Lex Maria anmälan - överlevde mot alla odds

http://sverigesradio.se/sida/artikel.aspx?programid=97&artikel=5502731

Ce jour là Pernilla Eklund apprend qu'elle vient malheureusement de faire une sixième fausse-couche. Elle repart avec une prescription de cytotec (misoprostol) pour mettre en route les contractions d'expulsion. Suite à la prise de cet antiulcéreux détourné de son usage Pernilla saigne abondamment. Pourtant 14 semaines plus tard l'échographie montrera un petit Wiktor. Aujourd'hui âgé de 2 mois il lui faudra attendre les 3 ans de l'enfant pour écarter les risques de handicap. L'hôpital n'a au surcroit pas déclaré l'incident, une procédure pourtant obligatoire en Suède. Et la maman attend toujours des excuses. Article de la radio suédoise P4 du 12 avril 2013.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.