Azadeh AC
Abonné·e de Mediapart

4 Billets

0 Édition

Billet de blog 6 déc. 2022

Azadeh AC
Abonné·e de Mediapart

Ce que nous disait le rappeur iranien Toomaj avant d'être arrêté

Il s'agit de la traduction d'une des dernière vidéos (26 septembre) du rappeur iranien Toomaj Salehi, qui a été arrêté le 30 octobre et est aujourd'hui sous la torture et encourt la peine de mort. Dans sa pièce de théâtre « La vie de Galilée », Bertold Brecht faisait dire à Galilée : « Malheureux le pays qui a besoin de héros ». Est-ce que Toomaj Salehi ne nous disait pas ici la même chose ?

Azadeh AC
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

« Je fais cette vidéo pour ma famille, pour mes amis proches, pour ceux pour qui je compte. 

Si aujourd'hui tu n'es pas à mes côtés, face aux criminels, demain, quand je serai arrêté, ne fais rien pour obtenir ma libération. 

Mon arrestation ne te regarde pas. Si mon arrestation te regardait, tu serais à mes côtés maintenant. 

Demain, si je suis tué, ne me pleure pas. Tes pleurs ne me rendront pas la vie. Personne ne croira tes pleurs. C'est un mensonge.

S'il t'importait vraiment que je reste vivant, tu aurais été à mes côtés. 

Je ne te demande pas de prendre des risques et de te tenir devant les balles. 

Au dernier moment, quand je tomberai par terre, peu m'importe que tu serres mon corps contre toi. 

Où est le danger de te tenir dans la rue ? L' enfant de 12 ans se dresse face aux balles. Si tu te tiens dans la rue avec un masque, qu'est ce que tu risques ? 

La rue appartient à qui ? Est ce qu'elle n'est pas l'héritage de nos pères ? 

Ces rues nous appartiennent. Ce pays nous appartient, il appartient à son peuple. 

Si nous n'osons pas marcher dans nos propres rues, qui sommes-nous ? Sommes nous des esclaves ? Non!

Si nous avons peur à ce point...  

Si j'ai peur à ce point... qu'est ce que je verrai dans le miroir en m'y regardant ? Comment ne pas avoir alors honte de moi et comment continuer à respirer ? »

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte