FAQ Cytotec Misoprostol

Beaucoup de questions nous arrivent sur Facebook au sujet de l'actualité récente. Ce billet va condenser les questions et les réponses. Il ne sera donc pas statique mais le contenu va s'enrichir au fur et à mesure. Vos questions sont les bienvenues en commentaires. Certaines réponses seront complétées au fil de l'écriture.

Que puis-je lire pour comprendre la polémique?

Le blog la Coupe d'Hygie propose plusieurs billets synthétiques très accessibles.(1) Sur Mediapart on pourra se reporter sur mes billets (2). Sur le site du Monde, le blog de Luc Perino, médecin généraliste en plus des articles du journal. 

 

(1) http://lacoupedhygie.fr/index.php/2017/10/20/retrait-du-cytotec-enfin/

http://lacoupedhygie.fr/index.php/2016/07/03/faut-il-interdire-la-vente-du-cytotec/

http://lacoupedhygie.fr/index.php/2017/04/09/cytotec-dans-livg-pourquoi-je-ne-vous-comprend-pas/

 

(2) https://blogs.mediapart.fr/barbara-strandman/blog/220313/cuisinons-le-cytotec

https://blogs.mediapart.fr/barbara-strandman/blog/150913/le-misoprostol-la-sauce-berlingske

https://blogs.mediapart.fr/barbara-strandman/blog/311213/hip-hip-hourra-pour-krogh-et-frich-du-berlingske

 

(3) http://expertiseclinique.blog.lemonde.fr/2013/03/07/ne-plus-declencher-la-venue-au-monde/

 

Que puis-je regarder /écouter pour comprendre la polémique? 

L'association Timéo et les autres est spécialisée sur le sujet. Elle propose de nombreux documents visuels explicatifs. (1) En fin de page vous trouverez en particulier des animations très accessibles et pédagogiques.

L'avis de la revue prescrire: Attention 200mcg ce n'est pas utilisé en déclenchement, le comprimé est coupé parfois de manière imprécise et artisanale (de plus en plus rare..) à 25 mcc ou à 50 mcg. Par contre la dose peut être donnée plusieurs fois avec un espacement entre les prises.(2)

 

(1)https://timeo-asso.fr/index.php?page=prospectus-et-documents

(2) http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/cytotec-zoom-sur-ces-medicaments-potentiellement-dangereux-7790581763

 

Comment suivre l'actualité sur le cytotec et le misoprostol?

L'Alliance Francophone pour l'Accouchement Respecté (AFAR) suit le sujet et rend compte régulièrement des articles, émissions et débats avec un regard critique sur sa page Facebook. (1)

https://m.facebook.com/afar.info/

 

 

 

 

Qu'en est-il de l'utilisation du Cytotec pour les fausses-couches?

 

Le retrait du Cytotec est-il un victoire pour les associations d'usagers?

Oui, d'un certain point de vue mais la vigilance est de mise.  Le cytotec (misoprotol) sans Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) et posant un problème de dosage est retiré. Il fallait couper ce comprimé non sécable de 200 mcg en 4 (pour les maternités qui utilisent 50mcg) ou en 8 (pour les maternités qui utilisent 25 mcg).

D'après le Journal International de Medecine (JIM, note 1) l'Angusta du laboratoire Azanta (misoprotol 25mcg) fait une demande d'AMM ce qui règle le problème du dosage et marginalise un peu plus l'usage à 50 mcg. Dans la courte histoire du misoprostol ce n'est pas la première fois qu'on coupe la dose en deux. Cependant le dosage est loin d'être le seul soucis avec le misoprotol,  il y a aussi celui de sa demi-vie qui est longue et ne permet pas d'interrompre l'action de cet utérotonique à la minute quand l'effet devient trop "explosif". Or les effets secondaires lourds persistent à 25 mcg ce qui a déjà motivé des recherches avec un dosage à nouveau divisé en deux à 12,5 mcg. (2) D'autres médecins travaillent avec un dosage à 20 mcg (3). 

Sources:

(1) https://www.jim.fr/medecin/e-docs/le_retrait_du_cytotec_en_mars_2018_suscite_interrogations_et_craintes__168159/document_actu_pro.phtml?reagir=1#article-reactions

(2) RANGEL FILHO, Francisco Airton et al. Baixas doses de misoprostol vaginal (12,5 versus 25 mcg) para indução do parto a termo. Rev. Bras. Ginecol. Obstet. [online]. 2007, vol.29, n.12 [cited  2017-10-21], pp.639-646. Available from: <http://www.scielo.br/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S0100-72032007001200007&lng=en&nrm=iso>. ISSN 0100-7203.  http://dx.doi.org/10.1590/S0100-72032007001200007.

(3) http://www.cochrane.org/fr/CD001338/le-misoprostol-par-voie-orale-pour-linduction-du-travail

 

 

Avec l'arrêt de la commercialisation du Cytotec (misoprotol) au premier mars 2018 le laboratoire va-t-il s'en mettre plein les poches avec les avortements au Gymiso (misoprostol)?

A priori non. Le cytotec (misoprostol) est produit par Pfizer un grand laboratoire qui ne dispose pas de l'autorisation de mise sur le marché pour un usage en gynécologie. Son alternative le Gymiso (misoprostol) est produit par un autre laboratoire Linepaharma. Ce laboratoire plus petit a dû faire des démarches pour obtenir l'autorisation de mise sur le marché (AMM). Il fournit donc une notice explicative qui liste les effets secondaires liés à l'usage abortif (ce que ne faisait pas le cytotec concu pour l'estomac). Le Gymiso a également des obligations de pharmacovigilance (PSUR) or d'après la page de l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) "La pharmacovigilance s’exerce pour tous les médicaments faisant l’objet d’une AMM qu’il s’agisse d’un médicament d'origine ou d’un générique." Pfizer n'ayant pas d'AMM pour l'obstétrique il n'était pas soumis à cette obligation, Linepharma qui produit le Gymiso y est soumis. Globalement Linepharma vendra davantage son produit mais assume plus de coûts pour assurer ses obligations.

Pour consulter la fiche du Gymiso: http://www.doctissimo.fr/medicament-GYMISO.htm

Les obligations sanitaires: 

http://ansm.sante.fr/Dossiers/Medicaments-generiques/Qualite-et-securite-des-medicaments-les-obligations/(offset)/2

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.