Association Pleine Mer
Association pour une pêche équitable
Abonné·e de Mediapart

21 Billets

0 Édition

Billet de blog 22 avr. 2020

Confinement et pêche locale!

Depuis le début du confinement, le monde de la pêche traverse une crise sans précédent. Pleine Mer résume ici quelques événements qui ont marqué les dernières semaines.

Association Pleine Mer
Association pour une pêche équitable
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Dès le début de la crise, les cours des produits de la mer se sont effondrés : la demande en poisson en France, Espagne et Italie a fortement baissé suite aux mesures de confinement (fermeture des restaurants individuels et collectifs, etc.). Du fait de cette baisse de la demande, de nombreux mareyeurs se sont désengagés, poussant les criées à réduire leur activité, parfois à fermer, et entraînant même la fermeture de la pêche de la coquille Saint-Jacques en baie de Saint Brieuc. (https://associationpleinemer.com/16-03-2020-communique-de-lassociation-pleine-mer-coronavirus-coquille-saint-jacques-et-effondrement-des-prix-pour-une-peche-resiliente/)  Il va sans dire que ces difficultés ont impacté l’ensemble des travailleurs de la filière : travailleurs de la pêche et leurs familles, employés de criées et des entreprises de mareyage, poissonniers artisans, travailleurs de la restauration individuelle et collective … les impacts sociaux de cette crise sont donc très importants.

Alors que plus de 80% des bateaux français étaient à quai, de nombreux pêcheurs ont constaté la présence de 4 chalutiers géants dans le Golfe de Gascogne : des chalutiers dont certains sous pavillons français, mais dont les capitaux sont hollandais. Des navires aux capacités de pêche démesurées : souvent 200 tonnes de poisson pêchées chaque jour, l’équivalent de ce que traite chaque jour la criée de Lorient, plus grosse criée française. Et quand on cherche un peu … des « représentants » des pêcheurs au Comité National des Pêches travaillent main dans la main avec les entreprises qui possèdent ces bateaux. Sur les conseils des pêcheurs, nous avons donc décidé de lancer une consultation afin que chacun puisse donner son avis sur le sujet : https://associationpleinemer.com/consultation-votre-avis-sur-les-chalutiers-geants/

Ce sujet a été fortement abordé par les médias : article dans l’Humanité, Vidéos du Télégramme et d’Hugo Clément, interviews sur la Radio nationale Suisse … Pleine Mer n’a pas chômé pour alerter sur cette injustice ! Nous souhaitons désormais mener une enquête plus détaillée sur les chalutiers géants et les intérêts financiers qui se cachent derrière ces bateaux. 

Autre sujet difficile, les gardiens de la dune, qui luttent contre l’installation d’un port de plaisance à Bretignolles-sur-Mer ont été expulsés, en pleine période de confinement. Cette expulsion de militants luttant pour la justice sociale et environnementale pose de grosses questions politiques : alors que les militants subissaient un contrôle de police, une milice de 70 personnes rassemblée par le maire a détruit par le feu l'ensemble des installations de la ZAD. On ne peut que pointer du doigt l'existence de telles milices privées, dans un contexte d'autoritarisme renforcé par le confinement. Vous pourrez en savoir plus sur cette aberration écologique, sociale et sanitaire en cliquant sur le lien suivant : https://www.lepotsolidaire.fr/pot/2hn77ljs-zaddeladune-caisseantirep?fbclid=IwAR3f2tfb7t0TeP1tfyTVL8kgnyh3FHKN7A2boZaUDNyjvD3_XAOFMGfuR6g

Malgré les mauvaises nouvelles et les restrictions, de nombreux pêcheurs continuent de s’organiser pour vendre leur poisson en direct : la crise actuelle est donc l’occasion pour les consommateurs de soutenir les pêcheurs, en mangeant du poisson en circuits courts, d’autant que les aides promises par l’Etat, l’Europe et les régions ne sont pour l’instant pas arrivées jusqu’aux entreprises de pêche, mettront du temps à être distribuées, et risquent d’oublier les entreprises les plus jeunes et les plus petites.  Bien que violente, cette crise permet cependant de souligner l’importance de systèmes alimentaires locaux, et nous avons souhaité permettre aux pêcheurs de faire entendre leurs voix comme en témoignent : 

