Comment rester français, que français?

 

 

Le Maire: Bonjour à tous.Bienvenue dans l’hémicycle Charles Martel. Pour ma première conférence de presse en tant que nouveau maire de Marseille, je suis très heureux de vous accueillir dans cet amphithéâtre que nous ont légué l‘histoire et nos ancêtres…les gaulois…

… Merci d’être venus aussi nombreux…Il ya de la lumière … c’est chauffé…Bon sans plus tarder, nous allons sans plus passer à la séance des questions.

Des questions dans la salle?

Le Journaliste: Bonjours Hugues Delaporte, journaliste à La Provence…

Le Maire:Bonjour Monsieur...

Le Journaliste: Monsieur Pape Diouf, au-delà de votre satisfaction personnelle, comment appréciez-vous le fait d’être le premier maire euh… enfin…comment  dire….

Le Maire:Noir? Black? de couleur? d’origine africaine? d’une minorité visible? Ah mieux issu de la diversité! Enfin monsieur Delaporte, encore un effort, si vous voulez être républicain…De la part d’un journal qui compte parmi ses lecteurs des Blancs, des Noirs, des Jaunes,des Verts et des pas mûrs, je m’attendais à beaucoup moins d’embarras.Non, beaucoup plus sérieusement. Vous savez…

Dario:(lancer de chaussures)C’est un scandale!! Vous avez un maire noir et vous ne trouvez rien à lui dire.!!!!! C’est pas normal! 

Le Maire: Non s’il vous plait!!!Non s’il vous plait!!! Calmez-vous. On ne comprend rien à ce que vous dîtes .Allez monsieur reprenez votre souffle et votre chaussure d’ailleurs.(le maire s’énerve contre ses gardes du corps qui tardent à lui amener la chaussure. Il la regarde et la tend à l’agité qui la prend violemment).Made in China!!!Ah bah bravo. Elle est belle la France...

Dario:Au moins elle n’est pas faite en Afrique!!!!

Le Maire: Etles gens se demandent pourquoi on ne relance pas l’économie par la consommation. Bon ce n’est pas grave. Fermons la charentaise.

Bon, on ne va pas y passer la nuit… Comment vous appelez-vous Monsieur?

Dario:Je m’appelle Dario….

Le Maire: …Dario? DarioDario? Oh Dario? Que fai? que Cose cui sa!!! la Mama elle va bien.…

Dario: Oh!! parle moi français, je ne suis pas rital. Je suis français. Je ne comprends pas l’italien!!

Le Maire: ça va!!! ça va!! c’est bon!!! ah que les gens peuvent être susceptibles. Dès que l’on leur  parle du bled, ils montent sur leurs grands chameaux. Je voulais seulement  faire causette.Il se trouve que la femme de mon meilleur ami est italienne. Mais bon…puisque c’est ainsi...

Dario: Alors je disais que…

Le Maire: …Non mais vous êtes sûr que vous ne parlez pas italien. .

Dario: Mais!!!, je te dis que je ne parle pas ….italien!!!

Le Maire: Ok! Ok!! ... d’accordo, d’accordo!!!!

Dario:Tout d’abord, est que tu bois de l’alcool? Est-ce que tu manges du porc? On ne veut pas d’un maire qui prie le cul en l’air. Et ton projet de raser la Basilique Notre-Dame-de-la-Garde et de construire une mosquée à la place. Parles-en!

Le Maire: Bien sûr que je vais m’expliquer. Nous autres politiques n’avons pas pour habitude de nous débiner. Bon sur l’alcool, je vous l’accorde:

Je n’en bois pas. Tout le monde sait que je ne bois que du vin de grand cru; (il se tourne vers les gardes du corps)pas comme ces prolos qui se soulent à longueur de journée au pastis... Eh oui les gars, prolos!!! ce n’est pas avec votre salaire de misère que vous pourrez un jour vous acheter une Rolex( il agite sa montre)…et bah séquestrez plus pour gagner plus( il se retourne vers l’agité l’air énervé). Et puis,vous monsieur, ça y est! c’est le 14 Juillet. On débarque comme ça dans ma conférence de presse et l’on tient des propos impétueux.

Dario: Impétuquoi..…C’est quoi ce  mot!!!  Vous m’insultez ou quoi?

Le Maire: Ah bah bravo. Ah elle est belle la France!!! Monsieur ne parle pas italien mais encore moins le français! Mais passons.Quant à la Basilique, oui il est vraique j’ai prévu d’araser…

Dario:  …Ah bah voilà!

Le Maire: ….IL est vrai qu’en ces temps de croissance économique négative et  d’inversion tendancielle et stabilisatrice du chômage, j’ai cru bon de proposer d’araser les épis de faîtage de la basilique mais cela  s’inscrit dans le cadre du pacte de compétitivité et d’attractivité du bassin économico-touristique régional afin d’assurer un projet,… un projet,… un projet qui en symbiose avec toutes les synergies participatives et citoyennes pourra au-delà du cadre strictement local faire émule dans un contexte mondial et global! Cependant, qui d’autre que moi -et là je prends l’assistance à  témoin-Qui d’autre que moi a proposé  d’offrir, à chaque famille arabe ou musulmane, d’ailleurs c’est kif-kif; un porc pour l’Aïd!

Et là tenez-vous bien, à chaque famille polygame, je compte offrir un couteau pour qu’ils viennent jusque dans nos baignoires égorger leurs kébabs et leurs «khélouf». Aux armes citoyens!!!( le maire fait signe aux gardes du corps d’évacuer le trublion qui s’exécutent…)

Allez casse-toi pauvre con ……"Vai via, vai via, allora, povero coglione"

           -Fin-

Février2009 Rouen/Paris Février2014

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.