pour la biodiversité marine. Manger local permet aussi de diminuer la consommation d’énergies fossiles : actuellement 90% des produits de la mer consommés en France sont importés. Alors cet été, consultez la carte de Pleine Mer et mangez du poisson local, pêché durablement, et vendu en circuit court ! »

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.