Atenco
Abonné·e de Mediapart

29 Billets

1 Éditions

Billet de blog 13 déc. 2012

Toulouse: évacuation des Roms du "Camp de la forêt"

(Communiqué). Mardi 11 décembre à 6h30, à l'heure du laitier et de toutes les "rafles", la police est intervenue sur le terrain dit « camp de la forêt » pour expulser des familles bulgares installées là depuis plusieurs mois dans des habitats de fortune et surtout d'infortune. Une quinzaine de personnes ont dû rassembler à la hâte et par grand froid leurs affaires, en l’absence d’interprète, sans qu’aucune solution ne leur soit proposée. Les baraques qu’elles occupaient ont toutes été détruites.

Atenco
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

(Communiqué). Mardi 11 décembre à 6h30, à l'heure du laitier et de toutes les "rafles", la police est intervenue sur le terrain dit « camp de la forêt » pour expulser des familles bulgares installées là depuis plusieurs mois dans des habitats de fortune et surtout d'infortune. Une quinzaine de personnes ont dû rassembler à la hâte et par grand froid leurs affaires, en l’absence d’interprète, sans qu’aucune solution ne leur soit proposée. Les baraques qu’elles occupaient ont toutes été détruites.

Le Collectif dénonce l’évacuation qui a eu lieu sans concertation ou information préalable, ni avec les habitants, ni avec les associations, ni avec la ville de Toulouse. La circulaire du 26 août 2012 sur l’évacuation des campements illicites et la mise en place d’un dispositif d’accompagnement par des acteurs locaux n’a absolument pas été appliquée ni suivie.

Cette expulsion ne présentait aucun caractère d'urgence, aucune crue de la Garonne proche du terrain n'étant envisagée. L'absence d'habitation dans le voisinage ne permet pas non plus d'invoquer des plaintes de riverains.

Cette expulsion, qui met à la rue une quinzaine de personnes en plein froid et sans le début d'une solution de la part de la Préfecture et des services de l’état, est inadmissible. Alors que les familles évacuées des bords de Garonne le 22 novembre dernier, s'installent progressivement dans des lieux stables, comme le prévoyait la concertation intervenue en amont, cette évacuation vient perturber le travail engagé entre les associations et les collectivités et pourrait le priver de tout son sens en l’absence de réparation des conséquences inhumaines qu’elle a entraînées, alors que les ressources mobilisables pour gérer ces urgences sont déjà insuffisantes.

Le Collectif Solidarité Roms-Toulouse

Le 13 décembre 2012

Cimade - Comité Contre la Faim et pour le Développement – Terre Solidaire Toulouse (CCFD-TS) - Comité de Coordination pour la Promotion et la Solidarité – migrants, Tsiganes (CCPS) - ESMA Toulouse - Flambère Action Médiation Toulouse (FLAM) - Ligue des Droits de l’Homme Toulouse (LDH) - Médecins du Monde Toulouse (MDM) - Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples Toulouse (MRAP) - Robins des Bois de l’Energie - Secours Catholique Garonne-Ariège - Association Terr’Eau

Email : collectifsolidariteroms31@gmail.com

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Un chirurgien de l’AP-HP cherche à vendre aux enchères la radio d’une blessée du 13-Novembre
Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov. Après l’appel de Mediapart, il a retiré le prix dans son annonce. L’AP-HP qualifie la publication du professeur Masmejean de « problématique, choquante et indécente ».
par Matthieu Suc
Journal — Gauche(s)
Le Titanic Hidalgo fait escale à Aubervilliers
Dans une salle à moitié vide, la candidate socialiste à la présidentielle a estimé que le combat n’était pas perdu, même si la voie est « ardue et semée d’embuche ». En interne, certains la jugent déjà sans issue.
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal
Le PS et les quartiers populaires : vingt ans de trahison
Le Parti socialiste poursuit sa lente dislocation dans les quartiers populaires. En Île-de-France, à Évry-Courcouronnes et Aulnay-sous-Bois, les désillusions traduisent le sentiment de trahison.
par Hervé Hinopay
Journal
Les défections vers Zemmour ébranlent la campagne de Marine Le Pen
Le départ de Gilbert Collard, après ceux de Jérôme Rivière ou Damien Rieu fragilise le parti de Marine Le Pen. Malgré les annonces de prochains nouveaux ralliements, le RN veut croire que l’hémorragie s’arrêtera là.
par Lucie Delaporte

La sélection du Club

Billet de blog
La parole des femmes péruviennes
Dans un article précédent, on a essayé de comprendre pourquoi le mouvement féministe péruvien n'émergeait pas de manière aussi puissante que ses voisins sud-américains. Aujourd'hui on donne la parole à Joshy, militante féministe.
par ORSINOS
Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses
Billet de blog
Entre elles - à propos de sororité
Sororité, nf. Solidarité entre femmes (considérée comme spécifique). Mais du coup, c'est quoi, cette spécificité ?
par Soldat Petit Pois
Billet de blog
Malaise dans la gauche radicale - Au sujet du féminisme
L'élan qui a présidé à l’écriture de ce texte qui appelle à un #MeToo militant est né au sein d'un groupe de paroles féministe et non mixte. Il est aussi le produit de mon histoire. Ce n’est pas une déclamation hors-sol. La colère qui le supporte est le fruit d’une expérience concrète. Bien sûr cette colère dérange. Mais quelle est la bonne méthode pour que les choses changent ?
par Iris Boréal