Cette crise pousse donc les pêcheurs à s’auto-organiser collectivement, comme par exemple à Royan, où les bateaux GOELO et LITHOMER pratiquent désormais les livraisons, mais aussi à Arcachon et Sainte-Maxime où certains pêcheurs ont décidé de livrer les personnes vulnérables … et enfin à Saint-Jean-de-Luz où les bateaux CLOE et AURRERA développent la vente directe en points relais depuis ce week-end ! Les exemples ne manquent pas pour démontrer la résilience des circuits courts, et afin d’encourager les pêcheurs et les consommateurs à s’entraider, nous mettons à jour la liste des bateaux qui continuent à vendre leur poisson en direct pendant le confinement : cette liste est disponible sur chaque page de la carte en cliquant sur le lien « la pêche pendant le confinement ? » : https://associationpleinemer.com/les-circuits-courts-en-periode-de-confinement/

Pour ceux qui habitent trop loin de la côte, vous pouvez mais aussi réécouter l’émission « On va déguster » sur France Inter : vous y découvrirez Poiscaille (https://poiscaille.fr/)  le circuit court de la mer, qui vous permettra de manger du poisson frais en direct des pêcheurs artisans : https://www.franceinter.fr/emissions/on-va-deguster/on-va-deguster-19-avril-2020

De près ou de loin, continuons de soutenir la pêche artisanale et luttons contre les injustices renforcées par la crise !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Comment la Russie a laissé filer l’épidémie
Omicron déferle sur la Russie alors que le pays vient déjà de traverser une terrible année 2021 et déplore plus de 900 000 morts excédentaires depuis le début de la pandémie. Une hécatombe acceptée par l’État mais aussi par la population, peu encline à la vaccination.
par Julian Colling
Journal
Sondages de l’Élysée : le tribunal présente la facture
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce vendredi Claude Guéant à huit mois de prison ferme dans l’affaire des sondages de l’Élysée. Patrick Buisson, Emmanuelle Mignon et Pierre Giacometti écopent de peines de prison avec sursis.
par Michel Deléan
Journal
Deux « Zouaves » condamnés pour l’attaque à Paris d’un bar antifasciste
Un an et demi après la descente du groupe d’ultradroite Les Zouaves au Saint-Sauveur, QG des antifascistes parisiens, Marc de Cacqueray-Valmenier et Bastien Dos Santos ont été condamnés à des peines de prison ferme pour violences et dégradations en réunion.
par Camille Polloni
Journal
Le fondateur de l’association Le Refuge et l’ex-directeur général mis en examen
Après les révélations de Mediapart en décembre 2020 sur les graves dysfonctionnements au sein de cette association LGBT, plusieurs plaintes avaient été déposées contre ses deux anciens dirigeants. L’ex-président Nicolas Nogier est mis en examen pour viol et agression sexuelle. Frédéric Gal, lui, est poursuivi pour deux faits de harcèlement sexuel.  
par David Perrotin et Youen Tanguy

La sélection du Club

Billet de blog
Notre plan B pour un service public de l'énergie
[Rediffusion] Pour « la construction d’un véritable service public de l’énergie sous contrôle citoyen » et pour garantir efficacité et souveraineté sur l’énergie, celle-ci doit être sortie du marché. Appel co-signé par 80 personnalités politiques, économistes, sociologues, historiens de l’énergie dont Anne Debrégeas, Thomas Piketty, Jean-Luc Mélenchon, Aurélie Trouvé, Gilles Perret, Dominique Meda, Sandrine Rousseau…
par service public énergie
Billet de blog
Fission ou fusion, le nucléaire c’est le trou noir
Nos réacteurs nucléaires sont en train de sombrer dans une dégénérescente vieillesse ; nos EPR s’embourbent dans une piteuse médiocrité et les docteurs Folamour de la fusion, à supposer qu’ils réussissent, précipiteraient l’autodestruction de notre société de consommation par un effet rebond spectaculaire. Une aubaine pour les hommes les plus riches de la planète, un désastre pour les autres.
par Yves GUILLERAULT
Billet de blog
Le nucléaire, l'apprenti sorcier et le contre-pouvoir
Les incidents nucléaires se multiplient et passent sous silence pendant que Macron annonce que le nucléaire en France c'est notre chance, notre modèle historique.
par Jabber
Billet de blog
Un grand silence
L'association Vivre dans les monts d'Arrée a examiné le dossier présenté par EDF. Nous demandons, comme nous l'avons fait en 2010 et comme nombre de citoyens le font, que soit tenu un débat public national sur le démantèlement des centrales nucléaires : Brennilis, centrale à démanteler au plus vite.
par Evelyne Sedlak