Notre-Dame des Landes, silence on vous assourdit...

Depuis hier matin, des centaines de policiers et gendarmes, équipés comme des robocops, accomplissent avec zèle leur mission: extirper le kyste qui gêne à la fois leur patron, Manuel Valls, et le patron de leur patron, l"entreprise Vinci. Ce kyste, ce sont les personnes, jeunes et moins jeunes, qui ont pris le parti de la défense d'un territoire, le bocage. Cette région où la nature et les humains ont vécu pendant des siècles, et même plus, et qui leur a donné à la fois une nourriture (en échange d'un travail collectif patient) et le plaisir de vivre. Une terre qui à leurs yeux vaut bien plus que le pognon que va gagner Vinci, en échange de l'arrachage, la destruction et le bétonnage d'un petit monde. Les "forces de l'ordre" emploient pour extirper le kyste des grenades dites assourdissantes. Celles-ci ont l'énorme avantage de ne pas laisser de traces. Pas de plaie, ni même une égratignure. Elles peuvent simplement, si elles éclatent un peu près de vous, éclater aussi vos tympans. Et vous enlever définitivement une bonne partie de votre capacité à entendre. Mais allez donc faire reconnaître cette blessure devant un juge. Il y a de bonnes chances pour que le magistrat reste sourd devant vos explications. Et puis, si vous étiez resté devant votre télé, ou sur l'internet, vous n'auriez pas pris ce risque...

Voilà ce qui se passe en ce moment, dans un silence presque assourdissant, à Notre-Dame des Landes.

Boycotter le PS, les partis qui soutiennent le gouvernement, l'entreprise VINCI (parkings, autoroutes, etc) et les transports aériens... Les boycotter pour de bon serait, même en silence, une façon de répondre à leurs obscénités.

 

PS Le dessin est tiré du site d'information zad nadir...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.