Nul parti ou organisation ne peut diriger le vote citoyen

Déjà présents à Vichy, les militants de "Ensemble" ont créé un collectif sur Montluçon, il y a un mois tout juste, le 6 novembre dernier (lire ICI). Le collectif n'a pas tardé à affirmer sa présence sur le bassin montluçonnais, en s'exprimant à plusieurs reprises par la voix de ses militants, avant le premier tour des élections.

ensemble ensemble

Farouches partisans d'une liste unique, ils avaient pronostiqué la débâcle des deux listes se réclamant du Front de gauche. C'est la raison pour laquelle, ils avaient refusé de choisir l'une des listes et avaient fait savoir qu'ils se retiraient de la campagne du premier tour.

Aujourd'hui, les deux listes en question fusionnent avec la liste du PS, le parti qui organise la répression contre les militants écologistes et les militants du mouvement social en se servant de l'état d'urgence qu'il a lui même approuvé. Les militants de "Ensemble", conscients du rejet de la politique libérale et sécuritaire imposée par le gouvernement Valls, refuse, y compris pour des raisons de principe, de donner des consignes de vote pour le second tour, car ils considèrent que les électeurs ne sont pas des petits soldats aux ordres des partis. C'est la raison pour laquelle ils ont fait parvenir le communiqué suivant à la presse.

Communiqué de "Ensemble" Montluçon :

Après le désastreux mais prévisible résultat du premier tour des Régionales, Ensemble-Montluçon , ne donne aucune consigne de vote , laissant à chaque électeur liberté de conscience et donc de choix. Nul parti ou organisation ne peut diriger le vote citoyen .

La politique d’austérité menée depuis 3 ans et demi par ce gouvernement socialiste , a fait progresser le FN avec efficacité , a fait progresser la tentation fasciste , et se retrouve donc co-responsable avec Les Républicains (ex UMP) du délitement grave du corps social.

Par ailleurs la gauche radicale n’a pas su faire front à ce défi . Partie divisée elle sera, une fois de plus , à la godille du PS qui lui défend une politique d’austérité , mais en se présentant comme le sauveur , unique rempart contre le FN ou la Droite extrême représentée ici par Laurent Wauquiez pour la région et Daniel Duglery pour l’Allier

Nous ne pensons pas que la résistance au système, fasciste en lui-même, puisse s’exprimer par ces élections , qui d’une manière ou de l’autre, conforteront ce système .
La politique ne pourra reprendre le dessus que par l’expression commune des citoyens, par les luttes sociales, par la dénonciation systématique et actée de l’injustice sociale qui laisse des millions de gens à la rue ou en état de précarité indigne , instrumentalisant à son avantage le racisme, et bien d’autres discriminations dans tous les domaines .

Le chantier à ouvrir d’urgence est celui de la restitution de la politique au peuple , et à l’imagination constructive afin que cette démocratie ne continue pas à perdre son peuple, pour n’être qu’une autocratie policière , élitiste et excluante qui se contente d’organiser la justification de ses privilèges dans un Etat d’Urgence qui favorise la dérive fasciste et qui a été cautionné par une Assemblée Nationale entière toutes tendances confondues . ( sauf 6 députés courageux.).

Ensemble-Montluçon , prévoit dès la sortie des élections régionales, une Rencontre où les citoyens anti-austérité , qui ne se reconnaissent plus dans ce cirque politique sont invités . Nous vous ferons part de la date et du lieu ces prochains jours

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.