Un poulailler industriel en projet sur la Creuse, L-PEA rejoint l'opposition!

L-PEA, association loi 1901 pour la protection et la libération des animaux dits « d'élevage », rejoint la mobilisation des résidents du hameau de Lascaux de la commune de Moutier-Rozeille (23) et lance une campagne contre le projet de poulailler industriel de M. Bialoux !

Poulailler industriel à Lascaux, c'est Non ! Poulailler industriel à Lascaux, c'est Non !

A l’heure des terribles épidémies de grippe aviaire, dues en grande partie au transport des animaux et d’une prise de conscience massive des consommateurs au regard des conditions d’élevage des poules pondeuses, ce projet apparaît comme étant en décalage avec la réalité.

Nous ne sommes pas dupes quant à l’argument de « plein air » mis en avant. Ce type d’élevage présente un taux de mortalité de 5 à 12 % et le travail quotidien consiste en le ramassage des œufs (plus de 100 000 par semaine) et des cadavres !

L’élevage industriel « plein air » demeure cruel pour les animaux :

  • En amont : broyage des poussins mâles ou malformés, débecquage (mutilation du bec), transport des jeunes poulettes sur des centaines, voire des milliers de kilomètres.
  • Pendant la ponte : forte mortalité (5 à 12 %), exiguïté (9 poules/m² en bâtiment), stress important, surpopulation et agressivité entre congénères.
  • Après : Abattage dès l’âge de 18 mois pour cause de baisse de productivité.

 Nous rappelons également que la production d’œufs, qu’ils soient « bio », « plein air » ou en « cage », suggère l’élimination des poussins mâles dès la naissance, par broyage, étouffement, gazage…

D’un point de vue environnemental, le site du projet se situe au-dessus des nombreuses sources du village, à moins de 250 m des premières habitations. La récupération des œufs (2 fois par semaine), l’acheminement de l’aliment… impliquent un fort trafic routier sur des routes très étroites et mal entretenues. Il suffit de se rendre sur place pour constater que ce projet, ne serait-ce que d’un point de vue technique, est invraisemblable.

L-PEA a d’ores et déjà lancé une campagne contre le projet et encourage les citoyens à exprimer leur opposition auprès du Maire de Moutier-Rozeille et du Préfet de la Creuse. Notre pétition a recueilli plus de 30 000 signatures en une semaine.

aff-1-07-18-poules

Nous organisons une manifestation, devant la mairie de Moutier-Rozeille, à 14h, le 1er juillet prochain.

Infos campagne

Pétition

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.