Atenco
Abonné·e de Mediapart

29 Billets

1 Éditions

Billet de blog 25 nov. 2012

Contre l’aéroport et son monde

Atenco
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le texte ci-dessous a été pris sur le site internet « zad.nadir.org » animé par des occupants de la ZAD de Notre-Dame des Landes. La qualité et la profondeur de la réflexion, que ne saurait oblitérer tel ou tel raccourci, ne peuvent qu'inciter à lire plus avant la prose de ses auteurs...

« C‘est pour ça qu‘on est là, à occuper les terres censées disparaître un jour sous l‘aéroport de Notre Dame des Landes. Ou contre l‘aéroport et le monde de merde qui le crée.

Et paradoxalement, on s‘en fout, de cet aéroport, ça aurait pu être une autoroute, une centrale nucléaire, une prison, la derniere usine d‘une multinationale quelconque, fut-elle de Haute Qualité Environnementale.

Si on vient ici, c‘est pour lutter contre tout ce qui nous révolte, pour prendre la lutte contre l‘aéroport comme un moyen de s‘opposer au mythe de la croissance et du progrès, au productivisme et au salariat, à un “état démocratique“ qui ne tient que par sa police... Bref, à un modèle de civilisation qui n‘a plus aucun sens ni avenir mais qui continue pourtant toujours plus vite, où on considere qu‘il est indispensable d‘avoir toujours plus de tout, même si ça n‘est possible que parce que partout dans le monde des personnes sont exploitées ou s‘exploitent les unes les autres, que partout dans le monde, la nature est pillée.

Parce qu‘on refuse de continuer à écouter les discours et les techniques de celleux qui nous ont conduit là : croissance, surproduction, surconsommation, gestion, représentation sont les rouages nécessaires au capitalisme pour se perpétuer et provoquent immanquablement les crises dans lesquelles nous nous trouvons. Parce qu‘on ne veut pas vivre dans le monde qu‘on nous impose, ou chaque être humain doit être en concurrence avec tous les autres dés sa plus tendre enfance, ou les villes doivent s‘étendre et se métropoliser pour être plus attractives que leurs voisines, ou chacun-e doit être bien rangé-e en fonction de son utilité économique, qu‘ille soit travailleur-euse, consommateur-trice, touriste, pauvre... ou la liberté de circulation n‘existe que pour les marchandises et les capitaux... Parce qu‘on veut lutter contre toutes les formes d‘oppression, racisme, sexisme, néocolonialisme... et qu‘il nous semble pour cela indispensable de lutter contre la domination de l’être humain sur son semblable (aujourd’hui sous la forme du capitalisme), en même temps que contre la domination de l’être humain sur la nature.

Il y a encore plein d‘autres raisons d‘être ici, la lutte contre la disparition des terres agricoles, contre le réchauffement climatique, contre le tourisme, contre la société du tout—pétrole, la vitesse On n‘est pas tou-te- s là pour toutes à la fois, et pas forcément dans cet ordre là, mais en tout cas, on a l‘envie (et l‘espoir) de pouvoir attaquer ce monde par un bout, de concentrer différentes luttes qu‘on pouvait mener ailleurs dans la lutte contre ce projet, de pouvoir se rappeler qu‘on peut le faire.

Et puis, on est aussi là parce qu‘en attendant, on a besoin de survivre dans ce monde-là. Alors on essaye de construire des fonctionnements pour se sortir des schémas de domination, pour s‘autoorganiser, pour se réapproprier des savoirs et savoir-faire, bref, faire ce que le capitalisme, et ses versions néo ou ultralibérales, tentent de nous faire oublier

Quelques précisions

Les textes écrits pour cette brochure et le choix des extraits, tracts, et autres appels glanés ça et la qui y sont reproduits n’ont pas la prétention de représenter le mouvement de lutte contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, ni même une position politique commune des occupant-e-s de la zone d’Aménagement Différé devenue pour nous zone A Défendre. Si c’est pas ça, c’est quoi ? c’est le résultat du travail d’un petit groupe qui voulait affiner le traditionnel « contre l’aéroport et son monde » qui conclut tous les tracts. »

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Corruption en Afrique : le protocole Bolloré
Mediapart révèle de nouveaux éléments qui pointent l’implication personnelle de Vincent Bolloré dans l’affaire de corruption présumée de deux chefs d’État pour obtenir la gestion de ports africains. Après l’échec de son plaider-coupable, le milliardaire est présumé innocent en attendant son futur procès.
par Yann Philippin
Journal — Politique économique
Taxation de l’héritage : une lignée de fractures entre candidats à la présidentielle
La rationalité économique plaide pour un durcissement de l’impôt sur les successions, mais la droite se laisse aller à la démagogie en plaidant contre une hausse forcément impopulaire, dénonçant parfois un « impôt sur la mort ». La gauche cherche un équilibre entre justice et acceptabilité.
par Romaric Godin
Journal — Libertés publiques
Covid-19 : « Le gouvernement réglemente par protocoles et foires aux questions, une menace pour l’État de droit »
Stéphanie Renard, maîtresse de conférences en droit public, fait le bilan de deux années de crise. Cette spécialiste de l’ordre public sanitaire s’inquiète de la diffusion d’un « droit souple » qui « menace l’avenir de l’État de droit et le principe de légalité », et dénonce un « retour en arrière, vers une vision hygiéniste de la société ».
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Nucléaire
Hugo, lanceur d’alerte du nucléaire : « J’accuse EDF de dissimulations »
« Avec ce type d’attitude, nos centrales ne sont pas sûres » : le témoignage choc d’un membre de la direction de la centrale nucléaire du Tricastin, inquiet que la culture de la sûreté nucléaire passe en arrière-plan des impératifs financiers au sein du groupe EDF.
par Youmni Kezzouf et Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Élection présidentielle : une campagne électorale de plus en plus insupportable !
Qu’il est lassant d’écouter ces candidats qui attendent des citoyens d'être uniquement les spectateurs des ébats de leurs egos, de s'enivrer de leurs mots, de leurs invectives, et de retenir comme vainqueur celle ou celui qui aura le plus efficacement anéanti son adversaire !
par paul report
Billet de blog
Lettre aux candidats : vous êtes la honte de la France
Course à la punchline, postillonnage de slogans... vous n'avez plus grand chose de politiques. Vous êtes les enfants de bonne famille de la communication. Vous postulez à un rôle de gestionnaire dans l’habit de Grand Sauveur. Mais je suis désolée de vous apprendre que nous ne voulons plus d’homme providentiel. Vous avez trois trains et quelques générations de retard.
par sarah roubato
Billet de blog
Présidentielles: penser législatives
La ficelle est grosse et d'autant plus visible qu'elle est utilisée à chaque élection. Mais rien n'y fait, presque tout-le-monde tombe dans le panneau : les médias aux ordres, bien sûr, mais aussi parfois ceux qui ne le sont pas, ainsi que les citoyens, de tous bords. Jusqu'aux dirigeants politiques qui présidentialisent les élections, y compris ceux qui auraient intérêt à ne pas le faire.
par Liliane Baie
Billet de blog
Primaire et sixième République : supprimons l'élection présidentielle
La dissolution de l'Assemblée afin que les législatives précèdent la présidentielle devrait être le principal mot d'ordre actuel des partisans d'une sixième République.
par Jean-Pierre Roche